Runions

Avis et contributions // Consulter les avis par ordre chronologique

Voici les avis mis par le public par mail, par courrier ou lors des runions publique, classs par ordre chronologique.


Avis n1 de : LAURENT Jean-Jacques - 80039 AMIENS

Le barreau est une chance pour développer le tourisme d'affaires B to B qui est un des socles de développement de la métropole et un vrai gisement d'emplois et de production de valeurs. Il nous connectera directement au marché francilien et au bassin d'emplois et d'activité de Roissy. C'est une chance et nous devons tous la prendre à pleines mains et ne pas attendre 2020. 8 kms cela se fait en 24 heures, alors mettons pour fin 2012, la TGV peut s'appliquer aussi dans ce domaine !

Avis n2 de : ZAMORA- - HAUTIER guillaume - 93290 TREMBLAY EN FRANCE

C'est une bonne idée cette liaison express, je suis favorable en tout point de vue. Cependant pour le type de construction je pense qu'il faut absolument faire deux voies séparées, une TGV et une autre TER car avec l'augmentation inévitable du trafic il est préférable de mettre le paquet aujourd'hui pour éviter les problèmes de demain, il serait bien pour une fois d'anticiper les flux avant de ce retrouver coincé comme avec les RER (ex : le goulet entre gare du nord et châtelet les halles et bien d'autre ....) cordialement

Avis n3 de : BOURNEY Michel - 02100 SAINT-QUENTIN

L'option centrale me semble la plus appropriée (coût et impacts). Le scénario TGV + TER permettrait certainement une meilleure desserte des localités concernées. Ce projet va encore renforcer le déséquilibre entre l'ouest et l'est de la région: il est indispensable de maintenir un bon niveau de transports publics pour les autres ville de la région : Saint-Quentin, Laon ....

Avis n4 de : DERAMOND Herv - 80000 AMIENS

Excellent projet Solution la plus viable: option de passage central

Avis n5 de : DELMAS Gregory - 60300 SENLIS

Trés bonne idée, je suis favorable au projet. L'option desserte Chantilly serait le meilleur compromis.

Avis n6 de : PARACH Eric TROSLY-BREUIL

Je pense que le coût ne justifie pas une telle liaison. La Picardie est déjà bien desservie et le TGV servirait principalement Amiens et donc un coût trop important par rapport aux potentiels d'utilisateurs. Il est vrai que je suis à 15 minutes de Compiègne et il faudrait que le tgv s'arrête à Compiègne et que la ville propose des parkings suffisants et pas trop onéreux. Et j'ai pris l'avion 2 fois en 34 ans. J'ai peur que ce type de trajet profite aux cadres supérieurs et aux sociétés. Le contribuable comme moi se sent juste un payeur d'impôt.

Avis n7 de : KA Maimouna - 60100 CREIL

Travaillant depuis près de 8 ans à l'aéroport roissy CDG, je trouve que ce projet de créer une nouvelle liaison entre la picardie et roissy est plus qu'utile! En effet, habitant dans l'oise, je trouve que c'est très mal desservi pour se rendre sur mon lieu de travail : si je n'ai pas de voiture, soit je dois passer par la gare du nord pour reprendre le rer b (+de 15 e l'aller), soit je prend le bus Picardie Roissy (selon les horaires de passage, on arrive 1 heure en avance ou 1 h en retard au travail). Je pense que la création de ce projet serait essentielle sur plusieurs critères : - pas de risques d'embouteillages pour les passagers qui ont un vol à prendre - possibilité d'accéder au marché du travail pour les personnes n'ayant pas de permis - diminution du risque d'accidents sur la route en sachant qu'un tiers du trajet au min est emprunté sur des chemins non éclairés (N16, N17) avec traversées d'animaux sauvages ... - rapidité du trajet malgré l'éloignement de l'aéroport. Ce projet est une idée intéressante en espérant qu'il voit le jour et que bien évidemment que çela reste accessible et avantageux sur le point de vue financier.

Avis n8 de : DOMART Cathia - 80480 SALEUX

Il est indispensable à la picardie de mettre en place cette nouvelle ligne cependant, nous sommes confrontés à une dure réalité "les opposants de cette ligne" qui ne veulent que leur petite tranquilité, mais il faut travailler pour nos enfants, pour l'activité économique de la Picardie et surtout notre évolution à s'adapter aux changements. Je cautionne à 200% le projet.

Avis n9 de : MOUCRON Claude - 80000 AMIENS

Je suis a 100% pour ce projet de liaison TGV.

Avis n10 de : PCOURT Christine - 80560 COURCELLES AU BOIS

La gare TGV haute picardie suffit : 25 mn pour relier CDG c'est top ! et il n'est pas besoin de refaire une autre ligne par Creil. Le GROS soucis est que les picards qui veulent aller à Orly n'ont pas de moyen de le faire par le TGV. Pourtant on passe à ORLY ville quand on prend le TGV vers Bordeaux c'est aberrant ! Il y a bien un réseau de bus CDG/ Orly mais qui est dépendant du trafic parisien donc... risque de louper son vol ! En plus nous avons 3 jeunes enfants alors les changements c'est pas le Top... Pourquoi ne pas se focaliser sur la mise en place d'un bon réseau ferroviaire entre les 2 aéroports parisiens?? Ca vaudrait plus la peine à mon sens que de doubler la liaison picardie/CDG. Mme Pécourt

Avis n11 de : BACHERY JOEL - 47210 ST EUTROPE DE BORN

Je suis pour la ligne tgv picardie / roissy , car je suis souvent en picardie et c'est la galère pour rejoindre Amiens car ma correspondance depuis le sud ouest me fait faire plusieurs changements et attente !

Avis n12 de : PILLOT Alain - 60490 CONCHY-LES-POTS

Je suis beaucoup interessé par ce projet de ligne tgv picardie-roissy car ça permetterait de voyager mieux sur toutes les lignes de picardie (amiens beauvais compiegne etc). merci d'avance et longue vie au tgv

Avis n13 de : BENEAT BERNARD - 80090 AMIENS

AVIS FAVORABLE MAIS AURAIT PU SE FAIRE IL Y A PRES DE VINGT ANS MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS

Avis n14 de : BROCHOT Annie  - 60440 NANTEUIL-LE-HAUDOUIN

J'espère que l'étude sera faite avec sérieux et que les bonnes questions seront posées. Chômeur, actuellement en recherche d'emploi, j'ai travaillé plus de trente ans sur la plateforme de Roissy. Mettre un service en place quel qu'il soit train/car ne sera efficace que si ADP à régler le problème des liaisons internes entre les différentes zones. Il faut parfois plus de vingt minutes pour relier les Zones de frets à la Zone centrale. D'autre parts, il faut penser "aux maman/papa" qui travaille chez ADP ou AF. Pourquoi ???? d'une part, il y a les I.K et les centres aérés aux prix très attractifs, la crèche. Leurs I.K seront-elles perdues ?? Comment les enfants pourront-ils rejoindre les différents centres qui sont dans différentes Zones ??? Navette gratuite ? Car comme vous le savez la gare routière et SNCF sont en zone centrale. La crèche en Zone technique... La liaison actuelle des cars est mal pensé. Les cars arrivent pratiquement aux heures où vous devez prendre votre poste. Il n'y a que les personnes sans moyens de transports qui accepte de perdre " environ 30mm". toute autre personne prend son véhicule. Vous pourriez, éventuellement, récupérer les foyers monoparentales (femmes) si vous pensiez aux enfants. Le coût hebdomadaire étant raisonnable. J'espère que nos élus toute tendance confondue, réfléchirons pour le bien des usagers et non pas leur image de marque. L'Ile de France et la Picardie ont investi des millions d'euros pour l'achat de nouveau train, très joli, très confortable pour certains les voies ne sont pas adapter, ou leur capacité (nbre d'usager) est deux fois moindre. Rallonger les rames est impossible il faut refaire les quais...Sur un sujet aussi important, réfléchi. Des usagers possédant des Pass Picardie, ne peuvent en cas d'incident sur le tronçon Ile de France, se rabattre sur des transports Ile de France car les Deux régions ne dialoguent pas.. Je reste à votre entière disposition pour tous renseignements. Car j'ai des dizaines d'anecdotes...

Avis n15 de : SAGNIER julien - 80000 AMIENS

Avis très favorable

Avis n16 de : SALOMEZ Thierry - 80000 AMIENS

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les membres de la commission particulière du débat public, L'importance économique du TGV est reconnue par l'ensemble des acteurs du monde économique comme un élément de développement et de dynamique du développement des régions. Notre entreprise est l'un des acteurs majeurs du secteur de la relation client à l'international et présente sur le territoire national avec de nombreux sites de production en particulier à Amiens(750 emplois), Reims, Lyon, Carmaux, Poitiers et Rouen(4300 salariés, CA 115m€). Pour chacun de nos clients (grand comptes, donneurs d'ordres de tous secteurs de l'économie) la proximité des lieux de traitement des prestations à destination de leurs clients directs revêt une importance capitale dans la décision finale qui est faite au moment du choix d'un prestataire et du site de production. Pour notre notre cas deux de nos sites (Lyon et Reims) sont reliés à la capitale (centre des décisions et des sièges sociaux de nos clients) et permettent des liaisons quotidiennes de proximité pour nos clients et nos collaborateurs. Nous sommes convaincu que la nécessaire réalisation du barreau TGV Picardie Roissy constitue pour le développement de notre entreprise et de notre région une raison majeure et supplémentaire de poursuivre le développement le développement de l'économie régionale à la vitesse TGV et d'apporter à nos clients des raisons supplémentaires de choisir Amiens et la Picardie comme lieu et territoire de production de leurs services en raison de sa proximité de leurs centres de décisions. Enfin, le développement économique n'attend pas et la concurrence entre les villes dans notre secteur est particulièrement vive compte tenu des enjeux en terme de développement de l'emploi il est nécessaire à la fois d'obtenir ce barreau TGV Picardie Roissy mais aussi qu'une négociation intervienne sur la date de mise en service de ce projet qui doit être réduite au mieux des intérêts à servir fonction des diligences et travaux à réaliser. Je vous souhaite bonne réception de ma contribution. Cordialement. Thierry SALOMEZ Directeur des ressources humaines Intra Call Center - Groupe CCA International

Avis n18 de : GOULLIER Sbastien - 60350 ATTICHY

Un grand OUI à la liaison Picardie Roissy...! Vous n'êtes pas sans savoir que le sud de notre région dépends beaucoup du bassin économique de Roissy...Cette liaison permettrait de désenclaver notre région et de la re dynamiser...

Avis n20 de : SERGE  mnard - 60270 GOUVIEUX

Le projet est très intéressant. Ne pas oublier qu'à Roissy beaucoup de gens travaillent en décalés à partir de 5 h du matin jusqu'à minuit avec des débuts de service pendant les heures creuses. Prévoir des parkings gratuits à Chantilly toujours complets

Avis n21 de : CAPRON Bernard - 80300 ALBERT

Utilisateur de la ligne TGV sur LYON, je suis très favorable à la création du barreau qui mettra AMIENS sur le réseau TGV.

Avis n22 de : DEROUSSEN Francois - 80000 AMIENS

D'accord à 100%, mobilisons nous pour faire aboutir ce projet et pouvoir apporter à Amiens une ouverture rapide sur l'aéroport et sur le réseau français. Amiens ainsi que Beauvais et saint Quentin seront à coup sur beaucoup plus prisés par beaucoup de ménages.

Avis n23 de : GOURDIN Serge - 60550  VERNEUIL EN HALATTE

Bonjour Travaillant depuis plus de 22 ans dans la ZAC Paris Nord 2 je fais le trajet comme beaucoup de gens habitant le sud de l'Oise tous les jours 90km aller retour et une seule alternative prendre ma voiture car sinon je devrais aller à Creil en Voiture ...Puis prendre le train jusqu'à la gare du Nord ...puis prendre le RER B en revenant " sur mes pas " sur plus du tiers du parcours !!!!! Si cette liaison existait cela permettrait à un bon nombre de personnes de ne plus prendre leurs voitures et de désengorger la localité de La Chapelle En serval qui est bloquée chaque jour par les flots de voitures qui la traversent et dont cela fait plus de 20 ans aussi que les habitants et les usagers que nous sommes attendent le contournement . Merci de prendre le temps de lire mon avis . Respectueusement Mr GOURDIN SERGE

Avis n24 de : BALOCCHI FABRICE - 93420 VILLEPINTE

A mon avis, le projet d'implantation retenu devra nécessairement prendre en compte une desserte interne, à savoir, permettre un ou deux arrêts en IDF. En effet, il est logique de profiter de ce chantier pour améliorer certains flux. Il n'y a qu'à voir celui du Stade de France et de ce qu'il a permis de réaliser en terme de maillage autoroutier. Bien à vous. M. BALOCCHI

Avis n25 de : GODARD mickael - 80000 AMIENS

c'est innovant depuis tant d'années que l'on attend le TGV par Amiens ce projet est très enrichissant et surtout une ville comme Amiens qui n'a pas le TGV comme d'autres ville de France j'espère du fond du cœur que ce projet aboutira car c'est un projet fascinant et ca permettra à de nombreuses personnes voulant prendre le TGV de ne plus être obligées de se rendre à la gare Haute Picardie en bus

Avis n28 de : DUVALET andre - 02100 SAINT-QUENTIN

Bonjour, La Picardie n'est pas Amiens. Donner notre argent pour renforcer Amiens ne m'apporte rien comme habitant de Saint-Quentin. Ma ville souffre plus que la préfecture régionale. Cela n'apportera qu'à Amiens et ni la Picardie dans sa diversité, ni les autres centres urbains n'en tirerons profit. Je suis contre.Mais je sais que cette manière "participative" de débat public n'est qu'un leurre. Mon avis comme celui des autres ne sert à rien...enfin ça permet de passer ses nerfs quand on a pas d'autres choix.

Avis n30 de : PILLOT Michel - 02120 LESQUIELLES

Bonjour, Résident dans l'Aisne et travaillant à Paris, j'interviens à titre personnel, étant concerné par le débat au niveau francilien et picard. Plusieurs remarques : - le nouveau barreau TGV Creil-Roissy ne permettra pas de fait une vitesse très élevée compte tenu de l'accélération et du freinage sur une courte distance - le projet doit bien apporter une amélioration pour les les picards non seulement d'Amiens, mais aussi de ceux de Beauvais et St Quentin. - la gare TGV, RER B de Roissy 2 n'est pas extensible. Même en mettant à quai les 2 voies rapides, l'arrivée du TGV Amiens + les TER risque de l'engorger. - la gare de Roissy 2 n'est en rien équipée pour gérer des flux importants de personnes venant travailler sur la plateforme en heure de pointe ; de plus elle est complètement décentrée par rapport aux zones d'entretien et de fret. Il faudrait prévoir de nouveaux modes de transport et de desserte intérieure à la zone aéroportuaire pour acheminer les salariés. - les projets "CDG Express" et "Barreau de Gonesse" sont toujours d'actualité. - la gare de CGDG 1 à Roissy-Pôle est plus facilement adaptable et beaucoup plus centrale pour prendre en charge des flux importants de personnes en trajet de travail Ainsi donc : - le barreau TGV Amiens - Creil - Roissy 2 est pertinent dans la perspective de la création la ligne à grande vitesse Paris- Amiens - Tunnel sous la Manche - - Le tracé de la courte ligne nouvelle doit être choisi en respectant l'environnement et les zones humides - les TER pourraient alors accéder à Roissy 1 par le barreau de Gonesse se débranchant du nord comme du sud de la ligne 12/RER D . Il y aurait une desserte du PIEX avant une arrivée à Roissy Pôle CDG1 Cordialement

Avis n31 de : PETITPRETZ Robert - 80680 ST FUSCIEN

Nous avons un noeud routier, une croissance due à cela. Il nous faut ABSOLUMENT un raccordement TGV pour non seulement poursuivre notre croissance, mais l'inscrire dans le temps. Puis ensuite jouer notre rôle au niveau de l'international afin de nous "vendre" plus efficacement.

Avis n32 de : DUFOUR regis - 02100 SAINT QUENTIN

Nous avons la gare TGV haute Picardie qui s'avère pratique pour pour se rendre à Roissy ou à destination de province malgré une nette diminution des arrêts à TGV haute Picardie. Il vaudrait mieux améliorer ce qui existe: transport entre Paris Saint Quentin par le rail avec plus de navettes le week-end et aux horaires extrêmes, ce qui éviterait la paupérisation du nord de l'Aisne, l'emploi s'y faisant rare. Ainsi la population qui travaille n' a plus le choix que de s'expatrier emmenant avec elle le peu d'énergie et de richesse de la région. merci de me lire..

Avis n33 de : MILLOU Franois - 80800 VILLERS BRETONNEUX

La création de ce barreau entre Creil et Roissy va contribuer au désengorgement de la ligne Paris- Lille, et réduira de fait le nombre de TGV marquant l'arrêt en gare TGV Haute Picardie. Ceci sera fortement pénalisant pour moi. L'arrivée du TGV à Amiens risque de n'être que symbolique. Je rappelle que TGV signifie Grande Vitesse, et gain de temps. Sur le trajet Amiens Roissy, je ne crois pas qu'un TGV, ( marquant l'arrêt à Longueau ? , à Creil ?), fasse significativement mieux qu'un train classique. Après évidemment, le confort d'une correspondance pratique à Roissy, soit par les airs, soit avec le réseau TGV national s'en trouvera amélioré, pour les Picards Amiénois. Je ne vois pas les habitants de St Quentin venir à Amiens, ou à Creil, chercher une place dans un TGV à destination de Roissy. Pas plus que Compiègne, Château Thierry, ou quelque autre agglomération importante en Picardie. Merci en tout cas de nous offrir la possibilité d'exprimer notre point de vue sur cette question.

Avis n34 de : PETREMANN michel - 60510 LA NEUVILLE EN HEZ

Je suis pour une liaison ferroviaire permettant de prendre le TGV de Roissy. A ce jour pour prendre le TGV je rejoins en voiture les gare de Lyon ou Roissy, le cout de stationnement atteint ou dépasse quelque fois le cout du trajet ferroviaire, sans compter le temps de transport démesuré pour atteindre la gare.

Avis n35 de : CORDIER Bernard - 80470 AILLY SUR SOMME

Cent pour Cent pour T G V T E R et autres de loin le transport le plus écologique

Avis n36 de : DELATTRE Pascal - 80330 LONGUEAU

Dans son dossier le maitre d'ouvrage, nous indique un temps de trajet par train de 120 mn entre Amiens et Paris. Or un train direct circule en 70 mn actuellement (au lieu de 55 du temps de la vapeur), la SNCF ne pourra pas tenir ces objectifs en terme de temps de transport avec des trains supplémentaire sur les mêmes voies. Ou alors au prix de la suppression d'une grande partie des trains CORAIL au départ d'Amiens. Que la SNCF améliore déjà ses lignes au lieu pensée à en construire d'autres. Les retards à répétions sur la ligne Amiens Paris nuisent aux salariés.

Avis n38 de : ANCIANT jean pierre - 60130 AVRECHY

Notre ménage fait partie des cadres ayant choisi de s'éloigner des grands centres urbains malgré le handicap pour rejoindre l'avion ou le TGV. Nous sommes très favorables au projet de liaison envisagée et, à voir la circulation automobile le matin avant 6 heures, nous ne seront certainement pas les seuls. Cordialement.

Avis n39 de : ANGRAND Philippe - 60200 COMPIEGNE

Si mon nom est tjrs connu de René Anger,il ne sera pas surpris d'apprendre que je soutiens pleinement le projet Roissy Picardie.

Avis n42 de : SAPHORES gabriel - 80130 FRIVILLE ESCARBOTIN

Bonjour Bien que plus cher, je trouve que l'option de passage Nord pourrait mettre Amiens à peu de temps de transport des grandes capitales européennes du nord.

Avis n43 de : PERRIN helene - 60610 LA CROIX ST OUEN

Bien sûr qu'il faut construire ce morceau de voie ferrée... cela devrait être fait depuis longtemps ! Impossible actuellement d'aller de Compiègne à Roissy en train sans passer par Paris !!! (il n'y a pas qu'Amiens en Picardie....) A tant faire que d'investir, il faut prévoir de faire passer les 2 sortes de trains, TGV et TER Par où ? Option centrale, la moins chère, le plus directe, qui évite les zones urbanisées.

Avis n44 de : LEBEL Claude - 80015 QUERRIEU

Cette ligne ne rapprochera pas Amiens du TGV. Elle sera favorable à Creil. Une ligne Amiens - Gare TGV Picardie serait plus efficace et donnerait à Amiens son caractère de capitale régionale.

Avis n45 de : MENTION jean-luc - 80084  AMIENS

Il est plus qu'important que le TGV passe mais surtout puisse s'arréter à Amiens afin de desenclaver une ville à la fois trop proche mais trop loin de Paris -Lille-reims-rouen alors que les atouts de situation au centre de l'europe et de foncier disponible est un fort potentiel L'emploi toute catégorie de public sera la grande gagnante !

Avis n46 de : CORBEAUX Philippe - 60150 LE PLESSIS BRION

Avis très favorable sur le projet. Ma préférence irait vers le projet central. Bien cordialement

Avis n47 de : Viviane BOIREAU - 80200 PERONNE

Trop cher pour 10 km.

Avis n48 de : PRADEL GABRIEL - 60400 NOYON

La Picardie a besoin du TGV puisque la première fois elle a été oublié on peut me dire qu'il y a une gare mais elle est dans le milieu du Santerre au milieu de nul par, Amiens en tant que capital régionale et si l'on ne veut pas laisser la Picardie sur le bord de la route du développement économique il serais très judicieux que l'on ai cette ligne nous avons des axes routier qui nous relie à la capitale et au nord Europe il nous manque plus que le ferroviaire. Cordialement un amoureux de la Picardie .

Avis n49 de : LECUYER Lionel - 95470 VEMARS

La liaison Roissy Picardie par l'option de passage Nord est rendue impossible de par la construction de la zone d'activités de Vémars.

Avis n50 de : RAMBAUD Sylvie et Olivier - 60200 COMPIEGNE

Le projet général de relier le réseaux ferroviaire classique de la Picardie à la gare TGV de Roissy nous intéresse. Entre les trois options de tracés proposés, nous préférerions celui central qui est le plus économique, presque aussi rapide que l'option Nord et avec des enjeux modérés pour l'environnement.

Avis n51 de : DESCHAMPS Djeneba - 84 RUE LOUIS BO 60700

Franchement, j'espère que cela se fasse au plutôt car malheureusement nous sommes pas loin de l'oise mais quelle casse tête pour pouvoir se déplacer? Je travail à Roissy et je suis sans véhicule ce qui fait que je passe des heures pour entrer!

Avis n52 de : AGNEL Grard - 80000 AMIENS

Favorable au projet

Avis n53 de : AGNEL Martine - 80000 AMIENS

Favorable au projet

Avis n54 de : DUBUS david - 80730 DREUIL LES AMIENS

Travaillant sur Roissy Charles-de-Gaulles ; la liaison en tgv ou ter sera une bonne chose si des allers retours couvrent une bonne amplitude sur 24 h week end et jour férié compris.

Avis n55 de : COLOMBA fabrice - 80000 AMIENS

Je suis tout à fait en accord avec la création de cette ligne Roissy Picardie qui ne pourra qu'améliorer la visibilité d'Amiens et son essor. OUI au TGV dans Amiens.

Avis n56 de : MOTTE LOUIS - 60300 COURSEUIL

Bravo pour l'initiative

Avis n57 de : DE RAYMOND MARIE CHRISTINE - 60100 CREIL

J'attends avec impatience la liaison Creil-Roissy. Le TER suffirait à mon bonheur. L'option de passage centrale me semble la meilleure moins couteuse moins dommageable pour l'environnement.

Avis n58 de : JOLLHIUT RENE - 60230 CHAMBLY

Habitant Chambly, je ne suis pas concerné mais je trouve cela utile. Quand je pense que pour faire chambly Paris il faut 1 heure quand cela va bien.

Avis n59 de : DOURLEN PHILIPPE - 80500 MONTDIDIER

Je souhaiterai plus d'informations avant de me prononcer mais néanmoins je serai favorable à cette amélioration du réseau ferroviaire picard

Avis n60 de : JARD Olivier - 80440 BOVES

Le débat public autour de la liaison ferroviaire Roissy-Picardie, débutera le 22 avril prochain, est aura pour objectif de soumettre aux picards. Le projet ambitieux de révolutionner les transports en commun sur Amiens et sa région. Amiens ne sera plus une capitale régionale enclavée. Ce projet consiste à créer une liaison d’une dizaine de kilomètres permettant, enfin, au LGV de passer par Amiens, et peut-être aussi aux TER, de faire la liaison entre la Picardie et l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Cette interconnexion pourrait être bâtie dans un délai relativement bref (d’ici 2020, voire 2017) et à un coût modéré (environ 255 millions d’euros). L’accès direct des amiénois au 1800 kilomètres du réseau LGV français aura des conséquences majeures pour notre territoire, ses usagers et son économie, tout en répondant aux objectifs fixés dans la loi du Grenelle de l’environnement du 3 août 2009. 1. Les usagers Ce projet répond aux besoins des picards pour les trois motifs de voyage, dans un but professionnel (15 000 picards effectuent le trajet quotidiennement pour travailler dans la zone aéroportuaire), pour un voyage en avion ou aller prendre un LGV à la gare de Roissy (vers 130 destinations ferroviaires nationales et internationales). Amiens ne sera plus qu’à 55 minutes de Roissy et à trois heures de Lyon. Actuellement, trois possibilités sont offertes aux amiénois pour leurs déplacements nationaux : - La majorité des usagers accèdent à la grande vitesse par les gares parisiennes. Il prennent donc le train au départ d’Amiens et effectuent des changements sur Paris. Pour se rendre sur Roissy, une correspondance en RER est nécessaire. Ce barreau permettra donc d’éviter Paris et fera gagner environ 30 minutes sur le trajet jusqu’à Roissy, soit une heure de transport par jour ; ce qui n’est pas négligeable pour les personnes qui empruntent ce type de trajet quotidiennement. - ¼ des usagers empruntent la gare Haute Picardie. Sa fréquentation est en hausse continue chaque année malgré une desserte en navette routière dont le trajet dure environ 40 minutes au départ d’Amiens. Cependant, malgré la fréquentation en hausse, qui démontre l’intérêt des picards, le trafic de cet axe ferroviaire est pratiquement saturé. Cette alternative ferroviaire grâce au projet d’interconnexion est donc de bonne augure et ne se ferait pas au détriment de la gare Haute Picardie. - Seule une minorité des trajets est réalisée directement par la gare de Roissy – Charles de Gaulle. Malgré un réseau routier développé autour du pôle de Roissy, celui-ci est très souvent engorgé. Si les prix seront attractifs, les usagers de la route répondront assurément positivement à ce transport modal qui offrira un gain de temps et une plus grande sécurité de voyage. Dans un même temps, le trafic routier sera décongestionné. Concrètement, les usagers ne pourront pas se passer de leur véhicule pour se rendre à la gare sauf en empruntant le bus. Encore faut-il que la métropole et la société Amétis organisent le passage des bus en fonction du départ ou de l’arrivée des trains, ce qui n’est pas le cas actuellement. De même, comment Amiens métropole compte aménager le stationnement ? Il est impératif que la métropole se saisisse du dossier pour que les usagers puissent stationner à la gare LGV d’Amiens et à la gare de Longueau. Compte-t-elle rouvrir le parking fermé dans la rue Tellier? Des projets d’agrandissement du parking de la gare de Longueau sont-ils prévus ? 2. L’économie La connexion d’Amiens, capitale régionale, au réseau national et européen des LGV offrira de nouveaux débouchés économiques pour notre capitale. Cette meilleure connexion entre les lieux d’habitation et d’emploi de Picardie avec la plate forme de Roissy, pôle de croissance à taille mondiale, et les autres villes métropolitaines présentera une grande opportunité de nouveaux liens économiques. A nous de savoir valoriser Amiens, pour que celle-ci ait un rayonnement national. A nous d’attirer les investisseurs et pourquoi pas les sièges sociaux des entreprises de l’Ile de France et d’ailleurs. Les facilités d’échanges qui nous seront offertes grâce à ce projet avec les autres capitales régionales permettront assurément de développer de nouveaux services ou encore favorisera de nouvelles coopérations dans le cadre de la recherche et de l’innovation, par exemple. Il nous appartient de démontrer la qualité de vie sur Amiens et ses environs pour donner envie aux cadres et à leurs familles de s’y installer. Cette meilleure accessibilité depuis le territoire national mais également européen renforcera l’attrait économique et touristique de la capitale régionale, riche en patrimoine naturel et historique et créateur d’emploi. 3. L’environnement Assurément, ce projet d’interconnexion répond aux objectifs de la loi sur Grenelle. Avec le soutien de mes collègues députés de la Somme, j’avais déposé des amendements allant dans le sens de la création de cette interconnexion. A ceci s’ajouter l’électrification d’une partie de la ligne Paris-Amiens-Boulogne et la création d’une ligne TGV Paris-Amiens-Londres. Je suis satisfait que cette demande de liaison Roissy-Picardie ait été entendue. Cette infrastructure sera une alternative positive à l’usage de l’automobile. Je suis également satisfait de savoir que cette interconnexion qui sera réalisée sur le territoire du Val d’Oise n’aura qu’un impact écologique modéré sur l’habitat et l’environnement. Le site proposé est faiblement urbanisé et des analyses pointues ont été effectuées pour préserver au mieux l’écosystème. Ce projet d’interconnexion ne doit aucunement occulter la question de la ligne TGV Paris – Amiens – Londres. C’est une importante demande des amiénois. Cette ligne est plus que nécessaire pour le rayonnement d’Amiens et, à moyen terme, sera évidente étant donnée la saturation de la ligne Calais – Paris.

Avis n61 de : LOMBARD emmanuel - 60320 BETHISY ST PIERRE

oui au projet TGV Picardie Roissy

Avis n62 de : RENAUD Anthony - 60870 BRENOUILLE

Monsieur, je me permets de vous donner mon avis qui est favorable car si ce projet est accordé par tout les communes dont le Val d'Oise ça pourrait éviter les accidents, attirer plus d'embauches à Roissy etc ... pour les picards. Je me tiens à votre dispositions pour vous aider à acomplir ce projet.

Avis n63 de : BOLIS arlette - 60200 COMPIEGNE

Très favorable

Avis n64 de : GUEVILLE Michel - 60300 SENLIS

Cette infrastructure est tout à fait indispensable pour améliorer le quotidien de nombreuses personnes (Creil, Chantilly, Senlis et Amiens) qui travaillent déjà sur la zone d'emploi de CDG et à Paris. C'est en outre un facteur de développement économique important pour la région Picardie. Enfin, cela permettrait à peu de frais d'établir une connexion avec Beauvais-Tillé.

Avis n65 de : DONGA VALERIE - 95470 FOSSES

Un grand OUI à ce projet s'il dessert au moins une gare du val d'oise (fosses ou louvres par exemple) car pour se rendre à roissy seule la voiture reste efficace ce qui est dommage.

Avis n66 de : BODET GREGORY - 60160 Montataire

Dans un contexte de réduire les déplacements en automobile, le développement du transport collectif est essentiel. Ce projet entre dans ce cadre à condition de prévoir des rabbatements aux gares desservies en mode doux. Ce projet devrait intégrer le bouclage du barreau au sud de paris vers massy au lieu d'emprunter la ligne RERC.

Avis n67 de : DUBLANGE Thierry - 60180 NOGENT-SUR-OISE

Bonjour Madame, Monsieur, demeurant et travaillant depuis longtemps dans l'agglomération creilloise, je suis complètement favorable à la liaison direct avec Roissy. Il me semble que le choix doit être celui du tracé central (plus court, moins cher et aux conséquences moindres en terme d'impact sur l'environnement), avec conjonction TGV + TER (nombre et régularité des liaisons et arrêt à Creil et Amiens) mais évidemment en parallèle avec la construction du barreau de Gonesse (arrêt dans le Val d'Oise), car les nouvelles infrastructures doivent favoriser la population des 2 régions Picardie et Ile de France, et le coût n'est pas si élevé que ça au niveau de l'aménagement d'un territoire (projet à portée nationale et européenne; soutien aux investissements et à l'emploi, particulièrement important en cette période de crise sociale; portée écologique indéniable; amélioration des conditions de vie des habitants). Je n'insisterai pas trop sur les incidences et retombées largement positives à attendre sur le plan économique, notamment pour le "Grand bassin creillois" (d'autres le font mieux), mais plutôt sur l'atout que représentera ces nouvelles liaisons pour le développement du tourisme (d'où importance TGV = touristes de régions plus ou moins éloignées + TER pour déplacements quotidiens/réguliers des salariés/travail); en effet, la Picardie a de ce côté-là aussi de fortes potentialités à valoriser encore, par exemple: cathédrales, châteaux, musées... mais aussi patrimoine naturel (forêts, rivières...) et industriel (bassin creillois, Saint-Qeuntin, Amiens, etc.). Désolé, mais il me sera difficile d'assister aux réunions publiques (y compris celle prévu à Nogent...); bon courage à vous et merci d'avance pour l'attention que vous portez à ce dossier - encore une fois primordial à mon avis. Pour que vive la liaison ferrée Roissy-Creil-Picardie! Cordialement, T. Dublange.

Avis n68 de : LEPONT marc - 60290 CAMBRONNE LES CLERMONT

Il faut absolument réaliser cette voie qui soulagerai tout le nord de la région parisienne et la Picardie,surtout dans l'optique des accords de grenelle2

Avis n69 de : GAY Michel - 73300 JARRIER

Pour le développement économique et social de la Picardie que j'ai quittée avec une larme, il est indispensable qu'au moins une gare TGV soit créée en Picardie. Picard pendant 36 ans 1/2, j'ai souffert de la mauvaise structure ferroviaire qui m'a aussi, toute ma famille et tous mes amis, empêché de réduire ma mauvaise empreinte écologique.

Avis n70 de : GOUYON thierry ROUVILLE

Cette ligne est une excellente idée, je pense qu'il faut développer au maximum les transports ferroviaires compte tenu de la saturation routière de cette zone. Un projet de liaison entre la ligne paris-soissons (quelques centaines de mètres car les voies se croisent) et l'aéroport serait aussi une bonne idée pour désengorger la nationale 2.

Avis n71 de : NACHIN Claude - 80090 AMIENS

Bien sûr qu'il nous faut ce barreau. Il y a longtemps qu'il devrait être fait.Tachons d'en accélérer la réalisation!

Avis n72 de : PRUNIER Nicolas - 02390 MONT D'ORIGNY

Il me semble qu'à l'heure de la grande vitesse, du voyage spatial, la Picardie ne peut pas rester à l'ecart du reste du reseau à grande vitesse. Ne serait ce que pour permettre l'emploi.

Avis n73 de : FEKKAR Eric - 80090 AMIENS

Tout ce qui peut amener le TGV à Amiens est positif. Mais j'ai surtout peur que ce projet ne soit qu'un lot de consolation et qu'il justifie l'enterrement d'une vraie ligne TGV (par exemple Paris Amiens Calais Londres).

Avis n75 de : WAGNER laurent - 02000 LAON

Pour continuer le développement de la région, ce projet me semble d'une grande importance pour la Picardie en terme de développement.

Avis n76 de : CANTOURNET benoit - 60580 COYE LA FORET

L'avenir de la Picardie ne se joue pas en Ile de France! Le TGV, n'est pas un train régional qui s'arrête à toutes les gares, sans un cout prohibitif en énergie. La distance de 100 km rend la ville d'Amiens à la limite de la rentabilité en terme d'énergie dépensée. Donc pas écologique, ni logique tout court d'envisager un voir deux arrêts dans les 100 premiers kilomètres! Le gain de temps calculé par rapport à l'actuel est dérisoire (env 30 min sur Nantes et Lyon) par rapport aux couts envisagés et aux conséquences non maitrisés directes sur l'environnement! Le principe de précaution s'applique parfaitement et rend caduque la proposition. Le cout par tête est prohibitif. Pour une agglomération comme Amiens (env 100 000 hab) combien sont concernés par un voyage sur Lyon ou Nantes en %, et avec quelle régularité? Ou est l'étude du besoin par rapport aux dépenses souhaitées? Il est difficile de comprendre que la politique régionale se limite a vouloir tout concentrer sur le bassin CDG tout en critiquant la centralisation! L'hôpital se fout de la charité... Une gare de TGV en Picardie, et aucune desserte directe pour y accéder, tel est le paradoxe de la région. Pour un TER, fonctionnel assurant le service public nécessaire entre les bassins d'emplois! La Picardie n'a pas besoin d'un TGV de luxe, mais d'un train régional qui couvre effectivement les besoins de ces bassins d'emploi. Améliorer la liaison avec CDG est une vrai priorité, mais l'amélioration tout court de la liaison avec la capitale est encore plus importante. Que ce soit d'Amiens, Saint Quentin, Laon, ou Beauvais aller à Creil est déjà un problème majeur. Peu de trains, pas de régularité, TER souvent immobilisés, mais au delà de Creil en allant vers Paris c'est mission impossible! Retard à répétition, annulation quotidienne, prise en otage des usagers. Les moyens roulants ont été fort heureusement améliorés mais la déserte reste elle très compliquée. Si investissement il doit y avoir c'est dans ce sens qu'il faut travailler... On ne peut pas impunément défendre la notion de service public et construire tout et son contraire en moins de 15 ans. Après l'agrandissement de CDG, l'éclosion des aéroports tels Beauvais, l'autoroute fut la solution préconisée pour sauver Amiens et réduire son enclavement. Aujourd'hui cette autoroute comme beaucoup d'autres n'apporte pas la solution espérée malgré son cout prohibitif toujours à notre charge. L'autoroute A1, bien que cent fois remboursée, est toujours payante! Dans une région de la taille de la Picardie, comme dans un pays à l'échelle de la France, la collectivité ne peut pas simultanément défendre, l'autoroute, l'avion puis le TGV comme seule et unique solution. La politique cela n'est pas une mise en équation des courants ou sujets d'un instant, c'est prendre en considération le bien de tous pour un développement durable et efficace. Il est raisonnable de déployer les interconnections nécessaires au réseau existant au lieu de systématiquement prêcher tous les10 ans pour une contre solution!

Avis n77 de : CORNIC philippe - 60128 PLAILLY

avis favorable pour la solution la moins chère et la plus courte" l'option centrale" TGV+TER pour que cela desserve un maximum de personnes.

Avis n78 de : HOCHART eric - 60300 SENLIS

OUI AU PROJET

Avis n79 de : DO Clmentine - 80000 AMIENS

très bonne idée, enfin une liaison plus rapide pour rejoindre la capitale, on en avait bien besoin pour notre Picardie

Avis n80 de : DELPLANQUE muriel - 06220 LE GOLFE-JUAN

je suis tout à fait pour le TGV à Amiens...quel confort pour les voyageurs de monter dans le TGV de Nice ( comme moi) et arriver dirctement à destination, Amiens, sans changements...de plus ce ne serait que bénéfique pour la région...développement touristique, hotels.. restaurants...ect...donc des emplois.il faut absolument voir les BONS cotés des choses....je suis POUR. Muriel de Cannes

Avis n81 de : PHILIPPON Alexandre - 80450 CAMON

Voilà une idée qui manque vraiment d'intérêt. Personnellement, je ne vais jamais à Roissy. Quoi qu'on en dise, il y a très peu de monde qui prend l'avion, et cette ligne ne serait utile que pendant les périodes de vacances. Il serait bien plus cohérent de dépenser cet argent pour une ligne directe vers Paris-Nord, sachant qu'ensuite, le RER permet de se rendre à Roissy. Cela satisferait beaucoup plus de monde.

Avis n82 de : BONNET Bruno - 80100 ABBEVILLE

Il est important pour développer le tourisme, et les emplois non délocalisables qui vont avec, "d'arrêter" le TGV en Picardie non pas en pleins champs mais dans une gare multimodale qui permettrait des liaisons fréquentes et adaptées aux touristes individuels ou en groupe. Cet outil permettrait à la Picardie de pouvoir être encore plus attractive en étant en liaison avec les plus grandes métropoles françaises mais également européennes : Londres, Bruxelles, Cologne etc... Notre région dispose de paysages variés, de patrimoines culturels et historiques, d'équipements de loisirs, et la côte picarde avec la baie de Somme est un point d'ancrage pour le tourisme de court ou moyen séjour. Mais il ne faut pas non plus oublier l'accessibilité aux "pôles d'emplois" sur la région parisienne plus particulièrement Roissy Charles de Gaulle, cet outil permettra un gain de temps pour les travailleurs picards de ce pôle. De plus n'oublions pas la dimension écologique de ce projet, ces trains qui permettront de ne pas utiliser systématiquement la voiture et donc par l'électrification du réseau rejeter moins de gaz polluants. Voilà pourquoi je soutiens la création de(s) la ligne TGV Roissy Picardie

Avis n83 de : Gaudissart Philippe Amiens

Je suis d'accord pour cette liaison TGV car ce projet sera un atout pour la Picardie, tant au niveau économique qu'au niveau touristique.

Avis n85 de : KHACHAB CLAUDINE - 60160 MONTATAIRE

Je suis favorable à ce projet de ligne à grande vitesses CREIL-ROISSY. C'est une chance pour le Bassin Creillois si ce projet se concrétiserait, notre territoire connaîtrait un développement économique important ; il faciliterait la mobilité de la population (toutes les tranches d'âge, notamment les jeunes et les actifs...) à se rendre à Roissy pour travailler.

Avis n86 de : LAGACHE thierry - 80800 VAUX SUR SOMME

Tout d'abord ne pas réduire encore les surfaces agricoles. Puis utiliser le réseau existant en l'électrifiant (Chaulnes) et en multipliant les liaisons Amiens Paris-nord et même les liaisons TGV HP directe sur Paris ou les autres capitales régionales

Avis n87 de : HERVIN Michel - 80000 AMIENS

Que le TGV arrive enfin en Picardie et à Amiens!. Trop souvent présentée ainsi par les politiques, c'est la mauvaise question. Que les Picards d'Amiens aient un accès facilité au réseau TGV français et européens qui se dessine est une des questions. Que des picardo-franciliens aient accès aux emplois de la plateforme aéroportuaire est une seconde question qui relève clairement de l'aménagement du grand Paris. Les TGV, qui ne sont pas des omnibus, se justifient pour des distances minimum de l'ordre de 300 klms, soit une heure de voyage. Il est donc illusoire de croire que de rames TGV arriveront à Amiens. Les seules gares LGV qui concernent la Picardie sont celles de Roissy (à défaut Paris Nord) et Lille Europe (ne pas oublier le réseau à grande vitesse vers le nord de l'Europe). Les picards doivent pouvoir accèder directement à ces gares par des Trains Express Régionaux vers Roissy et Lille (cas d'Amiens, Abbeville) ou des RER pour la couronne francilienne de la Picardie dans le cadre d'un aménagement concerté avec le Val d'Oise. Naturellement ce type de raisonnement repose la question de l'unité régionale; Une capitale régionale trop petite et trop proche de Paris ou Lille pour s'inscrire directement sur un réseau LGV, et une couronne sud de la région qui veut s'inscrire encore plus dans la démarche économique francilienne. La localisation de la gare Haute Picardie interpelle le néo picard que je suis. Pourquoi ne pas avoir implanté cette gare à Chaulne à la croisée d'une voie ferrée existante. Cette gare aurait ainsi pu prétendre à un futur alors qu'une amélioration des autres accès de la Picardie au réseau LGV risque de la condamner.

Avis n88 de : TAMAS Jannie - 60150 THOUROTTE

Utilisant souvent Roissy, tant pour l'avion que pour le TGV, je serais très favorable à cette jonction Roissy/Creil/Amiens, même si, vu mon âge, je n'en verrai sans doute pas la réalisation ! Et, sur le plan économique, ce serait certainement un point essentiel. Courage donc pour défendre cette optique.

Avis n89 de : LENNE michel - 80390 FRESSENNEVILLE

bonjour, je viens de consulter les différentes options pour le passage de la ligne nouvelle creil - roissy, il me semble que l'option centrale serait la mieux adaptée en terme de cout et en favorisant le milieu naturel. en ce qui nous concerne nous habitons en picardie maritime nous sommes a 2h50 de l'aeroport d'orly sans problèmes de circulation sinon c'est 4h dans les embouteillages idem pour la gare de lyon. avec ce projet nous prenons le train a abbeville, changement a amiens puis gare tgv C D G avec vue sur l'est, l'ouest, et le sud. je souhaite que ce projet aboutisse pour les habitants de cette region toujours un peu défavorisée par rapport a d'autres. recevez mes meilleures salutations. michel lenne.

Avis n90 de : CALMETTES gerard - 60890 MAREUIL S/OURCQ

Il faut donner au nord de Paris la possibilité de vivre au rythme de la capitale en conservant notre identité.

Avis n92 de : DARCHIS susane - 606200 COMPIEGNE

Pour les sociétés basées à Compiègne, avec une activité import-export, l'accès facilitée de l'aéroport CDG est primordial. Nous sommes obligés a prendre systématiquement la voiture pour se rendre à l'aéroport pour prendre l'avion ou le TGV. Aussi nos partenaires étrangers ont de difficulté à venir à Compiègne. Susane Darchis

Avis n93 de : BELINGARD Jean-Paul - 60100 CREIL

Plus que favorable, cette liaison est indispensable, notamment pour le développement du sud du département de l'Oise (développement économique, attractivité de notre territoire, opportunités d'emplois sur la pôle de Roissy). Il ne faut pas laisser passer cette chance qui s'offre à nous !!!

Avis n94 de : GOURLAIN Herv - 80100 ABBEVILLE

Il est important que ce barreau soit réalisé : il permettra aux territoires oubliés de la Picardie et en particulier de sa façade maritime, d'être vraiment connectée au réseau TGV français. Les Picards méritent mieux qu'une gare TGV au milieu de rien.

Avis n95 de : BOULFROY Franoise - 80090 AMIENS

Afin de compléter l'activité de la Gare TGV HAUTE PICARDIE dont l'intérêt n'est plus à démontrer (malgrè le 20 minutes pour l'atteindre, nous sommes très heureux de l'avoir) , le barreau PICARDIE ROISSY constitue un point majeur pour le développement économique de l'ensemble du pôle Amiénois et son attractivité tant industrielle, commerciale que touristique (qui reste à développer) , sans oublier la formation, la recherche et la santé.....

Avis n96 de : ANDRE FREDERIC - 80600 DOULLENS

J'espère que ce projet aboutira et qu'il sera précurseur pour d'autres projets comme la réouverture de la ligne SNCF Amiens Doullens et pourquoi pas des TGV depuis Amiens vers Etaples ou Boulogne ou Calais

Avis n97 de : WALLET Yves - 60210 DARGIES

Cette liaison sera très intéressante pour notre capitale régionale Amiens avec des liaisons TGV direct vers les grandes métropoles régionales

Avis n99 de : LASSELIN Claude - 95390  Saint Prix

Un enjeux important à ne pas négliger pour l'ouest du Val d'Oise ne plus être obligé de passer par Paris Nord pour ce rendre à Roissy par la ligne B du RER qui est surchargé en créant des trains direct de Pontoise à Roissy avec des arrêts intermédiaires à Valmondois, Persan Beaumont, Creil pour ce rendre à Roissy ou avec une correspondance Creil avec cette nouvelle relation. Ce qui permettrai de désengorger la Ligne B du RER

Avis n100 de : DHOUDT CHRISTOPHE - 80000 AMIENS

Je pense que la gare d'Amiens serait utile pour l'emploi. Étant inscrit à pôle emploi. depuis le 27/01/2009 je souhaiterais travailler pour Roissy Charles de Gaulle et ainsi gagner du temps sur le trajet sncf.

Avis n101 de : BUCHET Claire - 95380 louvres

L'option Nord et Centrale nuisent à des zones qui étaient peu touchées jusqu'à présent. L'option sud a le mérite de jouxter des voies de communication déjà existantes ce qui limite les nuisances.

Avis n103 de : PERRUCHE Jean-Marie - 80860 NOYELLES-SUR-MER

Bonjour, Tout d'abord; sincères félicitations pour la manière d'aborder ce projet, car j'ai tout de suite eu le sentiment qu'il aboutirait concrètement et de belle façon pour le bien public et entre_autres pour les habitants d'Amiens et de ses environs dont je fais partie. J'ai l'espoir que ce projet soit un facteur d'évolution de la très piètre qualité de service globale (niveau respect des horaires) offerte aux usagers quotidiens de la ligne Boulogne-Paris. J'ai pratiqué le trajet AR Noyelles s/mer _ Paris-Nord pendant + de 4ans et si je devais noter mon appréciation elle se situerai entre 5 et 8/20... Ce projet devrait à mon sens contribuer également à donner, aux habitants d'Amiens et environs, un accès facilité et plus large aux moyens rapides et modernes de communication nationale et internationale. En ce qui concerne l'option de passage: L'option CENTRALE me semble la plus appropriée et En ce qui concerne le scénario de service: le scénario TGV + TER devrait-être naturellement retenu, même si ces 2 types de trafic ne se mettent en place que successivement. Tous mes voeux pour la réussite de ce projet et courage et ténacité pour tous ceux qui vont le porter et contribuer "à le mettre sur les rails" ! JMP

Avis n104 de : DUHAMEL Nicolas - 80000 AMIENS

À l'heure de l'impérieuse nécessité de promouvoir le développement des transports en communs pour palier à la saturation automobile, je me demande quel élu, politique, technocrate ou énarque peut encore douter de "l'UTILITÉ PUBLIQUE" d'un tel équipement. La population ne se pose pas cette question. Ce n'est pas en 10 ans qu'il faut le réaliser, mais en 5 maximum...

Avis n105 de : DESCHAMPS Francis - 60160 MONTATAIRE

Je suis tout à fait favorable à la mise en place d'une liaison rapide Roissy-Creil + TER Les picards en ont bien besoin pour leurs conditions de transport et pour le développement de leur Région N'oublions pas, non plus, la carte orange ...

Avis n106 de : GRANDCAMP Alain - 60270 GOUVIEUX

Bon pour accord le 26.04.201

Avis n107 de : MATRAS Bernard - 60160 MONTATAIRE

Ce projet est indispensable pour notre région

Avis n108 de : DUPRESSOIR chantal - 60160 MONTATAIRE

Ok pour ce projet qui devrait faciliter la vie de tout ceux qui travaille à roissy

Avis n109 de : COCHET aurelie - 60160 MONTATAIRE

pas de préférence entre une liaison LGV ou TER, celle qui coutera le moins cher à la construction ou celle où le prix du billet sera le moins cher sera la meilleure solution.

Avis n110 de : FRANCOIS christophe THZY GLIMONT

Il me semble que la région porte un accent important sur la liaison roissy-Picardie, qui à priori ne permettra pas aux picards, ni aux amiénois de rejoindre le centre de paris en moins d'une heure. Certes cette liaison nous ouvrira les portes des dessertes TGV, mais au quotidien que fait la région pour les milliers de picards qui comme moi vont tous les jours travailler en ile de france. Nous subissons de plus en plus de retard, de problèmes de matériel qui rendent notre transport de plus en plus difficile. Depuis fin novembre 2009, pratiquement aucun train n'a voyagé dans les conditions attendues. Et quid de l'effort sur les tarifs ? J'espère vivement que ce nouveau projet ne viendra pas entacher notre quotidien.

Avis n111 de : DESWARTE Ren - 80250 AILLY SUR NOYE

je suis tout à fait pour, tout ce qui permet de faciliter les échanges est bon pour l'économie

Avis n112 de : LEBUGLE Claude - 60180 NOGENT SUR OISE

Projet Creil-Roissy. Etant absent aux dates prévus pour les réunions, je me permets de donner mon avis sur le projet. J'estime qu'il ne faut pas parler de "ligne TGV" pour rester dans le ton ou dans un esprit de mode. Une ligne moderne apte à 160 km/h me paraît suffisante car elle apporterait toute l'amélioration souhaitée. Il ne faut pas rêver, une rame TGV ne roulera pas à 300 km/h entre Creil et Roissy compte-tenu de la distance et du profil en long "géométrie" de la ligne, courbes, etc... De plus le coût serait diminué. Il faut une ligne apte aux TER. Avec mes salutations. CL.

Avis n113 de : GOURLIN remy - 80132 PORT LE GRAND

Tres favorable au projet, il serait temps que la picardie aie un acces direct a la plateforme aeroportuaire internationale de CDG, et puisse voir arriver des TGV en gare d'abbeville et d'amiens.

Avis n114 de : Raymond Jean-Yves - 60280 MARGNY-LS-COMPIGNE

Ce projet me semble intéressant, notamment l'option centrale avec le scénario TGV + TER -> rapidité Creil-Roissy en 20 minutes et coût moindre.

Avis n115 de : MENDELSKI Nicolas - 60600 FITZ-JAMES

Le TGV ne ma parait pas très utile vu le coût et le petit trajet.

Avis n116 de : DELAMARRE Erick - 60460 PRCY SUR OISE

Bonjour, Je suis content du progrès de ce dossier, comme beaucoup de picards qui souhaiteraient éviter Paris. Mais étant usager des lignes ferrées vers Paris, j'ai une grosse crainte avec ce projet : le dossier prévoit 3 scenarii pour une liaison, mais ce, uniquement à partir de Survilliers vers Roissy. Cela veut donc dire que RFF prévoit de faire passer ses trains grande vitesse sur les rails existants entre Creil et Survilliers. Les usagers actuels connaissent déjà des difficultés croissantes sur cette portion, avec des passages à 3 voies pour les 2 sens, et un seul petit incident suffit à bloquer toute la circulation, voire même un seul petit retard et on est bloqué à Chantilly ou à Orry. Il a été envisagé à une époque d'augmenter l'infrastructure entre Creil et Chantilly : il n'y a rien dans le dossier. Chaque hier, par grand froid, les aiguillages gèlent et les trains sont perturbés en conséquence : rien dans le dossier. Je déplore donc que ce dossier commence à Survilliers, et fasse l'impasse sur l'infrastructure déjà saturée qui se situe en amont. La vitesse des uns ne devrait pas s'obtenir au détriment de celle des autres, me semble-t-il. E. Delamarre (gare de Chantilly)

Avis n117 de : RAPEBACH Lucien - 60290 MONCHY SAINT ELOI

Permettre une desserte ferroviaire de Senlis.

Avis n118 de : DERVILL Sophie - 80000 FLIXECOURT

J'opte pour l'option de passage centrale, la moins onéreuse.

Avis n119 de : RAMOS Pascal - 80000 AMIENS

Une ligne nouvelle! Pourquoi pas, avec une mise en service en 2020! Très (trop) long pour 11km maxi de lineaire.

Avis n120 de : CACELLE Daniel - 80000 AMIENS

Au niveau temps, pas beaucoup de différence par rapport à un train Corail classique.

Avis n121 de : AL DUBAI aseem - 60100 CREIL

L'existence d'une nouvelle ligne reliant la ville de Creil à Roissy Est très important et vital. Les autorités espèrent le travail très au sérieux en vue de la pièce. Oui

Avis n122 de : BERGEZ Jacques - 60270 GOUVIEUX

Choix TVG + TER arrêts Chantilly + Survilliers Fosses, option centrale

Avis n123 de : LEROY Michel - 60000 BEAUVAIS

Certes nous comprenons bien que Amiens capitale régionale soit bien raccordée au réseau des voies rapides, mais il faut faire en sorte que tous les Picards puissent en profiter par des relais ferrés rapides pour se rendre à l'interconnexion de Roissy.

Avis n124 de : FRUSETTA Jean-Luc - 60460 PRCY SUR OISE

Je pense qu'il serait injuste de privilégier l'acheminement de quelques passagers "ponctuels" au détriment des très nombreux passagers "réguliers" et qui supporteront difficilement un encombrement supplémentaire des voies ferroviaires posant déjà de nombreux problèmes. Nombre d'entre eux empruntent ces voies depuis de très nombreuses années et subissent régulièrement (au moins une fois par semaine dans mon cas) des retards ou suppressions de train. Le réseau routier Picard desservant Roissy est de qualité et semble suffire à ce jour à l'acheminement des divers usagers de cette destination.

Avis n125 de : FAIMALI Florence - 60460 PRECY SUR OISE

Je souhaite par le présent formulaire soutenir le courrier récemment adressé par Mr Erick Delamarre, conseiller municipal de Précy S/Oise, et versé au présent débat. Mr Delamarre fait en effet écho à mes propres préoccupations face à ce projet, et je ne peux qu'espérer qu'il sera entendu. Sincère salutations, F Faimali

Avis n126 de : JOLY Roland - 80330 LONGUEAU

Amiens-Chaulnes et lignes TGV Amiens-Chaulnes-CDG etc. Amiens 150 000 habitants / Creil 40 000 habitants.

Avis n127 de : MOUGAMMADOU Ibouraguime - 60100 CREIL

Madame, Monsieur, La liaison TGV entre Creil et Roissy CDG, est un très bon projet. Ni seulement pour les salariés de la platform aéroportuaire, également pour les passagers, qui prendre l'avion. Et s'aide beaucoup pour la recherch de l'empoli dans la platform. Comme je suis un salarié de l'aéroport, j'espére votre projet, ça m'aidera beaucoup dans l'avenir. Par mon point de vue, votre projet doit étre commencé très bien avant. En tout cas, un grand bravo du ma part. Merci, et bon continuation.

Avis n128 de : TROCHAIN BENOIT CHANTILLY

Option centrale me semble la mieux

Avis n129 de : MOREL Gilles - 60250 BURY

Bonjour, je suis favorable à ce projet. Habitant le département de l'Oise je travaille à l'aéroport de Roissy, la perspective de cette ligne m'enchante parfaitement et dans le cas de sa concrétisation, j'en serai un utilisateur quotidien. Merci

Avis n130 de : MONTIGNY Marc - 80300 ALBERT

Offrir une gare TGV à Amiens est une très bonne solution attendue depuis de nombreuses années.

Avis n131 de : LABITTE Grard - 80140 OISEMONT

Ce barreau arrangerait bien, par un gain de temps et de tranquilité, les nombreuses personnes empruntant automobiles ou services de bus pour se rendre quotidiennement à leur travail à CDG.

Avis n132 de : BECQ IVAN - 60460 PREECY SUR OISE

BECQ IVAN 21 Bis rue du Havre 60460 Précy sur Oise CPDP Roissy-Picardie becq.ivan@orange.fr Regus le Dôme 1, rue de la Haye BP 12910 95731 ROISSY CDG Cedex Objet : contribution au cahier d’acteurs pour le débat public de la liaison Roissy-Picardie Monsieur le Président, J’ai pris connaissance de la brochure de six pages rédigée par RFF, maître d’ouvrage, concernant le projet de liaison ferrée entre la Picardie et Roissy. Les objectifs du projet me paraissent tout à fait intéressants pour les picards dont je suis, et devraient permettre de faciliter la vie d’un certain nombre d’isariens notamment. Ma contribution sur le débat ouvert du 15 avril au 31 juillet porte sur la question de la complémentarité avec les liaisons existantes et les autres projets en cours. Comme de nombreux habitants de ma commune, et plus largement du Sud de l’Oise, je me rends quotidiennement à Paris par le train. J’ai donc vu croître au fil des ans l’offre de transport et nous connaissons aujourd’hui, notamment sur le tronçon entre Creil et Survilliers, la cohabitation entre l’offre de Transilien (RER D), les intercités (Corail), les TER (Région Picardie) et le fret. Mais tout cela s’est mis en place sans que l’infrastructure évolue et la régularité souffre de plus en plus de cette situation. Il existe plusieurs goulots d’étranglement sur ce tronçon, tant entre Creil et Chantilly, qu’entre Chantilly et Orry, avec des passages limités à trois voies pour les deux sens. Mes propositions porteront ainsi sur l’intégration de cette nouvelle offre, objet du débat public, qui utilisera l’infrastructure du tronçon entre Creil et Survilliers : 1) il a été question à plusieurs reprises par le passé d’augmenter l’infrastructure ferrée entre Chantilly et Creil : il serait donc pertinent que ce point soit intégré dans le projet. Il est dommage que le dossier de RFF ignore ce point. 2) Il est regrettable que le dossier ne comporte aucun élément sur la partie du trajet entre Creil et Survilliers. Il n’est pas raisonnable d’ajouter un cinquième acteur sur cette liaison sans adapter les capacités de l’infrastructure en amont de Survilliers. Aux heures de pointe, sur ce tronçon, les sillons sont déjà bien remplis et ne comportent pas de marge laissant la place à une nouvelle offre sans détériorer l’existant. Ces derniers mois, nous avons connu des pannes de motrices et l’immobilisation d’une voie suffisait pour paralyser un sens de circulation. 3) Chaque hiver, des problèmes de qualité de service se posent en période de gel ou de grand froid, les aiguillages en place n’étant pas adaptés. Il serait pertinent d’intégrer ce changement dans des travaux sur cette section. 4) L’étude préalable pourrait utilement reprendre les éléments que j’ai cités sur l’évolution de l’offre, la dégradation de la qualité de service, notamment aux horaires de pointe. Il me semble donc pertinent que les conclusions du débat public ne se limitent pas à un choix entre trois tracés entre Survilliers et Roissy car les risques d’engorgement en amont, comme la dégradation vraisemblable de la qualité de service sur les autres liaisons peuvent aboutir à un résultat décevant pour certains isariens qui seront déçus de la nouvelle liaison, et pour les autres qui verront une nouvelle baisse de qualité dans leur utilisation des transports publics régionaux. I BECQ

Avis n133 de : ROUSSEL Nicolas - 80230 SAINT VALERY SUR SOMME

Depuis plusieurs années, je suis de près ce sujet (enseignant en histoire-géo). C'est pourquoi, je vous remercie pour ce mode "démocratique" de concertation avant la réalisation de ce projet durable. Aussi, je suis plutôt favorable pour l'option de passage centrale (coût + espace / temps). Cela permettra de contourner encore plus Paris.

Avis n134 de : IMBAUD Guillaume - 60200 COMPIGNE

Très bonne idée! Oui à l'option centrale!

Avis n135 de : COMBAZ Martin - 60740 SAINT MAXIMIN

Souhaitons scénario TGV+TER + option nord ou centrale

Avis n137 de : PLASSART Christian - 95470 FOSSES

Les 3 options sont valables, cela dépend du lieu d'habitation, est-ce vraiment utile? Les 3 motifs invoqués, TGV en partant de Roissy, TGV -> aéroport, TGV pôle emploi, les 3 motifs me paraissent un peu légers. Je vous invite à passer à Roissy (aéroport) plus que saturé. Les travaux (les 3 options) détruiront encore la nature. Je vous invite à acheter une maison à Louvres, qui paie.


Fournir une enveloppe "T", n° tel et mail au vue de tout le monde.

Avis n138 de : DESSAINT Philipe - 80000 AMIENS

Enfin un projet qui apporte un vrai potentiel de développement pour la Picardie Lorsque l'on fait le rapport entre le coût du barreau, et l'avantage économique qu'il apporte, il n'est pas question d'hésiter, c'est un très bon investissement.

Avis n139 de : PECK Anne - 60500 CHANTILLY

Je suis pour une ligne TER, option passage centrale. Les bus existants ne sont pas si mal, mais un train de Chantilly aiderait ma petite entreprise tournée vers l'international à se développer. Mon fils travaille à Roissy et doit s'y rendre en voiture.

Avis n140 de : CARTIGNY Eric - 02420 LEVERGIES

C'est bien joli de vouloir améliorer les liaisons ferroviaires mais, si vous voulez réellement vous soucier du confort de vos passagers mêler vous d'abord de faire rouler les trains existants! Retards, grèves, annulations sont le lot de vos clients-otages. Pour l'heure je ne suis pas prêt d'être un de vos clients préférant l'avion qui est parfois moins cher et qui lui, fonctionne.


Signé: un ex otage de TGV que l'on n'y reprendra plus.

Avis n141 de : TRMOLET Monique - 60500 CHANTILLY

Je suis très intéressée par le projet de trajet Creil-Roissy en TER avec arrêt à Chantilly.

Avis n142 de : DEVILLERS Marie Ange - 02110 BEAUREVOIR

Je pense que c'est une bonne chose, pour nous retraité, sinon toujours demandé pour se faire emmener.

Avis n143 de : JACQUIN Robert - 60660 ROUSSELOY

Je suis pour à 100% et rapidement. Option centrale.

Avis n144 de : BIET Annie - 60500 Chantilly

Je trouve cette liaison vraiment souhaitable.

Avis n145 de : GUIBERT Xavier - 60440 NANTEUIL LE HAUTDOUIN

Entièrement d'accord avec le projet.

Avis n146 de : PADE Jean - 60128 Plailly

Favorable au projet.

Avis n147 de : MARRY Laurent - 60280 Margny les Compigne

Au vue des 3 projets et de leurs coûts, le projet central et le plus réaliste surtout financièrement et le nombre d'année plus court.

Avis n148 de : Merceille Jean-Bernard - 80250 Grivesnes

Favorable au projet version centrale s'il "n'enterre" pas la ligne TGV Paris-Amiens-Calais-Londres.

Avis n149 de : Artchounin Nadessin - 60110 Mru

Je suis en faveur du projet de liaison ferroviaire Roissy-Picardie.

Avis n150 de : Mallart Jacquy - 80600 Doullens

100% favorable. Pour l'évolution. Soulagement des axes routiers. La durée du temps de déplacement est nécessaire pour la suite des années à venir etc etc...

Avis n151 de : Nguyen Huu Loc - 80080 Amiens

Très bien pour tout le monde de la Somme.

Avis n152 de : Beune Michele - 60610 Lacroix St Ouen

Alors que la SNCF est toujours en grève, je ne vois pas l'intérêt d'une nouvelle ligne. C'est encore les riverains qui paieront de leurs terres pour les biens de quelques uns. Les routes et le chemin de fer détruisent notre environnement.

Avis n153 de : Roger Christian - 95470 Fosses

J'estime que la solution la moins onéreuse et la plus efficace, est l'option de passage centrale, avec un arrêt en Ile-de-France à Survilliers-Fosses, car plus logique

Avis n154 de : Kervella Robert - 60560 Orry-laVille

Option centrale

Avis n155 de : Marot Claude - 60300 Senlis

Je suis pour le barreau central.

Avis n156 de : Gaue Joel - 60440 Nateuil-le-Haudoin

Avis favorable + penser à une ligne Crépy-en-Valois/Roissy et Crépy-en-Valois/Compiègne.

Avis n157 de : Jacquest Pierrette - 95200 Gonesse

L'option de passage centrale me paraît moins pénalisante que les autres.

Avis n158 de : Calvo Alain - 60260 Lamorlaye

Très bonne initiative! qu'un seul regret, la date estimée de mise en service, il faudrait grogner, 5 ans au moins !


Comment distinguer les rails TGV et RER à l'arrivée de la gare CDG TGV? (déjà saturée). Il faut agrandir CDG.

Avis n159 de : Grochowski Danile - 60410 Liancourt

Je préfère l'option de passage centrale, pour le nombre de km le plus petit, et pour les enjeux modérés en termes de paysage et de milieux naturels.

Avis n160 de : Alves Jorge Manuel - 60000 Beauvais

Le point positif de ce projet est que les picard ne seront plus aussi isolés de ces grandes villes (Paris, Marseille, Nantes...) et facilitera donc les déplacements, les échanges commerciaux, et/ou autres. En somme ce sera plus simple!

Avis n161 de : Tachevin Tabary Philippe - 80110 Thennes

Je souhaite que l'on ne fasse pas l'amalgame des deux transports TGV et TER, comme l'on dit ne pas mettre tous les œufs dans le même panier.

Avis n162 de : Fourdrinier Bernard - 80000 Amiens

Cette liaison me parait indispensable, il faut absolument la faire.

Avis n163 de : Delamotte Christophe - 80800 Ribemont-sur-Ancre

Avis favorable pour le développement de ce projet.

Avis n164 de : Gosset Claude - 80470 Dreuil les Amiens

D'accord pour que le TGV passe par Amiens.

Avis n165 de : Corbier Daniel - 80310 Saint Vast en Chausse

Le trajet Amiens-Lyon sans devoir se rendre à la gare TGV Haute Picardie et sans correspondance Gare du Nord-Gare de Lyon à Paris me séduirait totalement.

Avis n166 de : Belzat Patrick - 80000 Amiens

Je suis tout à fait d'accord pour la nouvelle ligne SNCF reliant Roissy à Amiens et oui pourquoi pas un aménagement du réseau existant.

Avis n167 de : Lardiller Christian - 60000 Beauvais

Je souhaite que la CNDP adopte l'option n°2 à 155 millions d'euros.

Avis n168 de : Landgraf Nathalie - 60500 Chantilly

Avis favorable + pour désenclaver la Picardie, prévoir passage nord ou central SVP.

Avis n169 de : Maziniak Edmond - 60660 cires-ls-Mello

Le projet médian parait être un bon compromis. Ne pas oublier les dessertes au départ de Creil vers Beauvais-Compiègne-Persan.

Avis n170 de : Monyecot Rodrigue - 02800 Bertaucourt Epourdon

Jeune propriétaire et militaire de carrière, avec la restructuration de l'armée de Terre pour quitter la région Picarde, nous ne pouvons être que favorable au développement du réseau ferroviaire.

Avis n171 de : Friadt Guy - 60660 Rousseloy

Je souhaite vivement que le projet avec des laissons TER en supplément soit retenu.

Avis n172 de : Frossard Jean-Jacques - 80110 Domart-sur-la-Luce

A la première lecture du dossier de synthèse du maitre d'ouvrage:


- le scénario TGV+TER serait une bonne solution


- dans l'option de passage, le tracé centrale serait le mieux approprié, distance-coût-urbanisation.

Avis n173 de : Bellet Jean Pierre - 80300 Morlancourt

Je pense que l'option centrale serait la meilleure.

Avis n174 de : Annices Marc - 60180 Nogent sur Oise

Je souhaite très sincèrement que cette liaison se fasse en espérant qu'il n'y ai pas malheureusement ds personnes qui pour le bien être rejettent cet ouvrage titanesque qui donnerait beaucoup d'oxygène à notre région.

Avis n175 de : Zemmer Alexandre - 80000 Amiens

Je suis pour la ligne car elle pourrait apporter un développement important pour la région et autre.

Avis n176 de : Lemaire Charles - 60160 Montataire

Je serais très favorable à une liaison directe avec Roissy cela aurait du se faire depuis longtemps (je suis un très grand voyageur).

Avis n178 de : Bouziani Djillali - 80090 Amiens

Mauvais sur le raccordement de la Picardie un réseau grande vitesse est une satisfaction pour moi et je pense aussi pour les Amiénois. Il y a longtemps qu'on attendait une telle amélioration pour la Picardie.

Avis n180 de : Caquelot Pascal - 80000 Amiens

Pour Amiens capitale régionale, l'option de passage nord serait la meilleure. Amiens est déjà péjorée sur la ligne (Amiens/Paris) plus d'une heure pour rejoindre la capitale. C'est lamentable! On ne va tout de même pas arrêter des TGV en Ile-de-France qui est déjà très bien desservie au niveau des transports!

Avis n181 de : Anicot Claudette - 80670 Fieffes Montrelet

Relier la Picardie au réseau grande vitesse parait indispensable au développement de notre région.

Avis n182 de : Caucheteux Jean Bernard - 80500 Rollot

Pensez vous qu'il soit bien utile de gaspiller tout ce papier glacé pour nous faire croire que vous avez besoin de notre avis alors que vous ferez uniquement ce que vous avez décidé et rien d'autre comme pour toutes ces consultations

Avis n184 de : Dumarquez Bernadette - 60250 Bury

Projets transports en communs toujours intéressants. Contribution des deniers publics alors sous conditions:


-Amélioration régularité transports


-Sécurité des passagers assurée


-Matériel utilisé (engins moteurs, voitures) entretenu + voies


-Organisation interne de la société transporteur et son personnel à revoir

Avis n185 de : Carelin Christiane - 60180 Nogent sur Oise

Le développement économique qui serait boosté par cette nouvelle plateforme (fer-route-eau) prend souvent l'aspect de développement tertiaire. Je pense que le développement doit être pluriel et que rien ne doit être laissé de côté.

Avis n186 de : Henon Eliane - 80200 Buire Courcelles

Cette liaison me parait indispensable pour le développement de la Picardie et pour la desserte de l'aéroport Roissy CDG. Retraité en Picardie, j'ai été responsable du service de l'urbanisme à Deuil-la-Barre dans le Val d'Oise et connait les problématiques des territoires concernés.

Avis n187 de : Venant Lucile - 02700 Voul

Je suis pour cette liaison.

Avis n188 de : Soulas Bernard - 60260 Lamorlaye

Bravo pour cette action essentielle. Préférence option de passage central en raison du coût et des deux scénarios TGV+TER.

Avis n189 de : Anchisi Bruno - 60460 Blaincourt-ls-Prcy

C'est un formidable projet qui nous rapproche un peu plus des autres régions. Vivement 2020.

Avis n190 de : Pillon Frdric - 60128 Mortefontaine

Je pense que cette liaison peut être bénéfique à la région mais aussi au niveau de la Somme et au nord de l'Oise où le manque de transport et de travail se fait le plus ressentir.

Avis n191 de : Bouchet Francis - 60870 Villers Saint Paul

Cette future liaison est une chance pour la Picardie et je souhaite ardemment qu'elle aboutisse positivement.

Avis n192 de : Darle Paul - 60160 Thiverny

Je suis étonné d'un délai de 10 ans pour une ligne de 7km qui économiserait du temps et du carbone. nous sommes au XXI ème siècle avec de puissants moyens d'exécution.

Avis n193 de : Dupont Bernard - 60290 Neuilly sous Clermont

Très bonne idée. La sagesse voudrait que l'option centrale soit choisie car selon mon avis la mieux adaptée pour les 2 régions concernées (bon compromis) avec scénario TGV+TER pour rentabiliser au mieux ce projet.

Avis n194 de : Caulien Yves - 02270 Chevresis-Monceau

J'y suis formellement opposé car avec ce projet la gare TGV Haute Picardie va perdre 50% de son trafic. C'est sans doute pour cela d'ailleurs que depuis quelques jours, les trains de Bordeaux, ligne fréquentée par ma compagnie ne s'arrête plus que 2 jours par semaine. On va isoler encore un peu plus la région de Saint Quentin.

Avis n196 de : Hardy Claude - 60150 Chevincourt

Je suis pour la construction de cette ligne et pour l'option centrale.

Avis n197 de : Mertzig gregory - 02590 Aubigny aux Kaisnes

Je suis pour la construction de cette ligne qui facilitera la vie à beaucoup de gens.

Avis n198 de : Boureille Mlanie - 60000 Beauvais

Je suis très favorable à la construction de cette liaison.

Avis n199 de : Havy Raphael - 60680 Canly

Si cela peut apporter plus de travail, plus d'emplois il faut le faire.

Avis n200 de : Guerin Jacques - 95470 Survilliers

Oui pour la liaison.

Avis n201 de : TASCIOGLU celine - 60870 VILLERS ST PAUL

OUI POUR LA LIGNE A GRANDE VITESSE PICARDIE CREIL ROISSY

Avis n202 de : MALFOY THIBAUT - 60870 VILLERS ST PAUL

Oui pour la creation de la ligne à grande vitesse picardie creil roissy.

Avis n203 de : LEGRAND Jean-Paul  - 60100 CREIL

Picardie-Roissy : communiqué des élus communistes de Creil Les élus communistes de Creil étaient représentés par Jean-Paul Legrand, Habib Abba-Sidick et Mohamed Assamti au débat du jeudi 29 avril sur le projet Roissy-Picardie à Nogent sur Oise. Jean-Paul Legrand, qui est également président de "l'Association pour le développement de la rivière Oise" (ADEROISE) s'est dit favorable à un tel projet. Il a rappelé la nécessité de l'engager, pour les voyageurs qui se rendent à l'aéroport mais aussi pour les salariés qui attendent une amélioration sensible du confort, et de la fréquence du TER, qui dépend de la Région, en soulignant d'ailleurs la proposition émise pendant la campagne des régionales de la gratuité de celui-ci. Pour lui, il faut prendre en considération un contexte qui dépasse largement le seul projet Picardie-Roissy en l'inscrivant dans une dynamique locale et régionale qui permette un aménagement du territoire favorisant l'activité et l'emploi. Il a appuyé ses arguments sur le fait que le bassin creillois disposait d'un atout historique considérable avec son réseau ferré dédié au transport des marchandises, à proximité de l'Oise qui va voir son trafic augmenter notamment avec la liaison fluviale Seine-Nord à grand gabarit. Dans la même logique il a défendu l'idée qu'on doit prendre en considération la forte demande européenne et mondiale en matière de transport aérien et que l'idée d'accueillir en Picardie le 3ème aéroport international près de la Gare TGV Haute-Picardie devrait être un axe fort de développement régional, dans une Picardie qui ne ferait pas que de regarder passer les trains à grande vitesse, mais bénéficierait d'une mise en cohérence route-air- fer-rivière. Pour sa part Habib Abba-Sidick, dans la continuité de son camarade a évoqué le projet Carex de transport de marchandises à grande vitesse et a estimé que la Picardie et le sud de l'Oise ne pouvaient pas se désintéresser de celui-ci d'autant que l'agglomération Creilloise présente des caractéristiques et des infrastructures ferroviaires tout à fait favorables au développement du fret. Les interventions des deux élus communistes de Creil ont suscité l'intérêt de plusieurs personnes dont des élus qui sont venus leur dire en fin de réunion. Des contacts ont été pris en ce sens. Pour le groupe des élus communistes de Creil Le Président du groupe Jean-Paul Legrand

Avis n204 de : RBIAI layla - 60140 LIANCOURT

Je dis oui au TGV !

Avis n205 de : CHARVET Stephane - 80000 AMIENS

Bonjour, Il était temps qu'une telle liaison voie le jour... C'est dommage qu'il faille de nos jours prévoir 10 ans pour construire 10 km de voie... Parmi les options envisagées, l'option centrale me semble à la fois la plus économique et la plus intéressante du point de vue interconnexion avec les trains régionaux, tant pis si ce n'est pas la plus rapide, on n'est pas à 2 minutes, quand même... Le scénario 7 TGV par jour + 2 trains régionaux par heure est idéal. On ne peut vraiment pas aller plus vite ?

Avis n206 de : WISCART Jean-Marie et Christiane - 80480 SALOUL

cette liaison nous paraît indispensable aussi bien sur le plan du développement économique de la région que pour faciliter les déplacements des particuliers. Elle aurait dû être faite depuis longtemps, et il est nécessaire qu'elle soit réalisée le plus rapidement possible.

Avis n208 de : FONS Claire CHANTILLY

Je soutiens à fond ce projet qui améliorera la vie quotidienne d'un grand nombre de personnes (dans une perspective de développement durable) et contribuera au développement économique et touristique de la région.

Avis n209 de : Fournier Hubert - 80150 Crcy-en-Ponthieu

Je suis pour une option de passage "centrale" du TGV et TER (le plus vite possible!) Habitant la région d'Abbeville (80) il serait souhaitable d'avoir une ligne électrifiée en continue Boulogne sur mer-Amiens et d'envisager par exemple de prendre le TER Abbeville-CDG sans changement de motrice à Amiens -> gain de temps ++

Avis n210 de : Fouquet Jean-Marie - 60180 Nogent sur Oise

L'option de passage centrale est à mon avis la mieux, impacts modérés sur le milieux naturel. Et ces 2 minutes de + par rapport à l'option nord, et le coût est bien inférieur (passage nord = 275 M€, passage centrale = 155M€).


Il n'y a pas de photo.

Avis n211 de : Tellier Fernand - 80200 Pronne

D'accord pour Amiens. il faut penser aux habitants de Péronne, plus de gare des TER seraient intéressant pour se rendre sur Amiens, Cambrai, St Quentin et l'été au Tréport. Amiens devient impossible se s'y rendre en voiture et le Tréport aussi l'été.

Avis n212 de : Metahri Fatima - 80470 Saint Sauveur

Juste vous dire que je suis extrêmement favorable à ce projet, il facilitera la vie de nombreuses personnes dont moi, donc je vous soutiens activement.

Avis n213 de : Fourment Frdric - 60710 Chevrires

Je suis intéressé pour un transport quotidien Chevrières ou alentours proche Roissy Charles de Gaulle.

Avis n214 de : Carbonnelle Henry - 95470 Saint Witz

Avis favorable


Scénario de services: TGV+TER


Option de passage: option centrale


Bravo pour cette consultation et bon courage.

Avis n215 de : Balocchi Fabrice - 93420 Villepinte

En mon sens, l'option retenue devra permettre un (ou deux) arrêt(s) en IDF! Autant profiter de ce chantier pour améliorer les dessertes internes.


Je serai présent le 24 juin et, à confirmer, le 7 juillet.

Avis n216 de : Morel Bernard - 60500 Chantilly

A mon avis l'option centrale est la plus pertinente. Par contre il faut ouvrir cette ligne aux TGV/TER/Fret/... Préservons l'avenir. Cela me fait penser à la relation TGV mise en place entre Boulogne et Lille.

Avis n218 de : Hebert Jacky - 80140 Senarpont

Je pense que relier Amiens à l'aéroport CDG TGV serait une très bonne chose et desservirait les voyageurs pour prendre l'avion.

Avis n221 de : Duffaut Georges-Marie - 95380 Louvres

Il semble, au vue de la présentation des options de passage, que le projet "dit central" soit le plus approprié tant au niveau de l'environnement, qu'au niveau budget prévisionnel. Les écarts de 85/120 M€ parlent d'eux-mêmes.

Avis n222 de : Huger Jacqueline - 60000 Beauvais

La Picardie va avancer d'un pas de géant avec la venue du TGV à Creil! Aussi, j'ose espérer que la ville de Beauvais profitera à juste titre de cet avantage et ne soit pas délaissée, bonne ville Préfecture qu'elle est...

Avis n223 de : Namm Toufic - 60350 cuise la Motte

Bonne initiative. La Picardie mérite d'être désenclavée des zones aéroportuaires alors qu'elle se positionne dans une proximité géographique. ce sera un nouvel essor touristique et économique.

Avis n224 de : Gaulupeau Arnaud - 60460 Prcy sur Oise

JE travaille depuis 10 ans sur CDG et la moitié des collaborateurs de ma société (300 personnes) sont domiciliées dans l'Oise. Une telle liaison ferroviaire désengorgerait les axes routiers et serait un plus pour l'environnement. Je serai probablement ravi de l'emprunter.

Avis n225 de : Boucart Edouard - 80860 Nouvion

Ce débat est une bonne voire une très bonne idée surtout en rendant celui-ci accessible à toute la population. Alors merci de penser à nous et merci de prendre notre avis en compte.

Avis n226 de : Thiry Francis - 80090 Amiens

La gare TGV haute Picardie a été une erreur historique. N'en commettons pas deux. Il faut que le TGV passe à Amiens centre et relie Paris et Charles de Gaulle. Seule l'option de passage centrale me semble recevable. Ce projet doit être prioritaire dans le cadre du Grenelle de l'environnement.

Avis n227 de : Petit Josette - 80090 Amiens

Mon fils restant près de Valence, vous pensez que ce projet est très important pour moi, seulement j'ai 68 ans et dans 10 ans (beaucoup trop long) je serai morte peut être, je parle du TGV bien sûr.

Avis n228 de : Muselet Franck - 80560 Mailly Maillet

Version option de passage centrale, plus intéressante à mon avis.

Avis n229 de : Vacossin Denise - 60230 Chambly

Cette liaison est intéressante mais les résidents de la ligne Beauvais-Paris sont toujours laissés pour compte et il ne se passe pas une seule journée sans problème. C'est bien les liaisons rapides mais ne faudrait-il pas améliorer l'existant? Quand à la liaison Creil-Persan-Pontoise avez vous vu l'état des trains?

Avis n230 de : Anthierens-Le Tourneur Yvette - 80000 Amiens

J'attends d'avoir plus de précisions sur le sujet, mais à priori ça me semble un projet positif.

Avis n231 de : Ngilima Boloke Jude - 80080 Amiens

Quoi de plus normal que de raccorder la Picardie au réseau à grande vitesse! Je n'ai ni question ni avis par rapport au débat public Poissy-Picardie. J'en appelle seulement à l'évolution des mentalités au niveau de la Picardie pour adhérer au projet de création d'un aéroport international à Amiens. Il faut que ça change!

Avis n232 de : DELARUE Alain - 80000 AMIENS

L'option de passage centrale semble marquée au coin du bon sens: coût-environnement.

Avis n233 de : Fvin Jacques - 80480 Vers-sur-selle

Je suis favorable à une liaison rapide pour accéder au TGV à Roissy, mais le scénario TGV+TER n'est pas sérieux. J'ai utilisé le TER entre Amiens et Creil pendant 9 ans; les retards étaient systématiques (plusieurs fois par semaines); quelque fois un TER était annulé (une fois par mois); la propreté devenait désastreuse!

Avis n234 de : Defrance Dominique - 80000 Amiens

Ce barreau devrait exister depuis des années. Complication et temps perdu pour faire Amiens-Roissy. Réalisation urgente.

Avis n235 de : Tabuteau Antoine - 80670 Bonneville

Je trouve cette liaison utile. Le passage centrale me semble préférable car il est plus court et moins couteux.

Avis n236 de : Roy Claude - 60150 Thourotte

1) Choisir l'option à moindre coût et à moindre gêne écologique: option de passage centrale.


2) S'il faut composer avec l'Ile-de-France, faute de mieux, option de passage sud!

Avis n237 de : Tonetti Emmanuel - 80150 Vironchaux

Je suis pour la liaison TGV+TER avec option de passage centrale.

Avis n238 de : Caroux Raynald - 60480 Breuil le Sec

Je suis vivement intéressé par le projet Roissy-Picardie. En effet actuellement salarié sur Roissy, je fais 65 km pour aller travailler. un tel projet m'offrirai un confort de vie plus attractif.

Avis n239 de : Tonetti Annick - 80150 Vironchaux

Je suis pour la liaison TGV+TER avec option de passage centrale.

Avis n240 de : Wallet Bernard - 80100 Abbeville

Très favorable à ce projet qui rapprochait la Picardie aux grandes métropoles régionales.

Avis n241 de : Blondin Alain - 80000 Amiens

Si l'utilisation de ce "barreau" par les TER/RER conjointement aux rames TGV est judicieuse, il ne faut pas oublier que le projet porte sur l'accès de la Picardie au réseau TGV Européen!

Avis n242 de : Rozowski Richard - 80080 Amiens

D'accord pour le TGV par Amiens, plus d'entreprises en Picardie.

Avis n243 de : De Monclin Arnaud - 80160 Courcelles sous Thoix

Cette liaison ferroviaire est essentielle au désenclavement de la Picardie et à son développement économique. L'option centrale est peu contraignante en terme d'environnement, la moins couteuse pour un gain de temps substantiel.

Avis n244 de : Roulin Jean - 60100 Creil

Voyageant assez souvent entre (Creil) Roissy et Toulon, j'apprécie beaucoup cette réalisation d'un raccordement ferroviaire direct avec la ligne TGV à Roissy. Il est aussi évident que le raccordement d'Amiens à la ligne TGV est très intéressant et moins couteux qu'une ligne directe de Paris et très hypothétique.

Avis n245 de : Bouvet Annick - 60000 Beauvais

Avis favorable "option passage centrale".

Avis n246 de : Dewevre Jean - 60100 Creil

Très bonne initiative, c'est urgent de penser maintenant à ces problèmes qui concernent beaucoup de monde dans notre région très mal desservie par rapport à d'autres. Bon courage.

Avis n247 de : Dimpre Michel - 80260 Talmas

Le moins d'impacts possibles sur l'environnement aux meilleurs prix, le surcoût et les déficits à exclure.

Avis n248 de : Januszkiewick Alfred - 02680 Castres

Habitant l'Aisne cette liaison ne me sera d'aucune utilité et peut-être pour 99% des Axoniens, alors pourquoi engager des frais pour me demander mon avis? si ce n'est pour prévenir que nous aurons à mettre la main à la poche. J'apprécierai beaucoup par contre une ligne directe vers Orly (tous les avions ne décollent pas de CDG) et la continuité de la ligne TGV Lille -> Bordeaux-Le Croisic.

Avis n249 de : Bara Michel - 80100 Abbeville

Oui il faut construire cette liaison!

Avis n250 de : Ledru Jacqueline - 80090 Amiens

Tout dépend des coût des différentes solutions.

Avis n251 de : Grenier Jean-Pierre - 80800 Fouilloy

Très bon projet pour donner du travail et aussi facilité les personnes pour prendre l'avion.

Avis n252 de : Druart Philippe - 60260 Lamorlaye

Je suis très favorable à ce projet.

Avis n253 de : Malassis Jean-Pierre - 80470 Saint-Sauveur

Je pense que le projet Roissy-Picardie est une belle opportunité pour notre région.

Avis n254 de : Charpentier Jean-Franois - 80470 Saveuse

Amiens capitale régionale doit à mon avis être retenue comme ville départ et arrivée de la ligne TGV.

Avis n255 de : Roussel Roger - 60560 Orry-la-Ville

Projet séduisant qui cependant, semble ignorer l'existence de la gare d'Ablaincourt.

Avis n256 de : Bocquillon Jean-Claude - 60500 Chantilly

L'impact écologique et paysager du projet Roissy-Picardie est disproportionné avec les avantages à un tiers. Saccager toute une zone agricole est évidemment plus facile à imaginer que les moyens pour retenir l'emploi sur le bassin de Creil. Je suis opposé à un tel projet qui est loin d'être indispensable.

Avis n257 de : Leterreur Christian - 60270 Gouvieux

Cette liaison TER+TGV est indispensable et urgente pour le bon développement de la Picardie. Actuellement, de Gouvieux pour me rendre à Roissy CDG, je prends un taxi jusqu'à Creil (environ 20 minutes, environ 20€) puis la liaison par car Creil/Senlis/CDG.Dans l'attente de la liaison ferroviaire, il serait judicieux de prévoir un arrêt à Chantilly/Gouvieux.

Avis n258 de : Casanova Yvette - 60930 Bailleul/Thrain

Ai-je bien compris? De Creil on pourrait prendre le TGV pour Marseille? Ce serait "formidable"! Par la suite, peut être de Beauvais? Mais pas dans le projet pour l'instant!

Avis n260 de : Richard Jean-Daniel - 80330 Longueau

Ce projet arrive un peu tard.


Bien ce projet avec des correspondances avec les grande métropoles.

Avis n261 de : LIMOUSIN Gaston - 80136 RIVERY

Il y a une nécessité absolue de relier Amiens, capitale régionale, au réseau TGV et à l'aéroport de Roissy.

Avis n262 de : Nougha Abdelkader - 60500 Chantilly

Une ligne entre Chantilly et CDG serait l'idéale pour les cantiliens et surtout le monde hippique.

Avis n263 de : Lemaire Lionel - 80090 Amiens

Raccourcir en urgence les délais. Le TGV à Amiens c'est urgent, c'est maintenant.

Avis n264 de : Lopeez Diego - 80000 Amiens

3 options retenues e présentées:


1) Nord, 11 km, 18 minutes, 278 millions, aucun arrêt, enjeux importants.


2) Centrale 6 km, 20 minutes, 155 millions, un arrêt possible.


3) Sud, 7 km, 27 minutes, 240 millions, 2 arrêts, enjeux forts.


Aucune hésitation, option centrale, c'est aux Pouvoirs Publics d'en décider dans l'intérêt général.

Avis n265 de : Normand Lionel - 80160 Plachy-Buyon

Eu égard à la conjoncture économique actuelle et au coût estimé des options envisagées, il me semble que l'option centrale est la mieux adaptée. Les enjeux modérés (paysage, milieux naturel, occupation urbaine, temps de trajet, arrêt à Survilliers...) militent pour cette réalisation.

Avis n266 de : BOUCH Marcel - 80260 RAINNEVILLE

Il est temps enfin que Amiens et la Picardie sortent de leur enclavement et puissent accéder au TGV et à l'aéroport de Roissy.

Avis n267 de : Laffineur Jean-Pierre - 60480 Puits-la-Valle

Soutient inconditionnel de ce projet depuis la 1ère heure, je privilégie l'option centrale pour son moindre impact. Mais dans le même temps il faut connecter la ligne Beauvais/Creil à Paris-Lille sans passer par le cul de sac à Creil. C'est une ouverture formidable sur la Picardie nord-ouest: le Beauvaisis. Imaginez la relation Roissy CDG/Paris-Beauvais-Tille! A méditer.

Avis n268 de : Andr Raymond - 02300 Autreville

Aller à Roissy est un problème important (temps/parking insuffisant et trop coûteux) ce qui réduit l'intérêt d'aller à Roissy. Une liaison entre la région Chaunoise / Saint Quentin / Noyon est souhaitable avec possibilité de parking sécurisé.


Le développement de Roissy passe par le développement des moyens d'accès.

Avis n269 de : Midrier Serge - 60000 Beauvais

Projet d'une autre époque. Il faut en finir avec le centralisme parisien. Investir dans des liaisons Beauvais-Amiens-Rouen-St Quentin-Reims-Arras pour enfin faire un développement régional. Il y a déjà une gare TGV à Amiens Haute Picardie!


Projet inutile pour la Picardie. La Picardie doit se rattacher à la plateforme aéroportuaire de Beauvais -> créer une liaison ferroviaire Amiens-Beauvais qui en plus servirait à nos étudiants! Beauvais-Amiens: c'est la galère en transport en commun!

Avis n270 de : Broyart Maurice - 02700 Tergnier

La gare des Betteraves vous connaissez? S'il faut relier les capitales régionales entre elles, il fallait prévoir, en son temps, une liaison améliorée entre Saint Quentin et Amiens permettant de relier la LGV nord avec cette transversale! On veut faire une fois de plus payer la majorité des Picards, situés au nord de cette région pour une ligne "utilisée par les parisiens", sans amélioration au nord de la Picardie qui n'y voit aucun intérêt.

Avis n271 de : Dairaine Crime - 80370 Cramont

Cela fera 10 km en plus pour les grèves!


Faites fonctionner correctement ce qui est déjà existant avent de vouloir agrandir. De toutes façons votre projet est déjà en route et prêt à être fait. Quoi que l'on dise, il se fera.

Avis n272 de : Girardin Yves - 95380 Louvres

Travaillant à l'aéroport et n'ayant pas de moyens de transports, il faut pour aller à l'aéroport 1h30 à 2h. Nous sommes favorables.

Avis n273 de : d'Horrer Yves - 60500 Chantilly

JE pense que la formule centrale est la plus appropriée, étant maintenue entre environnement respecté et rapidité.

Avis n274 de : Logre Pierre - 80400 Muille-Villette

Vous parlez de la ligne à grande vitesse via Amiens, comment font les gens pour aller de la gare TGV dans les betteraves à  Amiens, d'ailleurs pour cette gare il serait plus qu'utile d'agrandir énormément les parkings.

Avis n275 de : Gerin Yves - 02800 La Fre

La question récurrente TGV Picardie renvoi à un thème politique de transformation de la notion de service public ferroviaire à l'oubli d'une région. Commercialisation outrancière, rupture de l'axe majeur Paris-Bruxelles et des  gares intermédiaires sacrifiées.

Avis n276 de : TINGRY Amandine - 80110 MOREUIL

Oui au TGV à Amiens

Avis n277 de : Grossemy Didier - 80600 Doullens

Donnez du travail aux entreprises locales, que la nécessité soit utile.

Avis n278 de : Reghem  - 02430 Gauchy

La question ne se pose pas, la solution n°2 en passage central moins coûteuse est préférable. Si les voyageurs d'Amiens et de Picardie ne peuvent pas changer à Creil (ou bien de Paris Gare du Nord comme actuellement) ils doivent rester chez eux.

Avis n279 de : Poulain Thierry - 60100 Creil

Assister au débat ou forum et donner un avis en tant que citoyen des transports picard et voir le projet aboutir.

Avis n280 de : BEDNARICK gilles AMIENS

Il est indispensable dans le contexte économique actuelle de favoriser les déplacements professionnels, l'amélioration des infrastructures peut permettre de favoriser les échanges entre les acteurs économiques des différentes régions françaises. Le projet doit aboutir pour dynamiser et vitaliser une région fortement touchée par la crise. La capitale régionale doit se trouver à proximité des centres d'affaires comme Paris, Lyon, Marseille.

Avis n281 de : Marlot Maie Joseph - Jean Luc - 80090 Amiens

Que de temps perdu avec cette ridicule gare à Betterave.


Félicitation au député de l'époque qui s'est battue Gilles de Robien et toute son équipe dynamique mais bloquée par le maire de Lille de l'époque.

Avis n282 de : DESTOMBES Sonia - 80680 RUMIGNY

Je suis favorable au barreau TGV Picardie ROISSY Sonia DESTOMBES

Avis n283 de : MAILLOT JEROME - 80540 REVELLES

Je suis tout à fait favorable pour cette ligne TGV, elle est attendue depuis de nombreuses années à Amiens. Nous vivons une époque ou nous devons réduire nos déplacements en voiture, le TGV est un mode de transport pratique à conditions qu'il desserve un maximum de ville, soit pratique d'accès et qu'il y ai moins de grève.

Avis n284 de : SEGARD Patrick - 80260 VILLERS-BOCAGE

Oui au TGV à Amiens

Avis n285 de : FOURRIER Thierry - 80000 AMIENS

L'opportunité de rapprocher Amiens de Roissy est pour Carbone Lorraine Application Electriques une formidable perspective. Avec plus de 2/3 de notre chiffre d'affaires réalisé à l'exportation, faciliter les conditions de déplacements de nos commerciaux et les conditions d'accès à notre site représente un réel atout. De même que la commodité et la rapidité du transport vers le sud de la France. Oui au TGV a Amiens ! Oui au Barreau TGV Picardie - Roissy ! Thierry Fourrier

Avis n286 de : PELTRET CEDRIC LE HAMEL

OUI AU TGV A AMIENS

Avis n287 de : GAYIBOR SITOU - 80440 BOVES

en ma qualité de Directeur Général de SERVIA INFORMATIQUE et président du Club des dirigeants de Poles Jules Vernes , je tenais à insister sur le fait que ce projet doit aboutir car il est économiquement utile pour toute la région . l'économie et le citoyen en a besoin ...

Avis n288 de : JOUVENAUD ISABELLE - 80080 AMIENS

OUI AU TGV A AMIENS POUR AIDER AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES SUR LA FRANCE ENTIERE

Avis n289 de : POLOCZEK Marie-thrse - 80110 MOREUIL

Avis très favorable à l'implantation du TGV à Amiens.

Avis n290 de : DAMAMME Marie-Claude - 80082 AMIENS CDEX 2

Oui au TGV à Amiens

Avis n291 de : CHEVALIER Isabelle - 80480 SALOUL

Le TGV à Amiens : il faut que ce projet aboutisse, c'est très important pour l'ouverture d'Amiens et pour son économie. Cordialement Isabelle Chevalier

Avis n292 de : CAMPS alain - 80110 THENNES

Très fortement favorable à la ligen TGV jusqu'à Amiens, à titre professionnel et personnel.

Avis n293 de : HOREMANS Sbastien - 80440 BOVES

Bonjour, Ce projet est un projet déterminant pour l'attractivité d'Amiens et de notre région. C'est aussi un projet avec un coût économique et environnemental très faible par rapport aux gains attendus. Alors, pour nos entreprises, pour nos enfants, et pour l'avenir, soutenons tous ce magnifique projet ! Sébastien HOREMANS Président CGPME

Avis n294 de : LENGAGNE HUGUES - 80600 DOULLENS

Le barreau va valoriser et désenclaver la Picardie qui présente de nombreux atouts non sufisamment exploitables à ce jour .

Avis n295 de : DA SILVA SYLVIANE - 80700 ROYE

FAVORABLE

Avis n296 de : MONCHAUX LAURENCE - 80110 MOREUIL

DRH d'une entreprise appartenant à un groupe international nous avons souvent besoin de nous déplacer, nous accueillons beaucoup de visiteurs clients ou autres mais avons beaucoup de difficultés à recruter des cadres en raison entre autre autre de mauvaises liaisons ferroviaires. Le développement de liaisons TGV avec Amiens serait donc un plus permettant un accès plus facile aux différentes entreprises et favoriserait sans aucun doute l'essor de la région amiénoise. Merci de penser aux entreprises et aux déplacements de leurs personnels.

Avis n297 de : MARECHAL BERTRAND - 80083 AMIENS CEDEX 2

Une très bonne opportunité pour la région. AMIENS, capitale régionale, mérite son TGV.

Avis n298 de : PITRE yannick - 80290 POIX DE PICARDIE

je suis très favorable à la réalisation de ce tronçon, car il rendrait la ville d'Amiens plus attractive. De plus les habitants de notre région pourraient se déplacer plus facilement vers les grandes métropoles. Cordialement,

Avis n299 de : HOUVENAEGHEL Jean-Marc - 80370 BERNAVILLE

Nous sommes tout à fait favorable à la réalisation du barreau TGV Picardie-Roissy, afin d'améliorer les temps de trajet nous menant à Paris

Avis n300 de : VAN BELLE Benot - 80500 VILLERS-TOURNELLE

oui au TGV à Amiens

Avis n301 de : BOILLOT marie france - 80650 VIGNACOURT

Juste un rappel : Amiens est notre capitale, il me parait donc essentiel et logique que cette ligne tgv soit enfin à sa place.

Avis n302 de : MOUREY claude - 60120 BONNEUIL LES EAUX

Je suis très très favorable à la réalisation de cette ligne TGV INDISPENSABLE à la croissance de notre région !

Avis n303 de : BOILLOT pierre arnaud - 80650 VIGNACOURT

Il est essentiel qu'AMIENS en tant que CAPITALE RÉGIONALE puisse enfin bénéficier pleinement du TGV. LYON AMIENS 3 heures le rêve?!!

Avis n304 de : CHAUVIN REMY - 80250 AILLY SUR NOYE

L'installation des voies permettant de relier par TGV Roissy à Amiens me semble indispensable pour favoriser le développement d'une ville offrant déjà de nombreux atouts. La gare TGV actuellement en fonction est tout de même à 40 minutes en voiture du centre d'Amiens, ce qui complique les déplacements. Pour quelques kilomètres de voie, la simplicité des échanges avec Paris et Lyon deviendrait telle que le trafic s'en ressentirait certainement. Amiens deviendrait une ville beaucoup plus attractive, en particulier pour des parisiens en mal de nature, et elle permettrait à la région amiénoise, aujourd'hui fortement affectée par le chômage, de connaître un nouvel essor.

Avis n305 de : DUBRUQUE Jean Paul - 80670 BONNEVILLE

Avec mon épouse environ 6 allers et retours à Lyon par an . Gare TGV actuelle située à 70 km de mon domicile soit 840 Km en voiture sans parler des parkings engorgés et de surcroit payants. De plus 4 allers et retours par an pour 3 enfants et 2 petits enfants de Lyon à Bonneville donc usage de 2 voitures à chaque déplacement soit 1120 km par an. Sans compter le temps passé sur la route et les risques encourus par la circulation. A ma connaissance la capitale de la Picardie est Amiens et non la "gare des betteraves". Donc je suis très favorable pour le passage du TGV par Amiens. De plus gain non négligeable car plus de navette par bus entre la gare d'Amiens et la gare TGV actuelle.

Avis n306 de : SCHMARTZ pierre - 80160 LOEUILLY

enfin !!!!

Avis n307 de : MAGNIER stphane - 80080 AMIENS

oui à amiens lyon en 3 heures, une solution à notre développement départemental

Avis n308 de : MAGNIER matthieu - 80080 AMIENS

Une initiative inespérée de mettre en valeur notre ville et notre département, alors oui pour Lyon Amiens en 3 heures

Avis n309 de : MALHOMME Franois AMIENS

Amiens à besoin pour son développement d'un lien optimisé avec Roissy ainsi que des lignes TGV avec plus de fréquence vers Lyon, Bordeaux, Marseille et Montpellier.

Avis n310 de : CABELLO Gsu - 80500 WARSY

J'habite à 20mns d'Amiens et pour des raisons professionnelles je me déplace souvent . Pour prendre les grandes lignes TGV je dois soit aller à Roissy ou à Paris . Il serait très judicieux d'avoir une ligne TGV à partir d'Amiens. Cordialement

Avis n311 de : DELRUE Raphael - 80009 AMIENS

Bonjour, je veux le TGV à Amiens, pour le développement industriel, économique et social, sans oublier le tourisme et l'éducation. Cordialement.

Avis n312 de : BERRY B AMIENS

Il est tant qu'Amiens dispose du TGV

Avis n313 de : DROUIN DROLLER Adeline - 60100 CREIL

Un grand oui à ce projet! Pour une dynamisation de la région!

Avis n314 de : Gaubour Patrick - 80080 Amiens

Je souhaite que le projet puisse aboutir.

Avis n315 de : MOREL Cyrille - 60250 BALAGNY

TGV Roissy / Picardie. Sur le principe je suis plutôt Favorable a tout ce qui désenclave le sud de l'Oise. Mais très sincèrement, je crois que ces fonds seraient mieux utilisé pour désengorger la Gare de CREIL, sécuriser et améliorer la liaison avec PARIS qui est un véritable cauchemar quotidien pour des milliers de clients de la SNCF. La SNCF prétends que les retard à répétitions sont dûs à la vétusté des infrastructures... Alors rénovons les. En 6 ans, le trajet CREIL / PARIS à pris en moyenne 47 minutes de retard quotidien aux heures de pointes...

Avis n316 de : DOMISSE FREDERIC - 80000 AMIENS

Oui à l'ouverture d'Amiens par le réseau SNCF et une liaison TGV. C'est une chance supplémentaire pour attirer des investisseurs.

Avis n317 de : BAIN Jean-Marc - 80000 AMIENS

Bonjour, en tant que chef d'entreprise d'une entreprise de moyenne taille et Président du Club des Dirigeants de Montières Activités sur Amiens, je supporte ce projet qui aura un impact très important pour Amiens et la Picardie. Un investissement relativement modeste pour des retombées économiques et humaines très importantes. Sincères salutations. Jean-Marc BAIN.

Avis n318 de : GAMBET Alain - 80290 POIX DE PICARDIE

Je suis en attente de cette liaison. Il est grand temps que nos liaisons avec Roissy et la région parisienne soient modernes. Avis Très favorable

Avis n319 de : CORNEZ Marie claude - 80136 RIVERY

Oui je suis d'accord pour la liaison le plus rapidement possible la picardie est oubliée elle ne doit pas rester à la traine

Avis n320 de : CORNEZ CHRISTOPHE - 80136 RIVERY

oui oui cela est indispensable pour le développement de nos PME et surtout a faire très vite, très important

Avis n321 de : BENNEY Christine - 80000 AMIENS

En tant que co-dirigeante d'une société de mécanique industrielle sur Amiens, je souhaite soutenir le projet ferroviaire Picardie-Roissy qui serait un atout majeur pour notre région.

Avis n322 de : POIRET PASCALE - 80000 AMIENS

JE SUIS POUR IL EST IMPERATIF DE POUVOIR RELIER ROISSY D AMIENS RAPIDEMENT. ESSAYEZ A L HEURE D AUJOURD HUI...

Avis n323 de : NORMAND FRANCK - 80000 AMIENS

Oui il faut une liaison TGV directe d Amiens !

Avis n324 de : Jandos James - 80000 Amiens

C'est un très beau projet qui doit se réaliser le plus tôt possible.

Avis n325 de : Caudron Annie - 02100 Saint Quentin

Multiplier la fréquence des trains directs entre Saint Quentin et Paris.

Avis n326 de : HENNEREZ Christian - 80000 AMIENS

Il ne faut pas de nouveau laisser passer notre chance. Le financement peut paraitre conséquent mais il y va de l'intérêt de tous. Afin de sensibiliser et engager l'ensemble de nos élus dans une contribution au financement, chaque citoyen picard doit aussi se sentir concerné : pourquoi ne pas lancer une contribution financière publique avec un coefficient d'abondement des collectivités : chaque euro mis par un citoyen = 100 euros des collectivités : c'est ainsi l'affaire de tous !

Avis n327 de : Gombart Christophe - 02300 Chauny

A priori, je suis pour la création de cette ligne en favorisant l'option de passage centrale, qui présente le meilleur avantage financier/gain de temps.

Avis n328 de : Collot Denis - 80136 Rivery

Enfin le TGV à Amiens! Ce rêve devenant réalité. A l'heure où notre gouvernement remet en cause l'existence de notre belle région, je suis tout à fait partisan de la construction de cette liaison pour ouvrir la Picardie aux métropoles régionales grâce au TGV et au monde, grâce à l'accès direct à Roissy CDG. Attention toutefois à respecter au mieux les habitants se trouvant sur le tracé ainsi que les milieux naturels.

Avis n329 de : Torest Edmond - 95380 Louvres

Oui, il faut construire cette liaison. Mais il ne faut pas négliger les autres transports: autobus, liaisons inter communales, qui font grandement défaut!

Avis n330 de : Fournier Rgis - 80000 aMIENS

Roissy-Picardie est indispensable pour l'avenir de nos enfants et le développement de notre région ainsi que pour le tourisme, faire découvrir notre patrimoine et ses richesses.

Avis n331 de : Longuet-Palluau Didier - 80700 Verpillires

A quoi ça va servir pour les demandeurs d'emploi qui n'ont aucune aides même pour la proximité. Et de plus Haye et Ham sont oubliées (encore).

Avis n332 de : Mavel Franoise - 60340 Villers-sous-Saint-Leu

L'envoi est correct mais les différentes coordonnées indiquées ci-dessous soient confidentielles et respectées.

Avis n333 de : Hellinck Yves - 60340 Saint-Leu-d'Esserent

Des trains devraient s'arrêter à Chantilly ou partir de Creil pour desservir Roissy et sur le retour également. Seul existe un service de cars peu nombreux.

Avis n334 de : Tailez Monique - 60000 Beauvais

Oui pour le scénario TGV+TER mais pour les Beauvaisiens dont je suis, il faudrait d'abord prévoir un transport rapide de Beauvais à Creil si l'on veut désenclaver enfin la préfecture, sinon votre projet pour nous est inutile, et la SNCF utilisée vraiment en dernier recours.

Avis n335 de : Brochot Annie - 60440 Nanteuil-le-Haudouin

Chômeur actuellement, j'ai travaillé plus de 30 ans sur la plateforme. Mettre un service en place quel qu'il soit (train/car) ne sera efficace que si ADP règle le problème des liaisons internes. Il faut parfois plus de 20 minutes pour relier les zones fret au zone centrale.

Avis n336 de : D'Herbomez Patrick - 60460 Blaincourt-les-Prcy

Bravo pour cette initiative de débat. J'espère que les Picards et Franciliens ne s'opposeront pas et que la nouvelle liaison entre la ligne classique d'Amiens (qui a souffert de l'absence de TGV) et la gare CDG redynamisera la région Picarde trop déconcentrée par rapport au dynamisme du sud de l'Oise proche de l'Ile-de-France.

Avis n337 de : Maigret Laurent - 60390 Le Vauroux

Le projet doit prendre l'option du passage central. Celui qui est le plus court et le moins cher, à un moindre impact sur l'agriculture et à un moindre impact sur les paysages et les milieux naturels.

Avis n338 de : Aubry Philippe - 60400 Appilly

Ce projet désenclavera le secteur Noyon-Chauny-Tergnier. Par des trains régionaux, les TGV et l'Oise seront directement accessible au lieu de prendre un véhicule pour Charles de Gaulle ou Haute Picardie.


Version centrale: moins couteuse et moins d'impacts en pensant aux franciliens.

Avis n339 de : Puech Patrice - 95400 Arnouville-les-Gonesse

A la lecture de la synthèse du dossier du maitre d'ouvrage, il apparait très clairement que l'option centrale semble la plus adaptée: c'est de loin la moins chère, celle qui a le linéaire le plus court et celle qui impacte le moins l'environnement.

Avis n340 de : Bravet Michelle - 95470 Saint Witz

La 2ème option (centrale) me semble la meilleure.

Avis n341 de : Corsini Max - 60300 Baron

Améliorer la liaison: Amiens - Beauvais aéroport - (passant éventuellement par Creil plateau puis Paris Nord) - CDG aéroport - Paris gare du Nord - paris gare de l'Est - Paris garde de Lyon - Orly aéroport.

Avis n342 de : Notton Daniel - 60550 Verneuil-en-Halatte

Très bonne idée.

Avis n343 de : MARTINI VALERIE - 60300 SENLIS

Evidemment OUI au TGV en Picardie. Je suis une adepte forcenée du TGV que je pratique au moins une fois par semaine dans quasiment toutes ces directement et je vis en Picardie depuis 30 ans. Il n'y aurait pas de meilleur moyen pour désenclaver cette région prise entre 2 pôles économiques très puissants : la Région parisienne et le Nord-Pas de Calais. Il suffit d'observer l'évolution très positive des villes qui ont le TGV pour être convaincu.

Avis n344 de : Fauvel Bernard - 60680 Grand Fresnoy

1) Prévoir arrêt des TER à Orry-la-Ville car le stationnement autour de la gare de Chantilly est compliqué.


2) Voir le problème des villes du Val d'Oise qui ont beaucoup de difficultés pour aller à CDG, ex: Villiers-le-Bel, Goussainville etc. RFF doit essayer de régler ce problème avec les régions IDF et Picardie.

Avis n345 de : TROUF Pascal - 80000 AMIENS

"Oui au TGV à Amiens !"

Avis n346 de : LEMAITRE david - 80000 AMIENS

favorable à la ligne TGV picardie roissy

Avis n347 de : ROPPE lodie - 02160 CONCEVREUX

En voilà une de très bonne idée! Prenant moi-même régulièrement l'avion à Roissy, j'ai à l'heure actuelle deux possibilités qui s'offrent à moi : la voiture (embouteillages et des frais de parking) ou le train (une multitude de changements, véritable perte de temps). Je pense donc qu'une ligne Picardie-Roissy me permettrait de gagner du temps et donc de voyager plus souvent.

Avis n348 de :  Marie-Claire - 80150 Forest l'Abbaye

Le transport par le car pour relier le rail aux personnes et aux autres trajets (moins polluant).

Avis n349 de : VARILH Jean Claude - 80081 AMIENS

OUI AU TGV A AMIENS !!!

Avis n350 de : CHEVALLIER Christle - 77230 MOUSSY LE NEUF

L'option centrale semble la meilleure : moins coûteuse, meilleure pour l'environnement et permettant un arrêt à Fosses-Survilliers.

Avis n351 de : HITIER bernard - 80090 AMIENS

tout le monde veut son TGV. Ce projet coutera à mes impôts plusieurs centaines de millions d'euro pour gagner 1/4 heure entre Amiens et Paris (on restera sur la ligne normale jusqu'à Creil) avec des réservations obligatoires, ce qui fait qu'un billet pas utilisé est perdu au lieu d'être valable deux mois avec les TER ou les corails sans parler de l'augmentation très importante du prix du billet. Demandez simplement au maire de Commercy ce qu'a apporté à sa ville le TGV est

Avis n352 de : Thoquenne Vincent - 60140 Mogneville

Cette liaison serait une excellente opportunité pour l'ensemble des régions concernées en proposant à la fois des lignes TGV et TER.

Avis n353 de : Duhamel Monique - 60140 Mogneville

Je suis d'accord avec "option de passage centrale" sans défigurer notre belle région.

Avis n354 de : Vandendriessche Yves - 80310 Saint Vast en Chausse

Je suis très favorable à ce projet qui nous reliera à l'aéroport de Roissy, qui nous reliera aux grandes lignes TGV et c'est un projet peu coûteux. J'ai beaucoup voyagé dans ma vie professionnelle et toutes les améliorations de communications pour Amiens sont essentielles. Cependant il faudrait améliorer les accès aux gares d'Amiens et Longueau.

Avis n355 de : Mathe Lydie - 60750 Choisy au Bac

Bien sûr qu'il faut construire la liaison. A part Paris-Nord/Lille, il n'y a rien pour se rendre directement à Roissy (avec les valises le RER! toujours plein, c'est plutôt galère). Ce serait bien pour prendre l'avion, train TGV départ Roissy afin de se rendre sur Bordeaux ou Marseille etc.

Avis n356 de : Verdet Didier - 93190 Livry Gargan

Les alentours de Roissy sont déjà suffisamment massacrés: champs supprimés, routes, autoroutes, constructions, accès à pied ou à vélo impossibles. Où est la vie? Que ferons nous quand nous aurons à nouveau besoin de terrains agricoles?

Avis n357 de : JEAN Cline - 02100 Saint Quentin

Pour le projet du nord, il est clair que de passer dans les milieux naturels, pas cool. Et le projet central est moins cher mais toujours avec des inconvénients, il y a dans ces 3 projets des enjeux. De plus St Quentin n'est pas concerné donc...

Avis n358 de : Gourdey Guy - 60200 Compigne

Je trouve que cela rendrait un grand service pour la région de Compiègne.

Avis n359 de : Ponroy Daniel - 60600 Clermont

Avis favorable. Très bonne initiative.

Avis n360 de : Bechet Roger - 60520 Pontarme

L'option centrale me semble la meilleure tant du point de vue paysager que du point de vue financier.

Avis n361 de : Chardin Bernard - 60180 Nogent sur Oise

Ce projet représente un atout majeur pour la Picardie que j'approuve vivement. Mais il y a un point positif qui n'est pas exprimé, c'est la représentation de la liaison Creil-Beauvais, qui permettrait aux passagers de l'aéroport de Beauvais Tille d'effectuer la liaison avec Roissy et les lignes TGV S.E et atlantique.

Avis n362 de : Lefebvre Sylvain - 80000 Amiens

Plus de facilité pour la gare d'Amiens, le TGV est nécessaire pour la Picardie.

Avis n363 de : Brugne Martine - 02100 Saint-Quentin

Nous craignons, à Saint-Quentin que la future ligne réduise considérablement les arrêts, en gare de Haute Picardie, des TGV. Il n'y en a déjà pas énormément, Saint-Quentin risque d'être mis à l'écart.

Avis n364 de : Demont Marie-Pierre - 60290 Laigneville

Je suis très intéressée par une liaison train Creil-Roissy. Je prends souvent le TGV direction Lyon et direction Strasbourg.

Avis n365 de : Aubignat Patrick - 95470 Fosses

Le plus sage serait de retenir l'option de passage centrale.

Avis n366 de : Manouvrier Catherine - 80000 Amiens

Enfin! Le TGV à Amiens, depuis le temps qu'on se bat pour ça!

Avis n367 de : Chavalier Louis-Jol  - 80000 Amiens

Il faut bien sûr construire cette liaison ferroviaire. Eu égard au descriptif des options, l'option centrale semble s'imposer (moins chère, lus courte, la moins contraignante sur le plan environnemental) avec le scénario TGV+TER pour optimiser la rentabilité de ce barreau.

Avis n368 de : Obin Richard - 80300 Albert

Il faut que cette liaison se réalise pour désenclaver la Picardie et l'intégrer aux grands réseaux européens.

Avis n369 de : Courtois Jean Marie - 60400 Noyon

L'option de passage centrale est la seule qui s'impose: enjeux et coût. J'espère que cette nouvelle liaison ne va pas encore réduire le nombre de trains inter-cités qui s'arrêtent à Noyon. Les TER allongent le trajet de 30 minutes pour se rendre à Paris!!

Avis n370 de : Brunelle Christian - 60350 Trosly Breuil

RDV du 27 mai, St Nicolas à Compiègne.

Avis n371 de : Fevrier Pascale - 77230 Moussy le Neuf

L'option de passage centrale semble être la plus économique, les nuisances ont limitées à une commune et la perte de temps de seulement 2 minutes/ temps minimum possible (selon éléments portés à ma connaissance dans ce pli)...

Avis n372 de : Raingard Rudy - 80290 Fresnoy au Val

Cette liaison TGV ne pouvant être que positive pour notre région, que ce soit question d'emploi, tourisme, immobilier ou autres, je suis donc à 200%.

Avis n373 de : DE LONGEVILLE guy - 80000 AMIENS

Gagner 1 quart d'heure pour se rendre à Lyon par ex . justifie t il une saignée supplémentaire dans le paysage picard ? Le TGV est facilemenr accessible à la Gare des "betrraves" et on circule bien autour d'Amiens. Je suis contre le projet d'une connexion ferroviaire supplémentaire. Cordialement

Avis n374 de : ROSEMBERG Roland - 80084  AMIENS CEDEX 2

Favorable évidemment ; désenclaver Amiens en se reliant directement à tous les pôles de décisions et économiques

Avis n375 de : Chareil Roger - 80000 Amiens

La région de Picardie écartée par volonté politique doit être impérativement raccordée au réseau TGV européen. Pionnière du chemin de fer voici 150 ans, la métropole Amiens-Longueau, augmentera toutes les activité avec l'Europe entière.

Avis n376 de : Espirass Franck - 80000 Amiens

Tout cela est trop long!!! Le TGV doit vite arriver à Amiens.

Avis n377 de : Aubert Laurent - 80000 Amiens

Je prends bien note pour la nouvelle ligne TGV Amiens. Je suis très satisfait pour le direct car je prends souvent le train pour aller faire des concerts sur Biarritz, Tarles et Nice etc.

Avis n378 de : Rangeon Franois - 80000 Amiens

Amiens, capitale régionale a besoin pour son développement, d'être reliée au réseau européen de TGV.

Avis n379 de : Duhamel Thierry - 60330 Lagny le Sec

Projet ambitieux et répondant bien aux attentes des Picards. Envisager la même réalisation entre ligne Crépy-en-Valois/le Plessis Belleville et CDG, de même entre Beauvais et CDG.

Avis n380 de : Bobeuf Gilbert - 80200 Moislains

Nous sommes très heureux à la campagne, étant âgés de 84 ans nous n'avons pas de moyen pour nous déplacer, c'est ce qui nous manque.

Avis n381 de : Cens Jean Franois - 02520 Flavy-le-Martel

Je suis favorable à l'option centrale qui en plus et la plus économique et la plus intéressante en kilométrage.

Avis n382 de : Wallon Bernard - 80700 Roye

Plus de transports en communs, moins de voitures sur la route.

Avis n383 de : Delehaye Charles - 60490 Ressons sur Matz

Votre association a mon entière approbation. Je ne suis pas inflexible, ni suffisamment documenté, mail il me semble que le projet du centre est le plus logique. Votre action doit être prépondérante, elle permettra peut être d'éviter les atermoiements malsains mais rarement désintéressés...

Avis n384 de : Coutourides Grard - 60340 Villers sous Saint Leu

L'option de passage centrale semble la mieux adaptée pour l'environnement et le coût.

Avis n385 de : Bay Jean-Claude - 80190 Epnancourt

Je suis contre le projet de ligne TGV Amiens-aéroport CDG. Une ligne TGV nord existe, faisons la fonctionner au maximum. Faites des économies pour les dépenses: le canal grand gabarit suffit.

Avis n386 de : Baudelot Robert - 80260 La Vicogne

Indiscutablement l'aboutissement de ce projet générera une avancée très significative sur les transports terriens et aériens, tout en supprimant les déplacements polluants des véhicules terrestres individuels. Et puis ne l'oublions pas la capitale Picarde attend depuis longtemps de meilleures correspondances.

Avis n387 de : Dehut Abel - 60500 Chantilly

Que ce projet aboutisse rapidement et qu'il fasse l'unanimité entre les différentes institutions. Il faut privilégier l'option TGV+TER pour faciliter l'accès au pôle d'activités de Roissy.

Avis n388 de : BLOC Jean-Franois - 80090 AMIENS

Je forme le vœu que ce "petit pas" ferroviaire soit un "grand pas" pour la ligne TGV Paris-Londres passant par Amiens...

Avis n389 de : Gilain Guy - 60610 La Croix Saint Ouen

Nous serions plutôt favorable à la solution option centrale (coût moindre et impact écologique moindre aussi, temps de parcours correct).

Avis n390 de : Lebe Ginette - 80620 Dommart en Ponthieu

Se rendre facilement à l'aéroport afin d'y prendre l'avion serait formidable pour les personnes à la retraite, que toujours demander de nous conduire en voiture. Ce serait bien pour tout le monde.

Avis n391 de : THOMAS Etienne - 80190 Nesle

Oui je souhaite la réalisation de ce barreau pour relier Amiens, capitale régionale, au réseau TGV.

Avis n392 de : Rivoalen Claude - 80000 Amiens

L'option de passage centrale est de loin la meilleure.

Avis n393 de : Bellamy Jean - 95470 Survilliers

L'option de passage centrale semble la plus judicieuse à première vue.

Avis n394 de : Dalzon Grard - 60460 Blaincourt Les Prcy

Il est vraiment nécessaire d'avoir une desserte depuis Creil pour se rendre dans le sud-est car depuis Précy il faut prendre le train jusqu'à Creil et de Creil à gare du Nord puis le métro jusqu'à la gare de Lyon. Que de temps perdu en transports!

Avis n395 de : Fernet Bernard - 60200 Compigne

A première vue l'option de passage centrale me semble la plus raisonnable, Creil-Roissy en 20 minutes pour (environ) 155 M€. Le passage sud n'apporte aucun gain de temps. Le passage nord avec un surcoût de 120 M€ pour 2 minutes, irréaliste. Le tout avec des enjeux environnements, les meilleurs pour le passage "centrale".

Avis n396 de : Labelle David - 80330 Cagny

Je pense qu'une simple liaison TER avec Roissy Charles de Gaule serait suffisante.

Avis n397 de : Peugnet Kadia - 80000 Amiens

Je suis contente qu'on ai pensé au TGV. Pour moi qui vais à Clermont Ferrand ce sera un gain de temps considérable.

Avis n398 de : Mounad Abel - 60180 Nogent sur Oise

La liaison ferroviaire Roissy-Picardie est une opportunité pour la région. Ça évitera à plusieurs voyageurs le passage par Paris et ça fatigue. Ainsi que pour le développement du commerce qui engendrera des emplois.

Avis n399 de : Delbos Jacqueline - 80260 Rubempr

Je souhaite voir raccorder la Picardie au réseau à grande vitesse et directement pour aller à Roissy qui n'est pas loin d'Amiens. C'est vraiment dommage, aussi près, de ne pas avoir déjà réalisé ce projet depuis longtemps. C'est du gâchis... d'argent.

Avis n400 de : Mercier Francis - 80330 Longueau

100% pour!

Avis n401 de : Bellembois Hubert - 60290 Chauffry

Je suis favorable à la construction d'une ligne Creil/Charles de Gaulle et à la rénovation de la ligne Amiens/Charles de Gaulle.

Avis n402 de : Cyr Stphanie - 80250 Ailly sur Noye

C'est une très bonne chose de développer les transports en commun. Ça participe à la préservation de notre environnement. Je regrette que dans notre région, il n'y ai pas plus de ligne reliant les communes autour d'Amiens- à Amiens pour les gens qui s'y rendent tous les jours pour travailler.

Avis n403 de : Bondi Gildas - 80080 Amiens

Le projet me paraît très intéressant du fait qu'il associe plusieurs points dans une offre globale:


- réduction du nombre de véhicules en route pour Roissy et environ


- le projet s'inscrit dans le prolongement de la logique du Grand Paris...

Avis n404 de : Deshayes Michele - 60001 Aux Marais

Beauvais très mal desservie, galère pour se déplacer en train, Beauvais toujours dans les oubliettes.

Avis n405 de : Ets Richard  - 60200 Compigne

Je pense que l'option de passage centrale est favorable, coût réduit, passage simple. Et surtout prévoir une sécurité renforcée pour une fréquentation maximum.

Avis n406 de : Kalisa Alice - 80090 Amiens

Je trouve que le passage du TGV par Amiens est nécessaire et c'est un manque pour notre région depuis longtemps. Il le faut pour le confort des usagers et pour l'intégration d'Amiens parmi les grandes villes de France.

Avis n407 de : Coppey Christine - 80080 Amiens

Je vais aller à la réunion du jeudi 22 avril 2010 à Mégacité afin de m'informer plus explicitement sur le projet de relier Amiens au réseau TGV et voir si les enjeux économiques, financiers, urbains et humains sont cohérents.

Avis n408 de : Laplaud Nathalie - 80090 Amiens

Pour!

Avis n409 de : Seignez Jean - 02720 Homblires

Très bon projet.

Avis n410 de : Hemmer Annick - 80090 Amiens

Sur la liaison Amiens-Paris, déjà bien diminuée en nombre de trains et durée plus longue.

Avis n411 de : Coinsin Bernard - 80000 Amiens

Préférence à l'option centrale plus courte à réaliser, moins couteuse, 2 minutes en plus sur l'option nord, négligeable sur les longs trajets.

Avis n412 de : Descamps Denis et Karine - 80480 Dury

Mon épouse et moi sommes favorable à cette liaison. Le plus vite possible. Souhait: que des TGV arrivent à Amiens.

Avis n413 de : DECAYEUX GERALD - 80470  AILLY SUR SOMME

Avis très favorable à l'accès régional au pôle de Roissy. Cet accès permettra aux Picards de bénéficier enfin du réseau à grande vitesse et au tissu économique de se développer.

Avis n414 de : DENEUX PASCALE - 80440 GLISY

Je pense que la liaison Amiens par TGV est primordial pour l'avenir de notre région. Plus vite elle sera en service et plus notre région sera mise en avant.

Avis n415 de : Berna Xavier - 60580 Coye la Fort

Je pense que l'option de passage centrale est celle qui a le moins d'impact sur l'environnement pour une durée de transport très intéressante (Creil-Roissy 20 minutes).

Avis n416 de : Pignard Laurence - 60200 Compigne

Habitant Compiègne ce serait pratique pour moi d'éviter de passer obligatoirement par Paris pour me rendre à Roissy. La motion économique et protection environnement prendrait sa réalité et éviterai surement aussi la surcharge des voitures.

Avis n417 de : Bavencoffe Antoine - 60700 Sacy-le-Grand

Cette liaison est nécessaire plus tôt, beaucoup plus tôt.

Avis n418 de : Andrieux Michel - 80430 Beaucamps le Vieux

100% pour.

Avis n419 de : Baudet Jacques - 60600 Agnetz

L'option de passage centrale me semble la meilleure.

Avis n420 de : MARTIN Arnaud - 60290 Neuilly sous Clermont

Favorable à l'option centrale.


Beaucoup de gens commence leur travail dans les zones de fret à 5h du matin (adéquation avec les horaires).

Avis n421 de : Cardon Bertrand - 80310 Picquigny

L'option de passage centrale est la seule à retenir en terme de coût et de nuisances. Une ligne Amiens-Roissy est indispensable.

Avis n422 de : Lebel Emmanuel - 60000 Beauvais

Je suis pour le projet.

Avis n424 de : Lemaire Roger - 60500 Chantily

En dehors des retards de trains passant à Creil/chantilly/Orry-Coye; le projet de liaison ferroviaire Roissy-Picardie est une bonne initiative.

Avis n426 de : BOURAKBA Abdel-Krim - 95190 GOUSSAINVILLE

Contribution: Sous les rails de « Roissy-Picardie » : les pistes de Beauvais – Tillé Il y a beaucoup d'ignorance et peu d'enquête terrain dans cet entrain du "c'est du ferré, c'est du bon". Si un aéroport était réellement plus créateur que destructeur d'emplois locaux, Creil, Crépy en Valois et Senlis pourraient s'employer à Beauvais-Tillé où Ryan Air réussit à maintenir son activité en récupérant des clients des vols affaires moyen courrier d'AFKLM pour compenser la perte de pouvoir d'achat des "routards". Les activités et les emplois sont en chute brutale sur Roissy CDG : ce n'est donc pas l'appel à main d'œuvre de Picardie vers Roissy qui motive cette liaison qui vient inopinément au débat public alors que le "barreau de Gonesse" n'y vient pas encore. Je passe sur les finances de Beauvais, du Beauvaisis, de l'Oise, de la Picardie, siphonnées par Beauvais-Tillé, construit et déjà en cours d'extension, sans débat ni enquête publique, pour être offert gratuitement à Ryan Air . Je passe sur l'idiotie d'affirmer qu'inclure l'empreinte atmosphérique d'ADP, ou l'empreinte écologique du SIAAP dans celles de Paris serait opposer deux territoires alors qu'au contraire ce constat révèle les interdépendances invisibles ou omises sur lesquelles fonder équité environnementale comme sociale. Je me contente d'alerter sur les grandes manoeuvres par lesquelles ADP et Veolia veulent une interconnexion entre Beauvais-Tillé et Roissy CDG pour accroître la capacité du hub AFKLM et démarrer leurs collaborations aériennes comme ferrées. Je vais essayer de simplifier mais on ne passe jamais de l’opinion à la connaissance sans effort de documentation ni tentative de rationalisation. 1° Le modèle économique D'une part les performances d'emport comme de retour sur investissement sont maximisées chez RyanAir à Beauvais – Tillé comme dans le reste de ses aéroports. D'autre part, les coût indirects sont accrus et totalement externalisés. En gros, pour simplifier, c'est la Picardie qui paie une part des billets et la totalité des dividendes qui en sont issus. Sur le modèle économique de Fedex, RyanAir a réussi, ici à Beauvais comme dans toute l'Europe, à faire investir les collectivités y compris avec des emplois gratuits ou fortement aidés pour disposer d'installations et de services au sol quasi gratuits. Une fois pendus, les "investisseurs" publics n'ont plus d'autre choix que de soutenir la gestion privée pour éviter le scandale : c'est Véolia + Ryan Air qui en bénéficient à Beauvais-Tillé. 2° Le contexte concurrentiel Sur le plan de la géostratégie des multinationales, l’histoire des sciences et des techniques comme mon expérience de consultant grands groupes m’a appris à ne jamais confondre la courte phase glorieuse du pionnier avec sa reprise après croche pied par l'exploitant de masse un instant dépassé. Les seuls gagnants des ruées vers l'or furent, et restent, les vendeurs de pelles et de pioches ... En ce moment, convaincu (trop tard) que RyanAir ne peut que faire du ménage, AFKLM l'attaque dans chaque pays pour concurrence déloyale avec un cumul d'environ 1 milliard d'euros à l'échelle de l'Europe. Si le gros mange le petit (menacer par pot de fer peut souvent amener à négocier le pot de terre) AFKLM hérite pour rien du modèle économique, des avions, de la clientèle et des facilités aéroportuaires. Au moment où nous nous écrivons, une course financière est engagée : RyanAir pique les vols affaires à AFKLM pour compenser le manque d'argent des routards mais aucun financier ne veut refinancer une entreprise irlandaise dont l’Etat est au bord de la banqueroute CE QUI NE SIGNIFIE PAS LA FAILLITE, LAQUELLE EST IMPOSSIBLE POUR UN ETAT! AFKLM estime pouvoir gagner et lance donc avec Veolia, gestionnaire de Beauvais-Tillé, le projet ferré faussement promu « Roissy - Picardie » dont le débat public s’ouvre. Ce projet est en fait conçu pour que Roissy Charles de Gaulle ait son satellite low cost de l'aéroport de Beauvais-Tillé ». Nous devons rester vigilants et surtout devenir actifs après étude sérieuse de la menace et de l’aubaine (il y a les deux ici) : 1° le low cost c'est plus d'emport par des avions plus modernes en moins de mouvements moins polluants. 2° C’est, du coup, plus de passagers solvables à pouvoir d’achat constant, d’où croissance des mouvements une fois les remplissages atteints : 3° Le low cost c'est faire payer plus encore les billets "offerts" par le gaspillage des ressources de la planète et aussi celles des collectivités « embarquées ». 4° Le low cost c'est "la première piqûre gratuite" de l'addiction à l'avion Pour faire court, la Logan produite en Roumanie dans laquelle je roule n’a pas réduit le parc automobile français, elle a contribué à le maintenir et même à l’accroître grâce aux aides de l’Etat. Conclusion: Le projet ambitieux de la liaison ROISSY-PICARDIE n'a d'autre but que commercial, en mixant les transports ferroviaires au transport aérien et l'argument d'une amélioration des transport par la création de cette liaison est illusoire...car d'autres acteurs entre en ligne de compte. BOURAKBA Abdel-Krim,conseiller municipal goussainville

Avis n427 de : LEFEVRE Damien - 95380 VILLERON

Bonjour, Encore une énorme dépense pour le peu de gain en temps ! Le problème le plus important n'est pourtant pas là ; la zone autour de Roissy est déjà saturée, je ne vois pas l'intérêt d'en rajouter. il serait plus intelligent de développer par le Nord-Ouest parisien le long de l'A16. De plus, de grace, laissez-nous nos quelques champs et forêts, on a le droit aussi à un peu de verdure. C'est facile d'habiter au fin fond de la campagne et de vouloir les transports pour venir travailler dans les zones urbanisées. Je suis contre ce projet !! Cordialement.

Avis n428 de : Lalot Maxence - 80850 Berteaucourt Les Dames

Je pense que le réseau TGV en Picardie serait une grande chance pour le développement de la région et la création d'emploi.

Avis n429 de : Caillon Frdric - 60530 Fresnoy en Thelle

Je suis pour l'option de passage centrale avec scénario TGV+TER.

Avis n430 de : Le Nouailles Erwann - 60100 Creil

Il faut absolument bâtir une ligne Creil-Roissy CDG.

Avis n431 de : Lefebvre Guilhain - 80000 Amiens

Il ne me sera pas possible d'assister à la réunion publique le 22 avril, mais je soutien fortement votre action.

Avis n432 de : Di Bari Andr - 95200 Sarcelles

Favorable à l'amélioration et agrandissement du réseau ferré pour rattraper entre autres notre retard considérable.

Avis n433 de : Farinet Michel - 02100 Saint-Quentin

Amiens a déjà accès aux trains à grande vitesse par la gare de Haute Picardie. En cette période de crise, qui va durer, il faut faire des économies en priorité, et ne pas dilapider l'argent des contribuables. Non aux dépenses non indispensables!

Avis n434 de : Klecha Franois - 60140 Senecourt (Liancourt)

Favorable

Avis n435 de : Poullet Daniel - 02100 Harly

La bonne solution, est la solution de passage au centre (coût 155 M€), 100 M€ moins chère que les 2 autres solutions. Prévoir le scénario de service TGV+TER. Les 2 minutes gagnées entre le passage central et le passage nord ne justifient pas un surcoût de 120 M€. La solution TGV+TER permet la liaison directe St Quentin-Roissy.

Avis n436 de : Salsac Anne-Virginie - 60280 Margny les Compigne

Je ne puis que vous dire à quel point je suis favorable à ce projet. Une liaison entre Roissy et la Picardie représenterait un gain en confort de vie pour les personnes comme moi qui voyageons beaucoup. J'espère que le projet se concrétisera au plus vite.

Avis n437 de : Gay Roger - 60290 Rantigny

A priori il semblerait que ce soit l'option centrale qui convienne le mieux, cependant j'attends de voir le tracé exact. Il faudra surtout voir et surdimentionner les parkings et penser que le prix soit abordable aux petits salaires.

Avis n438 de : Sajot Nicolas - 602880 Clairoix

Mettre une fréquence de train régional plus élevée entre Creil et CDG permettra aux employés autour de l'aéroport d'aller au travail en transports en commun plutôt qu'en véhicule personnel -> moins de pollution, moins de fatigue. C'est pour moi un point essentiel qui devrait suffire à justifier cet investissement.

Avis n439 de : Linglart Andr - 60560 Orry-la-Ville

Je pense qu'il est indispensable de construire cette liaison entre Survilliers Fosses avec au moins un service TER au vu de la desserte inexistante.

Avis n440 de : Bordet Gilles - 80260 Talmas

Ce chantier est une nécessité pour la Picardie.


Je ne comprends pas pourquoi cela n'a pas été réalisé depuis longtemps.

Avis n441 de : Lehmann Pascal - 60700 Saint martin Longueau

Choix judicieux: l'option de passage central au prix le plus réduit, moins d'impacts paysagers, une grande utilité. Enfin une liaison utile transversale qui délestera l'autoroute A1. Gain de temps et d'argent pour les clients de ce barreau. Enfin la Province est reconnue.

Avis n442 de : Cathy Gal - 02240 Ribemont

Je pense qu'il faut construire ce tronçon mais pas à n'importe quel prix. La solution centrale est la moins chère et celle qui a le moins d'impacts négatifs.

Avis n443 de : Leclerc Grard - 95400 Arnouville-les-Gonesse

Les gens de la province (y compris Amiens) ont le droit de vivre. Mais que représente le bassin de population d'Amiens par rapport à celui des villes de Sarcelles, Garges, Villier-le-Bel, Gonesse, Arnouville. Donc oui à la liaison Picardie-Roissy, mais n'oubliez pas le barreau de Gonesse (D vers B et vice versa).

Avis n444 de : Roll Martine - 80150 Machy

Oui, il est urgent qu'Amiens possède le TGV. Mais il est tout aussi urgent de relier la gare "Betterave" c'est-à-dire TGV Haute Picardie, pour aller à Lille et Bruxelles. Le tourisme belge est un atout pour la région. SVP d'urgence Amiens-Lille en TGV.

Avis n445 de : Dujardin Camille - 60100 Creil

Je choisis l'option sud.

Avis n446 de : De Meaux Jacques - 80540 Pissy

Pourquoi investir de telles sommes alors que la SNCF n'est pas capable de faire rouler ses trains et TGV, entre autres pannes et grèves? Quid de la liaison Amiens Paris et vice versa.

Avis n447 de : Drouin Franois - 60300 Senlis

Étude très intéressante! Avançons pour faire avancer la Picardie.

Avis n448 de : STERLIN alexandre - 95470 ST WITZ

La liaison Roissy Picardie n'est pas seulement intéressante pour les habitants de Picardie! Pour les habitants du nord-est du Val d'Oise, il est actuellement difficile de rejoindre efficacement l'aéroport CDG autrement qu'en voiture (seul un bus très lent le permet), alors que nous sommes seulement à quelques kilomètres à vol d'oiseau. Seule condition: avoir absolument un arrêt en Val d'Oise, par exemple à Fosses-Survilliers, et donc éviter à tout prix l'option nord (qui de plus est très coûteuse) et privilégier l'option centrale (la moins chère). Je précise que le barreau de Gonesse ne présente aucune utilité pour nous car beaucoup trop éloigné. Les deux projets sont très complémentaires et ne doivent pas être opposés, même si je comprends que le financement simultané des deux est sans doute compliqué!

Avis n449 de : Herv Guy - 60000 Beauvais

Ce projet est bon. Mais qui va donner 255 millions d'euros. La France d'en bas souffre de plus en plus. Plus d'emplois! Grèves SNCF à répétitions, à la charge des contribuables. Comme il y a de plus en plus de milliardaire, il va de soi qu'ils pourraient financer à 100% ce projet.

Avis n450 de : Liocque Raymond - 60600 Agnetz

Il serait souhaitable que les trains venant ou partant pour l'Allemagne ou l'Angleterre s'arrêtent à Creil ou Compiègne. Sauvons la planète en limitant les grands trajet inutiles "dès maintenant". Pour Picardie-Roissy, d'accord.

Avis n451 de : BOUCHE Antoine - 60350 Jaulzy

Favorable à la desserte TGV+TER. Mais il faudrait également créer la troisième voie entre Chantilly et Creil. Il faudrait également envisager un relèvement des vitesses entre Survilliers et Creil voire jusqu'à Amiens. Envisager des correspondances rapides en Corail pour faire Saint Quentin-Compiègne-Creil.

Avis n452 de : Derolez Rgis - 80330 Longueau

On peut aujourd'hui faire des liaisons Amiens-Nice, par exemple: il existe aujourd'hui des liaisons TGV: le Havre-Strasbourg. Il faut copier ces liaisons au niveau de Bobigny et les adapter.

Avis n453 de : Valle Jorge Eduardo - 80090 Amiens

Je suis entièrement d'accord avec vous, j'ai un problème, je suis handicapé (je ne peux pas me déplacer). Bravo!! Pour ce débat vous pouvez compter sur moi.

Avis n454 de : Collier Michel - 60000 Beauvais

Face au désastre de la ligne Beauvais-Paris (temps passé dans le train pour un trajet aussi court) il est temps que RFF désenclave l'Oise, et construise cette ligne nouvelle. Les beauvaisiens iront à Creil pour gagner du temps.

Avis n455 de : Quillet Marie-France - 77410 Saint Mesmes

A la réunion publique du 3  juin à Damartin en Goëlle.

Avis n456 de : Des Courtils  - 60430 Warluis

Préférer le train à la voiture -> un défi car les rendez-vous à l'international nécessitent de prendre le 1er TGV ou 1er avion, et a voiture c'est la prolongation de sa maison.


La création d'une ligne ferroviaire risque de rapprocher les problèmes des banlieues parisiennes chez nous encore plus.


Respect de l'environnement sans morceler le paysage passerait par la création d'une ligne sous terre.


Terminer les réseaux routiers entrepris depuis 10ans semble prioritaire.

Avis n457 de : DIDIER Nicole - 60860 Saint Omer en Chausse

Enfin! Ce projet est abordé... Il est invraisemblable que le plus grand aéroport du monde soit inaccessible par nos moyens de transport en commun, à 50 km (trajet Beauvais-Roissy). Actuellement c'est la galère et un frein pour voyager librement, soyez efficace.

Avis n458 de : Guina Patrick - 02480 Dury

Le gain de 30 minutes sur Amiens-Nantes ou de 55 minutes sur Amiens-Lyon avec un  coût de 155 à 275 M€ et un transfert à usagers au dépens du TGV Haute Picardie est une gabegie (dépense non justifiée) qui ne profitera qu'au réseau SNCF et quelques Amienois! Cet argent serait plus utile sur des projets d'investissements rentables ou créateurs d'emplois. Le dossier est incomplet et n'indique pas les points négatifs et le coût pour la régions.

Avis n461 de : BOURAKBA ABDEL-KRIM - 95190 GOUSSAINVILLE

Opportunité d'une nouvelle ligne: Avis défavorable. « II faut comprendre l'enjeu qui se noue pour le territoire de l'EST du Val d'Oise. Les élus locaux plaident et militent depuis de très nombreuses années, pour la création du barreau ferroviaire de Gonesse, en clair, une interconnexion entre le RER B et le RER D pour que Goussainville, Louvres, Gonesse, Sarcelles et même la Seine Saint Denis aient un accès facilité a l'aéroport de Roissy et aux emplois de la plateforme. Pendant que les élus locaux se battent depuis des années pour rapprocher les populations de l'Est du Val d'Oise à la plateforme de Roissy, RFF propose une liaison Creil — Roissy en TGV (avec 7 connexions par jour), qui servirait tout particulièrement aux Picards pour leur permettre de venir travailler sur Roissy. Alors que nous, et nos voisins, Gonesse, Sarcelles, Garges, seraient tout proche de l'aéroport, nous continuerions d'être complètement déconnectés en matière de transport public. Les Picards seraient via le TGV, pour certains, a quelques minutes de la plateforme de Roissy. Le Maire de Goussainville Monsieur Alain LOUIS a rappelé que 12 % seulement des salaries de la plateforme de Roissy sont Val d'Oisiens. Etant donne la proximité, il existe bien un problème. Au moment même on le projet du Grand Paris prévoit un métro circulaire en Seine Saint Denis, qui va essentiellement mener les populations de Seine Saint Denis vers Roissy, RFF propose un TGV Creil-Roissy. Un projet au Nord, un projet au Sud : et, au Centre, un Goussainville oublié ! La solution proposée par un grand nombre d'élus locaux, toutes tendances confondues, est la réalisation du barreau de Gonesse. Les Picards qui se rendent à Roissy utiliseront alors le RER D, comme nous, et l'interconnexion de Gonesse. Il ne faut pas opposer les territoires, donc les travailleurs PICARDS et ceux de l'EST du VAL D'OISE,leur intérêts étant commun: Travailler sur la Plate Forme de Roissy. Il est plus pertinent de réaliser la liaison du bareau de Gonesse qui servira les Picards travaillant sur la Plate-Forme de Roissy charles de Gaulle,tout autant que ceux de l'EST du Val d'Oise,puisqu'une interconnexion à Villiers le bel pourrait se faire très rapidement. De plus on ne peux mener simultanément deux projets de front,liaison ROISSY-PICARDIE et BARREAU DE GONESSE. cette liaison ROISSY PICARDIE peut donc être reportée, puisque déjà financée par les conseils régionaux de PICARDIE et d'ile de France,donc priorité pour le BARREAU DE GONESSE...pour un intérêts commun entre francilien et picards BOURAKBA Abdel-Krim,conseiller municipal Goussainville

Avis n462 de : BOURAKBA Abdel-Krim - 95190 GOUSSAINVILLE

ENJEUX ENVIRONNEMENTAUX: Si un aéroport était réellement plus créateur que destructeur d'emplois locaux, Creil, Crépy en Valois et Senlis pourraient s'employer à Beauvais-Tillé où Ryan Air réussit à maintenir son activité en récupérant des clients des vols affaires moyen courrier d'AFKLM pour compenser la perte de pouvoir d'achat des "routards". Les activités et les emplois sont en chute brutale sur Roissy CDG : ce n'est donc pas l'appel à main d'œuvre de Picardie vers Roissy qui motive cette liaison qui vient inopinément au débat public alors que le "barreau de Gonesse" n'y vient pas encore. Je passe sur les faux emplois à Roissy, les emplois réellement promis puis fictivement comptés, les postes réels occupés par un turn over de sans papiers servant "d'armée industrielle de réserve", le dumping environnemental, social, logistique offert en aubaine toujours accrue à Fedex sur Roissy comme à Ryan Air sur Beauvais-Tillé. Je passe sur les finances de Beauvais, du Beauvaisis, de l'Oise, de la Picardie, siphonnées par Beauvais-Tillé, construit et déjà en cours d'extension, sans débat ni enquête publique, pour être offert gratuitement à Ryan Air qui peut maintenant faire chanter les élus "embarqués" et, en premier lieu, la tête de liste UMP aux régionales en Picardie. Je passe sur l'idiotie d'affirmer qu'inclure l'empreinte atmosphérique d'ADP, ou l'empreinte écologique du SIAAP dans celles de Paris serait opposer deux territoires alors qu'au contraire ce constat révèle les interdépendances invisibles ou omises sur lesquelles fonder équité environnementale comme sociale. J’ai d’ailleurs reçu confirmation de Denis Baupin, Yves Contassot, Yves Cochet, entre autres. Je passe sur le défaut "d'intelligence économique" qui va faire de cette voie ferrée une énième muleta pour détourner les « écoloverts » avant de les estoquer. Je me contente ici d'alerter sur les grandes manœuvres par lesquelles ADP et Veolia veulent une interconnexion entre Beauvais-Tillé et Roissy CDG pour accroître la capacité du hub AFKLM et démarrer leurs collaborations aériennes comme ferrées. Je vais essayer de simplifier mais on ne passe jamais de l’opinion à la connaissance sans effort de documentation ni tentative de rationalisation. 1° Le modèle économique D'une part les performances d'emport comme de retour sur investissement sont maximisées chez RyanAir à Beauvais – Tillé comme dans le reste de ses aéroports. D'autre part, les coût indirects sont accrus et totalement externalisés. En gros, pour simplifier, c'est la Picardie qui paie une part des billets et la totalité des dividendes qui en sont issus. Sur le modèle économique de Fedex, RyanAir a réussi, ici à Beauvais comme dans toute l'Europe, à faire investir les collectivités y compris avec des emplois gratuits ou fortement aidés pour disposer d'installations et de services au sol quasi gratuits. Une fois pendus, les "investisseurs" publics n'ont plus d'autre choix que de soutenir la gestion privée pour éviter le scandale : c'est Véolia + Ryan Air qui en bénéficient à Beauvais-Tillé. 2° Le contexte concurrentiel Sur le plan de la géostratégie des multinationales, l’histoire des sciences et des techniques comme mon expérience de consultant grands groupes m’a appris à ne jamais confondre la courte phase glorieuse du pionnier avec sa reprise après croche pied par l'exploitant de masse un instant dépassé. Les seuls gagnants des ruées vers l'or furent, et restent, les vendeurs de pelles et de pioches ... En ce moment, convaincu (trop tard) que RyanAir ne peut que faire du ménage, AFKLM l'attaque dans chaque pays pour concurrence déloyale avec un cumul d'environ 1 milliard d'euros à l'échelle de l'Europe. Si le gros mange le petit (menacer par pot de fer peut souvent amener à négocier le pot de terre) AFKLM hérite pour rien du modèle économique, des avions, de la clientèle et des facilités aéroportuaires. Au moment où nous nous écrivons, une course financière est engagée : RyanAir pique les vols affaires à AFKLM pour compenser le manque d'argent des routards mais aucun financier ne veut refinancer une entreprise irlandaise dont l’Etat est au bord de la banqueroute CE QUI NE SIGNIFIE PAS LA FAILLITE, LAQUELLE EST IMPOSSIBLE POUR UN ETAT! AFKLM estime pouvoir gagner et lance donc avec Veolia, gestionnaire de Beauvais-Tillé le projet ferré faussement promu « Roissy - Picardie » dont le débat public s’ouvre dans 15 jours. Ce projet est en fait conçu « Roissy - son satellite low cost Beauvais-Tillé ». Nous devons rester vigilants et surtout devenir actifs après étude sérieuse de la menace et de l’aubaine (il y a les deux ici) : 1° le low cost c'est plus d'emport par des avions plus modernes en moins de mouvements moins polluants. 2° C’est, du coup, plus de passagers solvables à pouvoir d’achat constant, d’où croissance des mouvements une fois les remplissages atteints : attention à ne pas confondre le délai de remplissage de la baignoire avec l’absence durable d’inondation de la salle de bains ... 3° Le low cost c'est faire payer plus encore les billets "offerts" par le gaspillage des ressources de la planète et aussi celles des collectivités « embarquées ». 4° Le low cost c'est "la première piqûre gratuite" de l'addiction à l'avion : il devient difficile de lutter contre l’alcoolisme une fois les NBA (sodas alcoolisés) promues et adoptées par les jeunes. Pour faire court, la Logan produite en Roumanie dans laquelle je roule n’a pas réduit le parc automobile français, elle a contribué à le maintenir et même à l’accroître grâce aux aides de l’Etat

Avis n463 de : PUECHALDOU Geraud - 60300 SENLIS

Bonsoir, L'axe centrale de cette ligne est sûrement le plus rapide à mettre car plus court et surement moins soumis au terrain, plus accidenté du plateau de l'option Nord. Cependant cela raccordera effectivement la plupart des villes de Picardie sauf une Senlis, toujours sous le coup de l'arrêt des voies ferrées, c'est quand même une aberration à l'heure du développement durable et tout ce qui va avec qu'une sous-préfecture ne soit pas raccordé à un réseau aussi performant. GP

Avis n464 de : COURTOIS axel - 80048 AMIENS

Pour une entreprise comme la notre (80 personnes), il est important de pouvoir se rendre dans les grandes agglomérations (nous avons 10 commerciaux) pour rencontrer nos clients et éviter de prendre la voiture sur Paris. Sans compter pour nos clients. une opportunité de plus pour Amiens et ses entreprises.

Avis n465 de : BOULLIER Pierre - 60200 COMPIGNE

Il est évident qu'une liaison TER Creil-Roissy nous servira. Essentiellement, dans notre cas, pour aller prendre le train (TGV). Ah, l'idée de pouvoir éviter de faire le trajet en voiture ou de passer par Paris ! Quel bonheur !

Avis n466 de : LEQUEUX-OUBERT Florian - 60000  BEAUVAIS

Ce projet doit se faire mais il ne faut pas pour autant oublier la liaison Amiens/Beauvais/Paris qui aurait largement besoin d'être refaite (et créer pour la liaison Amiens-Beauvais)

Avis n467 de : SEGONNE Dominique - 95470 SAINT WITZ

Dans un contexte de crise budgétaire et de rigueur, pourquoi promouvoir ce projet de liaison Roissy-Picardie qui ne sert que les intérêts des Picards alors que tout le nord de la région Parienne attend avec impatience la mise en place du projet du "Barreau de Gonesse" (Liaison ferroviaire Gonesse-Roissy). Aujourd'hui les habitants du nord de la région Parisienne doivent passer par Paris pour se rendre à Roissy ! C'est pour cette raison que le Val d'Oise réclame l'ouverture du barreau de Gonesse. La liaison Gonesse-Roissy ne rendra t'elle pas les mêmes services aux Picards que la liaison Roissy-Picardie. A ma connaissance les trains Amiens-Creil-Paris passent par Gonesse. Je le répéte dans un contexte de crise et de rigueur budgétaire, on doit prendre en compte les intérêts de toutes les populations et réaliser en priorité les projets qui sont porteurs pour le plus grand nombre de citoyens. Je vous invite à lire sur ce site le cahier d'acteurs du Président du Conseil Général du Val d'Oise Mr Didier ARNAL. Je suis totalement d'accord avec son analyse et ses prises de positions. De plus le titre de son intervention résume bien ma propre position "Les valdoisiens refusent de regarder passer les trains !" En conclusion, je m'oppose totalement à ce projet qui ferait que les habitants d'Amiens mettraient à terme moins de temps que les habitants du nord-est du Val d'Oise pour se rendre à Roissy CDG par le rail. Par contre je suggére que les Picards et les Valdoisiens s'unissent pour obtenir la mise en place du barreau ferroviaire de Gonesse.

Avis n468 de : Desprez Pascale - 60500 Chantilly

Je trouve que c'est un projet très intéressant, je suis passionnée par tout ce qui touche les trains, j'aimerai vivement participer à ce projet.

Avis n470 de : Lesage Catherine - 02300 Guivre

Je trouve ça super! Parce qu'il n'y avait pas assez de trafic. Là, ça va permettre de pouvoir sortir un peu plus.

Avis n471 de : MARTIN Gilles - 02100 Saint-Quentin

Je suis pour cette liaison TGV+TER, avec option de passage centrale (155 M€) au moindre coût.

Avis n472 de : Magnier Philippe - 80800 Fouilloy

Je suis favorable à ce projet. La recherche d'un consensus avec le Val d'Oise me semble essentiel.

Avis n473 de : Colonna Jean - 60130 Bulles

1- Oui


2- TGV+TER


3-Option centrale


4- Permettre la liaison directe aéroport de Roissy-aéroport de Beauvais par chemin de fer rapide dans l'avenir proche.

Avis n474 de : HADJAL Sadeck - 80120 QUEND

Bonjour à tous . Toutes idées ( car ce n'est encore qu'une idée) sont bonnes à prendre . L'option à 275 Millions d'Euros pour 11 Kms ? Ca fait classe ??? Cependant , comme le diable se cache dans les détails , la facture , bien qu'exorbitante sera sans doute doublée. Cette facture sera une réalité pas pour la région mais bien pour ses riches ? habitants . Ceux çi ne manquerons sans doute pas d'utiliser le TGV qui doit leurs manquer cruellement ... Soyons sérieux si d'aucun connaissent la différence entre le fond et la forme . Etre sérieux , ce n'est pas en avoir l'air . Nos délites de la finance nous l'on déjà démontrer pourtant... C'est un excellent projet comme beaucoup d'autres pourraient l'être . Mais , avant même que la première pierre ne soit posée , IL FAUT que cela profite , en terme d'emploi et de richesses crées AUX habitants de Picardie qui en ont le plus besoin . Ceux qui ne prendrons pas le TGV ( Où très rarement ) , sinon , ce sera un cadeau de plus des pauvres fait aux riches . Cela y ressemble déjà d'ailleurs mais j'espère me tromper et j'aurais plaisir à m'en excuser . Payer à prix fort des terrains à de riches proprios et communes et exproprier à moindre frais des habitants alors qu'il faudrait faire l'inverse . Quelle sociétés LOCALES ou antennes de grosse entreprises pour les travaux ? Celles qui seront les plus gentilles ? Quel est le VRAI meilleur tracé si on ne tient pas compte , déjà ,des "lobbys" communaux ou industriels etc... Combien d'emplois pérennes pour la région dans l'entretien et la construction ? Combien de sociétés qui peuvent parrainer sans renvoi d'ascenseur direct mais juste parce que cela va les aidées dans leurs développement ... Les bénéficiaires directs sont t'ils DEJA en train de prendre leurs tickets ... La facture est la seule certitude de cette belle et classe idée pour ce qui concerne la grande majorité des habitants de la région... 275 millions d'Euros !!! Si seulement nous avions la certitude que vous saurez dépenser votre manne , notre dette avec une grande acuité . 275 millions !!! Minimum , car une fois que ce sera parti, il faudra aller jusqu'au bout . Si j'étais un homme d'affaire aisé de la région , j'en saliverai d'avance de me régaler , comme dans le bon vieux temps sur la couenne de tous ces miséreux . Si j'étais une grande entreprise nationale , je regarderais la région picarde avec les crocs . C'est une belle idée c'est certain mais pourquoi , pour qui ... Essayez au moins ,si ont paye ce festin de ne pas prendre les vins les plus chers . J'aimerais tellement me tromper de A à Z . Ca arrivera un jours sans doute...

Avis n475 de : Raux Bernard - 60170 Ribcourt

Il serait très souhaitable que certains TER de la ligne Saint Quentin - Chauny - Noyon - Compiègne - Creil:
1- donnent systématiquement une correspondance avec le TGV à Creil
2- ou encore mieux soient dirigés vers Roissy Charles de Gaule, cette gare offrant plus de TGV
3- l'option de passage centrale est je pense, la plus séduisante, à tout point de vue.

Avis n477 de : Gratas Gilles - 80640 Hornoy le Bourg

Cette évolution est une évidence, quelque soit les travaux envisagés, de préférence les moins coûteux.

Avis n478 de : Morel Claude - 80140 Mouflires

Oui au TGV à Amiens.

Avis n479 de : Froideval Jean-Bernard - 80132 Drucart le Plessiel

Ne pas oublier la Picardie.

Avis n480 de : Cabadet Jean-Paul - 60280 Margny les Compigne

Il faut aussi prévoir Compiègne-Roissy.

Avis n481 de : Bromley Cynthia - 60260 Lamorlaye

Je suis pour le projet surtout si Chantilly serait un des arrêts... (Malheureusement je suis absente lors de la réunion à Chantilly).

Avis n482 de : Durbin Ludovic - 80260 La Vicogne

Je souhaite l'aboutissement de ce projet.

Avis n483 de : Bon Daniel - 80480 Salouel

En 1988, Michel Rocard en visite à Amiens avait affirmé que le meilleur tracé Paris Londres était celui passant par Amiens. Pierre Mauroy maire de Lille, a imposé le tracé actuel. Mon avis depuis ce temps n'a pas changé. Je suis toujours pour la construction de la ligne TGV Paris Londres par Amiens.

Avis n484 de : Lagoutte Henri - 93290 Tremblay en France

Président du MNLE (Mouvement National de Lutte pour l'Environnement de Tremblay en France), nous sommes très sensibles au développement des transports en commun d'autant que cette proposition permettra sans doute à de nombreux Picards travaillant à Roissy d'abandonner leur véhicule.

Avis n485 de : Caron Freddy - 80000 Amiens

Arrêtons de parler de réseau à grande vitesse! Trop peu d'avantages par rapport à la desserte par la gare TGV Haute Picardie dans ce projet! Un projet qui aurait du sens serait de pouvoir rallier Paris en moins de 45 minutes depuis Amiens. Par contre un projet TER, pour relier Creil à Roissy est un projet intéressant pour l'emploi.

Avis n486 de : Decalf Michel - 80310 La Chausse Tirancourt

Quand on habite la Chaussé Tirancourt (au bout du village vers Belloy) il faut faire 2 km pour rejoindre la gare de Picquigny. Pour prendre le TGV on doit se rendre à la gare d'Amiens, prendre le bus spécial Ablaincourt Pressoir et enfin le TGV. Ni a Picquigny, ni à Amiens ou Ablaincourt il n'y a de gare sécurisée pour garer son auto. C'est la galère!!!

Avis n487 de : Crignier Patricia - 80000 Amiens

Favorable pour l'emploi des lycéens et vraiment très utile pour toutes les générations.


Cordialement

Avis n488 de : Ficheux Daniel - 80000 Amiens

Cette ligne Creil Roissy est vraiment indispensable. Plus de stress de transport par bus Amiens TGV qui parfois n'est pas là et obligé de prendre le taxi, et plus de sécurité pour les voyageurs, temps trop court entre bus et TGV. Nous avons toujours été oublié.

Avis n489 de : Oudin Chantal - 80090 Amiens

Une ligne train nord Amiens/Paris non raccordée à la plateforme aéroportuaire de Roissy n'a pas d'utilité complète. Aujourd'hui, il est nécessaire d'apporter une intermodalité entre les différents moyens de transport. Le barreau de Roissy est un élément de cette évolution: train+LGV+air.

Avis n490 de : Quatorze Jacky - 77230 Moussy le Vieux

Le passage centrale parait le plus intéressant, en second le sud.

Avis n491 de : Aubry Alain - 60500 Chantilly

J'aimerai un arrêt à Chantilly car je suis retraité.

Avis n492 de : Poilly Jean-Marie - 80210 Chpy

Nous ne pouvons admettre que le réseau des voies ferrées diminue les lignes RER et nous, avec une commission privée, allons faire ce que l'État nous refuse. Je vois ce qui est le plus à craindre la privatisation des lignes, ce qui a été vécu. Je militerai donc contre les résultats de votre position.

Avis n493 de : Nol Sophie - 60120 Rocquencourt

Je suis tout à fait pour! tout en regrettant que le nord de l'Oise soit sous développé dans le domaine des transports et un peu oublié.

Avis n494 de : Desseigne Grard - 60110 Mru

Améliorer le réseau routier, c'est bien. Mais éviter de se rendre à Paris, venant de Beauvais, pour relier Amiens par le rail c'est mieux.

Avis n495 de : Delehaye Georges - 60270 Gouvieux

Bonne idée comme faire du ferroutage pour les transport marchandises. Mais avec les grèves ils pourront paralyser tout le pays. Mais cela ne servira pas à grand chose car les gens de la SNCF sont toujours en grève pour un oui ou pour un non (alors???)

Avis n496 de : Courcelle Nathalie - 60100 Creil

Je pense que vu la population venant de l'Oise et travaillant à Roissy, cette liaison devenait urgente d'autant plus qu'il faut privilégier les transports à la voiture. Pour cela il faut une offre de transports adaptée.

Avis n497 de : Bouchoule Yves - 60130 Ravenel

Cette nouvelle ligne SNCF me parait très intéressante. Pour ma part au quotidien cela ne me serviras pas pour mes déplacements pour aller au travail, mais pour des déplacements autres ça pourrait être intéressant.

Avis n498 de : Leroy Jean-Louis - 60470 Ailly sur Somme

J'espère que le bon sens et la bonne volonté de tous l'emporteront sur tous les débats qui permettront de mener à bien ce projet très important, indispensable pour nos enfants et petits enfants.

Avis n499 de : Peltier Jean-Jacques - 80090 Amiens

Entièrement acquis à la construction du barreau TGV+TER, il me semble que la modernisation de la ligne Paris-Amiens avec élévation de la vitesse à 200 km/h (220 km/h pour les TGV) permettrait encore un gain de temps intéressant à l'instar de Paris-Vierzon, Paris-Tours, Paris-Caen...

Avis n500 de : Bauvelle Jeannine - 02300 Chauny

Formidable

Avis n501 de : Bleuse Nicolas - 80100 Abbeville

Roissy-Picardie: cette liaison doit être mixte (TGV et TER) afin de permettre l'interconnexion entre les villes de Picardie, l'aéroport Charles de Gaulle, Paris et Londres (Eurostar). La ligne classique Paris-Calais doit être réaménagée pour être mixte. La Picardie ne peut plus être mise à l'écart!

Avis n502 de : Boukhelif Bachir - 60100 Creil

Très bonne initiative qui va faciliter l'accès à l'emploi, raccourcir le temps de transport des picards et préserver notre environnement.

Avis n503 de : PAUL Claude - 80200 Pronne

Bravo.


Merci

Avis n504 de : Azous Jean-Jacques - 95470 Fosses

J'habite Fosses et je travaille à CDG. Je suis donc favorable à l'option centrale ou l'option sud, avec arrêt à Fosse-Survilliers.

Avis n505 de : Leonard Olivier - 60129 Gilocourt

Je suis pour l'option de passage centrale.

Avis n506 de : Bomy Jean-Marie - 60490 Mareuil la Motte

Il faut construire cet embranchement (quelle que soit la solution retenue).

Avis n507 de : Tabuteau Grard - 80250 Chaussoy

Ce projet est vital pour les picards. Ce n'est certes pas pour moi que je préconise vivement ce projet de barreau puisque j'ai 79 ans et je sais qu'il faudra de très nombreuses années mais c'est pour mes enfants et petits enfants.

Avis n508 de : Carette Marc - 80300 Beaumont-Hamel

Très bonne initiative pour la Picardie surtout pour Amiens capitale de région.

Avis n509 de : Hanocq Betty - 80330 Longueau

Il y a longtemps que le TGV aurait du passer à Amiens! Je suis "ayant droit", je descends régulièrement à Toulouse et à Nice, je suis obligée de descendre à Paris, pas très confortable!

Avis n510 de : Megueulle Bernard - 80150 Long

Enfin une liaison directe Amiens CDG !

Avis n511 de : Zedin Lucette - 60000 Beauvais

Beauvais n'est pas assez desservie.

Avis n512 de : Guyon Madeleine - 80000 Amiens

Oui pour le projet: c'est la source d'un immense changement et un progrès! Ne pas avancer c'est reculer. Une chose à respecter: défense de massacrer l'unité des terres vitales du Santerre et autres - utiliser le crayeux ou le cailloux - gouverner: c'est prévoir!

Avis n513 de : Bricout Nicole - 80000 Amiens

Oui à la liaison TGV Amiens Roissy.

Avis n514 de : Potriquet Bernard - 80120 Rue

Roissy-Calais par Amiens, Abbeville, Boulogne d'accord, sinon honte à la Somme, Pas-de-Calais. Des projets oui mais jusqu'au bout. Un peu d'effort SVP.

Avis n515 de : BOURAKBA Abdel-Krim - 95190 GOUSSAINVILLE

GOUSSAINVILLE , le 10 mai 2010 A classer dans les avis défavorable. Le projet fait état que l’État (SNCF, RFF) finance deux projets:Creil – Roissy - CDG. et le Barreau de Gonesse avec interconnexion de RER D et RER D via le « PIEX » (Parc International des Expositions de Villepinte). la garantie de RFF de financer ces deux projets est impossible et inévitablement ces deux projets entreraient en concurrence, de plus vu l'endettement actuel de RFF, quel gage donne t'il qu'il réalisera simultanément ces deux laisions. La liaison ROISSY PICARDIE est noble dans ses perspectives de développement de transport, mais ce qui doit primer c'est favoriser le déplacement des 14 000 travailleurs picards vers le pôle d'emploi de ROISSY et pour toutes ces raisons je crois qu'aucune garantie n'est offerte pour une création de la liaison du barreau de gonesse. Il ne faut pas opposer les territoires et les travailleurs picards et franciliens,donc je pense que cette liaison ROISSY PICARDIE se fera au détriment des travailleurs de l'EST de la plaine de france et au delà, car aucune garantie financière n'est donnée par RFF.En tant qu'élu local et au vu d'autant d'incertitude, je me positionne contre ce projet, en attendant que tous les gages de financement pour le barreau de gonesse soient garanties, ce qui n'et pas le cas à ce jour. BOURAKBA Abdel-Krim,conseiller municipal à goussainville

Avis n516 de : LE GUYADER ERIC - 80440 DOMMARTIN

La liaison TGV par Amiens nous parait nécessaire afin de faciliter les trajets et éviter d'être obligé de prendre soit le car ou sa voiture particulière pour aller à haute picardie.

Avis n517 de : BRIDOUX YVETTE - 80090 AMIENS

Avis favorable à la construction de cette liaison ferroviaire Roissy-Picardie pour TGV et TER.

Avis n518 de : Desmoulin Jean-Michel - 80120 Fort Mahon Plage

Je trouve très intéressant votre projet. Bon courage pour la réussite. Je suis tout à fait d'accord avec votre projet.

Avis n519 de : LEGER YVES - 02100 SAINT QUENTIN

Le transport par le rail est souhaitable avec un nouveau réseau. Il faudrait peut être améliorer les autres lignes pour quelles tournent à 100%. Il faudrait peut être que tout le monde payent avent de monter et sanctionner les casseurs.

Avis n520 de : HUMAIN YANNICK - 02590 SAVY

En espérant que ce projet arrive enfin à son terme en étant le moins onéreux possible (gaspiller l'argent du contribuable est tellement facile!)

Avis n521 de : DEWEZ PASCAL - 02230 FRESNOY-LE-GRAND

Faut-il construire cette liaison: avec un grand oui.


Quel type de service: les deux TER et le TGV.


Les gens en Picardie vont de plus en plus travailler sur Paris. Il faut cette ligne.

Avis n522 de : ELTIER JEAN - 80090 AMIENS

Complètement favorable au projet TGV+TER, je pense qu'il serait souhaitable aussi d'améliorer la ligne Creil-Amiens (relèvement de vitesse et augmentation de capacité de Creil à St Just où les gares sont quotidiennement avec leurs retards en corollaire).

Avis n523 de : LEDOUX JEAN-CLAUDE - 80090 AMIENS

Il y a 30 ans, la ligne LGV nord évitait Amiens. Il est urgent de réparer l'énorme erreur de 1980 et de desservir la capitale régionale par TGV.

Avis n524 de : DIRUY  GERARD - 80000 AMIENS

Avis : La FFB SOMME se prononce en faveur du TGV PICARDIE ROISSY et également pour une desserte associée TGV TER. Nous sommes les parents pauvres en gare TGV, ce projet est vital pour le tourisme, l'enseignement supérieur, le tertiaire en développement et gros consommateur de déplacement. Ce projet soutiendra également le développement de nos métiers du bâtiment par l'accessibilité des décideurs et de leurs collaborateurs. Notre demande est légitime et nous devons tout faire pour raccourcir l'échéance. Gérard Diruy

Avis n525 de : Dupire Jacques - 80360 Maurepas

En tant qu'ancien cheminot en gare de Creil, j'ai longtemps entendu parlé de ce projet ferroviaire. J'en suis complètement d'accord bien que je sois moins concerné puisque plus près de la gare Haute Picardie. Pour les personnes d'Amiens à Goussainville c'est vraiment un plus.

Avis n526 de : Treunet Marie Louise - 80860 Noyelles sur Mer

Avis favorable à la construction pour le TGV et TER.

Avis n527 de : BENOIT Yves  - 80 000  AMIENS

Cette liaison directe avec Roissy concrétisera l'accès aux entreprises Picardes des autres régions de France, avec des temps de parcours compétitifs. Elle remplacera les parcours en bus, ou les multiples véhicules actuellement utilisés.

Avis n528 de : ROUGET PHILIPPE - 02300 CHAUNY

Surtout prendre le scénario TGV+TER car tous les Picard n'habitent pas à Amiens. Ne pas renouveler cette erreur monumentale d'aller construire une gare en pleine campagne (gare Haute Picardie). L'option de passage centrale semble meilleure pour raccorder Creil à Roissy. Cela permettra de désengorger le RER et la gare du Nord.

Avis n530 de : VINCE PHILIPPE - 02300 CHAUNY

Pour le peu que je sache actuellement, j'estime que la solution de passage central est le meilleur compromis.

Avis n532 de : HUSSE JOL - 60870 BRENOUILLE

Il y a très longtemps que l'on parle de cette liaison pour ne pas la réaliser. Le viaduc de Commelles peut recevoir 4 voies (cela fait plus de 20 ans). Trop de personnels travaillent à Roissy pour ne pas oublier le trafic TER (voir le privilégier). J'espère que ce projet ne subira pas les retards administratifs et techniques traditionnels.

Avis n533 de : Caron Fabien - 80240 Guyencourt Saulcourt

L'intérêt public, économique, environnement repose sur le tracé le plus court et le moins cher! Donc clôturons de suite ce débat.


Remarque: le canal Seine-Nord passe à 10 km de chez moi: pas reçu le tracé! Et là, à 120 km, on me demande mon avis!

Avis n534 de : GROUSEZ JEAN BERNARD - 80300 BAIZIEUX

L'option de passage envisagée pour la ligne nouvelle me parait plus intéressante par le nord, qui est plus rapide!

Avis n535 de : GRAUX XAVIER - 80800 VILLERS-BRETONNEUX

Contre ce projet. Je pense que ce projet ne doit pas être une priorité. La priorité des investissements doit être la modernisation de la ligne Amiens Paris avec un objectif Amiens Paris moins de 50 minutes. Suppressions des PN de Berteuil etc et relevage de la vitesse.

Avis n536 de : KUBLER CLAUDINE - 80640 ORIVAL

Mon avis: oui pour une liaison Roissy-Picardie.


1- Scénario TGV+TER


2- Option de passage centrale

Avis n537 de : MALLET OLIVIER - 80260 FRCHANCOURT

Je soutien le projet de barreau TGV par Roissy.

Avis n538 de : TABART DANIEL - 80260 FLESSELLES

Il est indispensable qu'Amiens puisse être reliée par TGV aux autres grandes voies TGV pour une liaison rapide avec les autres grandes villes européennes. De plus ce "barreau" permettrait aux usagers travaillant en région Ile-de-France d'être acheminés plus confortablement par TER.

Avis n539 de : LAIGNEL GHISLAINE - 80090 AMIENS

C'est trop beau pour être vrai!

Avis n540 de : CARON HLNE  - 80000 AMIENS

Je suis très favorable à ce projet qui améliorera sensiblement la desserte ferroviaire d'Amiens qui s'est beaucoup dégradée depuis décembre 2009 (Amiens-Paris).

Avis n541 de : GENIN OLIVIER - 60500 CHANTILLY

Je suis très favorable à cette liaison (TGV+TER). En moyenne, je dois me rendre une fois par semaine à l'aéroport ou à la gare SNCF de Roissy. Compte tenu des liaisons actuelles entre Chantilly et Roissy, je suis contraint de me rendre à Roissy en voiture, avec tous les inconvénients que cela représente: coût exorbitant du parking, encombrement de l'autoroute A1 etc... Bien entendu, soucieux des deniers publics, je privilégie l'option la moins couteuse (155 M€).


Ps: Je me demande toujours pourquoi ce barreau n'a pas été construit en même temps que la LGV!!!

Avis n542 de : DERELLE JACQUELINE - 80000 AMIENS

J'ai 77 ans et me rend très souvent en Bretagne, à Guimgamp, après une attente à Rennes ensuite le Lille euro et l'autocar à la gare des betteraves, avec des travaux sur la ligne, je suis arrivée bien au soir 21/04 à 23h45 à Amiens depuis mon départ à 16h30. 8h de trajet pour 550 km. Je veux du TGV par Amiens.

Avis n543 de : LEUZ MATTHIEU - 60220 SAINT SAMSON LA POTERIE

J'aimerai que des bus continuent et essaiment sur d'autres villes Oise, Aisne, Somme ainsi que TER Beauvais, Méru, Serqueux en correspondance.

Avis n544 de : TRIFUNOVIC-BONY HLNE - 80090 AMIENS

J'insiste sur l'extrême intérêt de ce TGV pour enfin joindre Roissy et les TGV province facilement. En ces temps pour le travail, les enfants, les parents et les amoureux, cela semble bien utile.

Avis n545 de : OLSIK  CLAUDE - 02300 CHAUNY

Il vaut mieux électrifier Tergnier-Amiens et réaliser un embranchement à Chaulnes. Ainsi le TGV (AGV) d'ici 10 ans ira à St Quentin, Amiens et CDG. Projet moins cher à réaliser.

Avis n546 de : DEMANGE BRINON JEAN LUC - 80086 AMIENS CEDEX 2

JE SUIS TRES FAVORABLE AU PROJET DE BARREAU ROISSY PICARDIE

Avis n547 de : STAMMINGER ELISABETH - 60100 CREIL

Favorable +++ à ce projet. Je regrette seulement que celui-ci soit prévu à l"horizon 2020, car c'est bien loin... Salutations

Avis n548 de : ROQUAIS YVES - 77410 PRECY

MONSIEUR GILLES DE ROBIEN A ANNULER LE PROJET DU 3ème AEROPORT EXCENTRE A L'ILE DE FRANCE QUI ETAIT PREVU EN PICARDIE ET PERMETTAIT DE DESENGORGER L'AEROPORT CH DE GAULLE ET D'ATTENUER LES NUISANCES EN ILE DE FRANCE DEJA TRES IMPORTANTES AVEC LES AEROPORTS D'ORLY ET DU BOURGET ENTRE AUTRES.... MAIS MR DE ROBIEN A DECIDE DE DEVELOPPER CET AEROPORT PARISIEN EN PLEINE ZONE URBAINE ET AUJOURD'HUI VOUS RAJOUTEZ UNE COUCHE EN VOULANT CREER UNE LIGNE TGV POUR DESSERVIR CET AEROPORT. SI DES POLITIQUES IRRESPONSABLES ET INCONSEQUENTS PRENNENT CE GENRE DE DECISION ABERRANTE DE CONSERVER VOIRE DE DEVELOPPER A OUTRANCE UN AEROPORT ALORS QUE LE TGV POURRAIT JUSTEMENT DESSERVIR UN AEROPORT EN PROVINCE NON LOIN DE PARIS, VOUS N'ETES PAS OBLIGES D'EN RAJOUTER UNE COUCHE DANS LA BETISE. VIS A VIS DES FRANCILIENS N'EN RAJOUTEZ PAS DANS LA CONNERIE HUMAINE, ELLE EST DEJA SUFFISAMMENT IMPORTANTE COMME CELA !!!....

Avis n549 de : LELIEVRE PATRICK - 80680 SAINS EN AMIENOIS

Je suis pour la construction du barreau afin de connecter la ville d'Amiens au réseau TGV mais aussi que ce barreau soit utilisé pour les TER et ainsi réduire le temps de transport sur cette liaison ( la gare TGV haute Picardie n'est pas pratique d'accès depuis Amiens ; il aurait fallu une liaison rail très rapide ...environ 15mn)

Avis n550 de : DUMONT Pierre - 60000 TILL

Je suis à 100% pour une liaison Picardie-Roissy. Cependant, et afin de réduire le coût, notamment en termes de matériel roulant, celle-ci pourrait se limiter à une liaison classique par des TER, mais avec des trains quasi directs depuis Amiens, depuis Beauvais (en prenant ici du matériel bi-mode type BiBi, ou en électrifiant Beauvais-Creil), et depuis St Quentin, avec arrêt uniquement à Creil (pour les correspondances aisées). Pour aller plus loin, et dans l'idée de développer la ville de Beauvais et de favoriser les correspondances de modes de transports, il serait judicieux de recréer une liaison Beauvais-Amiens qui n'existe plus depuis les années 50 et plaçant notamment une gare à l'Aéroport de Beauvais-Tillé. Mes propositions de tracé :


- 1 : Depuis la gare de Beauvais, continuer sur la ligne existante en direction d'Abancourt jusqu'au plan d'eau du Canada puis bifurquer vers l'ouest en direction de l'Aéroport. La gare peut être implantée au niveau du rond point entre l'ex-N1 et la route de l'aéroport, mettant l'aérogare à 5 minutes à pieds. Ensuite, en suivant l'ex N1, on place des gares à Froissy et à Breteuil et on termine la liaison au nord de Paillart avec la ligne Creil-Amiens. Cette solution permet de faire des Paris-Aéroport de Tillé directs


-2 : On emprunte la ligne vers Paris et on bifurque vers le Nord en croisant l'A16. On contourne le bout de piste de l'aéroport et on vient implanter une gare au sud de Morlaine, à condition de créer un tunnel piétonnier à travers la piste en herbe pour rejoindre l'aérogare. La suite du trajet se faisant comme la 1ère solution, via Froissy et Bretuil et jonction au nord de Paillart sur la ligne existante vers Amiens. Inconvénient : impossibilité de faire des directs de Paris passant par Beauvais centre. Évidemment, pour une bonne liaison, un tel projet nécessiterait de doubler le tunnel présent entre St Sulpice Auteuil et Laboissière le Déluge. A bon entendeur...

Avis n551 de : ROBILLARD VRONIQUE - 60100 Creil

Je suis favorable à la mise en place d'un train entre Creil et Roissy, pour réduire le temps de transport, réduire les émissions de CO2, respecter l'environnement. Moyen de transport pratique, avec plus de fréquences.

Avis n552 de : HCART  ERIC - 02100 SAINT QUENTIN

Quand arrêterons nous de construire des lignes SNCF ou des pistes d'avion au détriment de la nature et pour la grande raison "l'économie" ou l'emploi...? Tout cela pour des "grandes" lignes, pour gagner 5 ou 10 minutes qui font déplacer les gens les pus loin pour y accéder... Un jour nous n'aurons plus de terres cultivables, nous serons un pays de tourisme... et nous serons tous coupables...

Avis n553 de : RCOLIN JULIEN - 60660 SAINT-VAAST-LES-MELLO

Au delà des axes nationaux il faudrait également penser aux axes locaux et favoriser l'agrandissement, la réfection des voies pour permettre aux usagers des "petits villages" voisins de Creil, Nogent, Amiens... d'accéder par le train à ces axes.

Avis n554 de : HALLO  - 60300 SENLIS

Souhait: scénario TGV+TER.


L'option de passage centrale me semble plus appropriée compte tenu de l'environnement et du coût.

Avis n555 de : PORTE CLAUDE - 60200 COMPIGNE

Il me semble pas utile de créer une ligne ultra rapide (TGV) entre Amiens et Creil / coût très élevé, peu de gain de temps. Mieux vaudrait augmenter la fréquence des trains et leur rapidité entre les pôles régionaux (St Quentin, Compiègne, Abbeville etc...) pour arriver à Creil d'où partiraient alors les TGV dans les différentes directions en créant la ligne TGV Creil-gare aéroport Charles de Gaulle. Son coût serait justifié.

Avis n556 de : STEFANI JEAN-NOL - 60500 VINEUIL-SAINT-FIRMIN

Je pense qu'un bonne desserte des "TER" cadencée serait déjà un bon projet.

Avis n557 de : POLLEUX JEAN-CLAUDE - 80270 WARLUS

Le TGV en gare d'Amiens (plus que juste!), une bonne chose pour tout le monde Picard.

Avis n558 de : VIOLET MICHEL - 80150 VIRONCHAUX

Je suis parfaitement d'accord pour désenclaver Amiens par accès TGV. Mais la côte picarde est exclue de ce projet. Pour cela il faut demander l'électrification de la ligne complète entre Amiens et Boulogne de manière à ce que des TGV, même en vitesse réduite, puissent atteindre Boulogne et renforcer cet axe qui peut soulager le TGV Paris Nord/Lille.

Avis n559 de : LEROY MICHEL - 80000 AMIENS

Que de temps perdu à cause de M De Robien...


Choisir l'option la moins onéreuse pour TGV et TER.

Avis n560 de : LOIZEL FRANOISE - 80800 VILLERS-BRETONNEUX

Je suis intéressée par ce projet car je fréquente la gare TGV Haute Picardie, alors si je peux éviter de prendre l'autobus, je gagnerai bien entendu du temps et un changement.

Avis n561 de : BOISSEZ CHRISTOPHE - 60200 COMPIGNE

Étudiant à Compiègne au sein de l'UTC (Université de Technologie de Compiègne), j'habite en temps normal à Aubagne près de Marseille. Cette liaison m'intéresse beaucoup car elle me permettait d'aller à Marseille sans passer par Paris Nord. Si cela me ferais gagner du temps pour rentrer ça serait formidable. Du moment que cette liaison passe par Compiègne.

Avis n562 de : BENOIT ALAIN - 80440 BOVES

Évident et nécessaire... c'était déjà le cas en 1988. Malgré les associations et les territoires, les politiques ont décidé contre la Picardie.

Avis n563 de : GRERSIN MARYLISE - 60180 NOGENT SUR OISE

Travaillant à la SNCF et habitant Nogent sur Oise, je suis doublement concernée et intéressée par ce projet.

Avis n564 de : VERDURE MICHEL - 60100 CREIL

Je souhaite ardemment la réalisation rapide du projet qui facilitera la liaison Creil-Roissy permettant l'embauche de personnel de la région Creilloise.

Avis n566 de : DOMINGUES denis - 80090 AMIENS

Tout à fait pour le barreau.

Avis n568 de : LEBEAU Ccile - 60160 MONTATAIRE

Je suis POUR la liaison Roissy-Picardie.

Avis n569 de : MAREUSE Didier - 60500 CHANTILLY

Ayant 2 domiciles : l'un à Chantilly, et l'autre dans le Val d'Oise à Arnouville lès Gonesse (au bout du projet de barreau de Gonesse), je suis doublement concerné par ce débat ! En tant que Cantilien, ce qui me gêne pour aller à Roissy, c'est la rupture de charge, à Creil ou Senlis en bus puis bus, ou à Paris + RER B. Je prends donc toujours ma voiture entre Chantilly et Roissy. Le critère est la fiabilité du temps de parcours : pourvu qu'il y ait un moyen de transport sans aléas de correspondance. En tant qu'Arnouvillois, c'est exactement pareil : le bus à la demande Fileo ne dessert pas tout, et les autres bus réguliers ont des cadences trop faibles. Je suis donc favorable à la création d'un raccordement "nord" vers la Picardie sur le barreau de Gonesse, avec voie dédiée, forcément, mais dans un seul fuseau "de nuisance ferroviaire". Je ne crois pas à une desserta TGV Amiens-Roissy, désolé, mais ce TGV se trainerait sur le réseau normal sur la quasi totalité de son parcours, tout comme la branche Compiègne-St Quentin d'ailleurs. C'est gentil de parler de desserte TGV, mais s'il ne circule pas sur une ligne dédiée à la grande vitesse, alors il ne va pas plus vite qu'un TER moderne. Le TGV, ça fait rêver les aménageurs, mais dans ce cas il vaut mieux rêver au TGV Paris-Amiens-Londres, et créer un éventuel raccordement destiné aux TER picards de toutes provenances (et pas qu'Amiens), greffé au barreau de Gonesse SANS imbrication des dessertes avec le RER D (désolé, je me répète). Ce sera moins coûteux, et si le trafic n'est pas au rendez-vous coté Picardie (les prévisions me paraissent optimistes, c'est sans doute toujours le cas quand on essaye de remporter la décision, de tels exemples sont nombreux !), au moins on n'aura pas construit une ligne spéciale qui aura de toutes façons du mal à s'insérer dans les barreaux où poussent/sont prévues de pousser des zones industrielles ou commerciales dans les derniers espaces agraires existants.

Avis n570 de : GRAND Eric - 80080 AMIENS

La gare TGV Haute Picardie est placée au "centre" de la Picardie. C'est mieux que rien pour Amiens. Cependant Amiens nécessite d'être raccordée directement sur un réseau TGV et à Roissy. A l'heure du développement durable, les transports collectifs devraient être valorisés. Pour réussir ce pari, le nombre de train devra correspondre aux attentes des clients. Ouvrir pour deux ou trois trains ne servira à rien.

Avis n571 de : COUTY CLEMENT - 80090 AMIENS

Il est indispensable pour le développement économique et les affaires dans la région que le TGV passe et s'arrête à Amiens. Je suis persuadé qu'il y aura de ce fait une augmentation des créations d'emplois dans la région lié à ce projet. J'espère sincèrement que mon opinion contribura à l'optention de cette ligne TGV. Cordialement Clément COUTY

Avis n572 de : DELAMARRE Erick - 60460 PRCY SUR OISE

Un exemple de ce qui attend les usagers des TER si le dimensionnement des voies n'est pas adapté avec l'arrivée des TGV : http://www.leparisien.fr/oise-60/l-incroyable-galere-des-passagers-du-paris-creil-15-05-2010-922348.php Outre les dizaines de passagers du train tombé en panne, il faut ajouter les centaines d'autres coincés dans les trains qui étaient bloqués derrière. Cela s'est produit à Goussainville, mais cela est déjà arrivé à Survilliers et Chantilly.. Ne faut-il pas aussi penser aux travailleurs et étudiants qui veulent se rendre à Paris tous les jours depuis l'Oise ?

Avis n573 de : CERDA LAETITIA - 60100 CREIL

Un grand pas vers l' avenir pour Creil et sa région. Quel bonheur pour les voyageurs et ceux qui travaillent à l' aéroport de roissy. Excellent projet en espérant qu' il se réalise!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Avis n574 de : FOLIO WILFRID - 60100 CREIL

Très bonne initiative!!! Excellente idée pour donner de la valeur à notre ville... Un petit pas pour Roissy, un grand pas pour CREIL!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Avis n575 de : FOLIO MATTHIEU - 60100 CREIL

Quel bonheur!!! On est de tout coeur avec vous pour ce projet...

Avis n576 de : MAKHLOUFI SYLVAIN - 60100 CREIL

Que la force soit avec vous!!!

Avis n577 de : CERDA VANESSA - 60100 CREIL

super pratique pour prendre l avion!!!

Avis n578 de : RIBOT GERARD - 95470 SAINT WITZ

La RFF devrait prendre en compte les immenses nuisances et dégâts du tracé N° 1 sur l'environnement, les établissements publics(lycée,gymnases,zone hotelière et habitations individuelles promises à une moins value considérable. Aux habitants d'évaluer ces moins value et de présenter la note à la RFF. C'est ubuesque et irresponsable

Avis n579 de : CHINIARD PHILIPPE - 60140 ROSOY

J'ai pris connaissance de votre projet. Je suis intéressé par la désserte en TGV de Aéroport CDG à partir de Creil. Aussi, je suis intéressé par le TER entre Pont Ste Maxence et Aéroport CDG. J'espère que votre étude considérera cet avis. Merci. cdt.

Avis n580 de : BOCQUET M-JEANNE - 80670 FIEFFES-MONTRELET

Cette liaison est plus que nécessaire afin de raccorder la Picardie à Paris et aux aéroports.

Avis n581 de : BALDISSERI JEANINE - 60260 LAMORLAYE

Mon avis est plus que favorable à ce projet, ma fille habitant l'Espagne mais vient très souvent en France pour ses prospections. Il serait donc très bien qu'un train s'arrête à Chantilly. Bien d'autres personnes travaillent à Roissy et mes deux autres filles prennent l'avion. Merci

Avis n582 de : LEROUX JEAN CLAUDE - 80200 BERNY EN SANTERRE

Il est urgent que les TGV s'arrêtant à la gare "Haute Picardie" pénètre dans Paris intramuros pour permettre aux Picards d'y trouver du travail.

Avis n583 de : PANIER GEORGETTE - 80260 BERTANGLES

Donner à Amiens, capitale régionale, un accès direct aux trains à grande vitesse.

Avis n584 de : PINON PHILIPPE - 60290 RANTIGNY

Je pense que la solution la moins onéreuse serait "l'option de passage centrale" avec le scénario "TGV+TER".

Avis n585 de : BEAUCHET  - 02100 HARLY

Un coût trop important pour la Picardie avec aucune retombée et sans avantage pour le saint quentinois et l'Aisne. Un risque d'avoir moins de trains TGV en gare Haute Picardie pour le saint quentinois (55 minutes pour CDG TGV, actuellement c'est pareil)!

Avis n586 de : PRUVOT GRARD - 80210 FEUQUIRES EN VIMEU

L'option la moins coûteuse sera la meilleure.

Avis n587 de : BERTHE FRANCIS - 80000 AMIENS

Je pense que ce projet très utile, va enterrer pour longtemps la ligne Paris-Amiens-Londres.

Avis n588 de : BRZEK SYLVIE - 60260 LAMORLAYE

Une liaison ferroviaire Chantilly/aéroport CDG manque. Je suis donc très favorable au projet, dès l'instant où cela ne nuit pas aux riverains.

Avis n589 de : PETIT FRANOIS  - 80120 RUE

Ce serait une bonne chose que les TGV s'arrêtent en gare d'Amiens au lieu de transborder par car pour la gare Haute Picardie. Ça serait fini la galère pour les voyageurs de la ligne Boulogne-Amiens. L'option de passage central avec arrêt en Ile-de-France pou les trains régionaux me parait une bonne solution.

Avis n590 de : MAS PHILIPPE - 80120 RUE

Je suis très favorable à la création de ce barreau.

Avis n591 de : DUBOIS GINETTE - 80260 MOLLIENS AU BOIS

Nous sommes mon mari et moi d'accord pour construire cette liaison Roissy-Picardie (Amiens) TGV, si possible TER, que nous attendons depuis longtemps.

Avis n592 de : CHATILLON MATTHIEU - 60200 COMPIGNE

Cela permettrait d'avoir un accès du nord directe sur l'aéroport CDG. Félicitations

Avis n593 de : LEDUC DIDIER - 60140 ROSOY

Intéressé avec la version TER pour rejoindre Roissy CDG+Paris.


Plus intéressé pour le projet TGV vers les autres capitales régionales.

Avis n594 de : DUMONT SBASTIEN  - 02700 TERGNIER

Je trouve ça aberrant tout en sachant que nous sommes en "crise", donc pour cela ça veut dire que vous avez de l'argent "du contribuable", et lorsque l'on vous demande de l'emploi, cela n'est pas possible!

Avis n595 de : BLASSIAU ALAIN - 02700 TERGNIER

C'est un projet qui devrait être porteur de réussite, à condition que de bonnes relations ferroviaires permettent d'accéder à Roissy CDG depuis les gares principales St Quentin, Tergnier, Chauny, Noyon...

Avis n596 de : NOLEN MICHEL - 80090 AMIENS

La solution n°2 serait-elle la meilleure:


- moins de km, coût moindre


- moins de temps.

Avis n597 de : TROUART MICHELLE - 60190 ESTRES-SAINT-DENIS

Si ce projet est pour le bien commun, allez-y!


Si c'est encore par intérêt ou une magouille arrêtez tout de suite! Ça suffit!!

Avis n598 de : BOURGY MICHELINE - 80000 AMIENS

Bravo pour vos initiatives. Il manquait, c'est un fait, le TGV à Amiens. Il faut aller en bus au Haut de Picardie pour enfin prendre le TGV. Continuez: je suis de tout cœur avec vous. Voici 5 mois que je suis à Amiens, ma Picardie. Nous avons en direct le TGV Lille Europe.

Avis n599 de : ANTIOCHUS ALAIN - 80700 CARRPUIS

Vous avez torpillé au départ la gare TGV Haute Picardie, elle marche c'est fou! (parking etc...) Il y a maintenant beaucoup de gares en dehors des villes. Vous voulez le TGV à votre porte, surement que vous le payer pas! Les adversaires de la gare TGV Haute Picardie étaient des retraités SNCF. Moins de pognon avec votre baratin, et rendez la Picardie dans la gare picarde.

Avis n600 de : OSSART JEAN-PIERRE - 80080 AMIENS

De qui se moque t-on, pourquoi ce débat alors que cette ligne Amiens-Roissy aurait du voir le jour depuis plusieurs années. Assez perdu de temps commençons les travaux tout de suite. La Picardie est vraiment très en retard!!! Ah la politique, du vent, du vent.

Avis n601 de : DAMADE claudie - 80270 ALLERY

Bonjour, J'ai lu le descriptif du projet sur ce site et je pense que la création de ce tronçon entre Creil et Roissy est une excellente idée. Je n'ai pas pour l'instant d'avis sur le trajet (nord, centre sud) mais j'ai l'intention de me rendre à Beauvais fin juin pour entendre les différents intervenant et me forger une opinion. J'ai toutefois une remarque à formuler sur ce projet concernant les possibilités de parking à proximité des gares qui sont impliquées. Il serait interessant si l'on veut encourager les citoyens à prendre le train de prendre en compte leur besoin de se rendre à la gare notamment en voiture puisqu'une grande part de la population Picarde habite de petits village sans moyens de transport en commun. A ce jour les tarifs pratiqués sur le parking de la gare TGV haute Picardie sont rédibitoires, ainsi que ceux de Roissy CDG. On pourrait imaginer à titre incitatif, un billet de train incluant le droit au parking pour 1 auto à 1€ par jour par exemple. Cordialement, Claudie DAMADE

Avis n603 de : VIDAL JEAN-CLAUDE - 60250 MRARD (BURY)

Je suis pour le scénario TGV seul et option de passage nord (Creil/Roissy en 18 minutes).

Avis n604 de : GOSSUIN Jean-Marc - 6000 Beauvais

C'est très bien ces choses pour nous et la région Beauvais et l'Oise.

Avis n605 de : WAGET ADELINE - 60100 CREIL

Très favorable à la liaison Roissy-Picardie. Ce sera très bénéfique pour le développement de la région (travail-économie-tourisme...)

Avis n606 de : BULTHE Sylvain - 60240 Bachivillers

La solution "option de passage centrale" est la plus pragmatique, la moins chère et permet de servir en plus 2 gares en Ile-de-France.

Avis n607 de : TERADE RAYMOND - 60113 MONCHY HUMIRES

Il faut garder la nature, ne pas détruire la forêt c'est utile pour notre vie et notre oxygène et l'avenir de nos enfants et petits enfants.

Avis n608 de : BOURAKBA Abdel-Krim - 95190 Goussainville

Il ne peut y avoir une réponse positive sur ce projet quand on en fait l'analyse en terme d'emploi.



Cet avis se décline en 9 points, 3 pour et 6 contre...en toute objectivité le contre l'emporte. En voici l'argumentation:


 


Avis objectif dans le sens du projet: 
-1/  "pour" des transports ferroviaires plutôt que routiers, compte tenu de la situation actuelle des actifs où 90% des déplacements domicile-travail se font en voiture;
- 2/ "pour" ne pas opposer des travailleurs entre eux, car ils sont tous sous la menace de perdre leur emploi et consentent déjà à d'énormes sacrifices (nuisances, temps de déplacements) pour le garder;- 3/ "pour" défendre les travailleurs modestes qui ont été obligés de quitter la région pour des questions de coûts de logements.



Avis négatif à l'encontre de ce projet


-1/ Les indicateurs économiques laisse apparaitre une décrue de la manne d'emplois de Roissy sur le long terme, dont seulement à cejour 15% profite au territoire du Val d'Oise, le plus mauvais taux d'efficacité de tous les pôles d'Ile de France;
-2/ Dans le projet du Grand Paris, on voit des perspectives délirantes du rapport de C. Blanc qui table sur une croissance linéaire de 3500 emplois par an de 2007 jusqu'en 2025, alors que les chiffres sont négatifs ou nuls depuis 2008: baisse du trafic aérien en 2008 (-6%), 2009 (-6% au 1er semestre, remontée au second dont jeu à somme nulle) et 2010 perspectives de +0,5% remises en cause par le volcan islandais... Et que Veolia, seul candidat pour la ligne express Paris-Roissy s'est retiré du projet CDG-EXPRESS compte tenu de la conjoncture (pas assez rentable...)
-3/ réserves sur la pertinence des liaisons avec Roissy de la partie de la plaine de France Sud en dessous d'une ligne passant au Nord de Villiers le Bel, Garges, Drancy la Courneuve, Bondy... qui appartient au bassin d'emplois de Saint-Denis, pôle qui fournit deux fois plus d'emplois au Val d'Oisiens que Roissy;


-4/ réserves sur les retombées pour la Picardie, dont la dépendance extérieure s'est énormément accrue, au détriment de déplacements domicile-travail considérables (47 kms en moyenne pour un ouvrier, 40 pour un cadre) et qui a surtout besoin de réactiver ses pôles régionaux (aujourd'hui tous ses pôles internes sont en crise, tous ses pôles périphériques ou extérieurs se développent et donc la Picardie est devenue une énorme zone centrifuge) ou de créer des emplois de proximité sur son territoire.


-5/ réserves sur la qualité des emplois (temps partiels, intérim...) le caractère non durable de la nature des activités (aéroportuaires, fret aérien, transport routier, entreposage...) de Roissy sans compter les importantes nuisances (bruit, pollutions) et préférence pour des emplois d'utilité sociale et écologique de proximité.


-6/ réserves sur le développement inconsidéré de l'Ile de France et les projets triomphalistes du Grand Paris, alors que notre région est la plus riche d'Europe et que les écarts Ile de France / Métropole qui s'étaient réduits sont en train à nouveau d'exploser.


 


BOURAKBA Abdel-Krim, conseiller municipal Goussainville


 


 

Avis n609 de : DELAUNAY DANIEL - 75011 PARIS

Avis très favorable pour 'option sud" privilégiant liaison TER.

Avis n610 de : SANDRON DIDIER - 02300 VIRY NOUREUIL

Je suis favorable à la réalisation de cette liaison.

Avis n611 de : PRUVOT MAURICE - 80570 EMBREVILLE

Je suis contre. Pollution supplémentaire, violence supplémentaire, environnement saccagé, pour plus de travail? plus de proximité? rapprocher Amiens de la Seine Saint Denis? Je suis contre.

Avis n612 de : JAN MICHEL - 60700 PONT-SAINTE-MAXENCE

Initiative particulièrement intéressante.

Avis n613 de : CREPPY mireille - 02300 VIRY NOUREUIL

1 seule gare ce n'est pas suffisant ; elle est trop loin des villes picardes: saint quentin, Amiens. La SNCF cette année a supprimé une bonne partie des bus de saint Quentin à la gare TGV et des arrêts de TGV ont été supprimé sur la gare haute Picardie.

Avis n614 de : SERVANT Gilles - 60100 CREIL

Je soutiens totalement le projet, même si mon âge ne me permettra pas de profiter au quotidien de sa réalisation. Pour qu'il soit profitable à l'ensemble de la région, il convient toutefois que l'exploitant (la SNCF) soit astreint et contraint à un respect draconien de son cahier des charges TER - ce qui est loin d'être le cas actuellement. Il y a aujourd'hui, en effet, beaucoup trop de trains retardés, ou, pire, purement et simplement supprimés en raison, aux dires de l'exploitant lui-même (annonces au haut-parleur), d'avaries de matériel ou d'insuffisances de personnel roulant! Une réelle mise en concurrence avec des opérateurs alternatifs (VEOLIA TRANSDEV par exemple), que les textes vont désormais rendre possible, sera un bon moyen de l'y contraindre, à condition que cette mise en concurrence ne soit pas, comme en Corse avec le lien maritime, sous la pression et les injonctions des syndicats de cheminots (qui ne représentent que la défense de leurs privilèges, la pseudo "défense du service public" n'étant plus qu'un cache-sexe qui ne cache plus rien) et des partis politiques qui leur sont inféodés. Seule la fiabilité absolue du réseau de rabattement vers la nouvelle liaison rendra le territoire picard réellement attractif. A défaut, cette liaison vitale serait vidée de toute substance et les moyens financiers investis en pure perte. Concernant la gare de Creil, elle doit se trouver au coeur d'un véritable (et urgent) projet de rénovation urbaine. Ce quartier totalement sinistré doit être assaini sur le plan du bâti et sécurisé (la situation y est dramatique), du côté de l'actuelle entrée de gare. Un nouvel accès au nord (véritable serpent de mer de la discorde intercommunale) doit être ouvert et permettre, sur des friches industrielles qui sont industriellement non réutilisables, la création d'un nouveau quartier central d'agglomération, tourné vers une économie de services, complémentaire à celle du pôle de Roissy. Creil, Montataire et Nogent sur Oise doivent faire définitivement leur deuil d'une vision économique ouvriériste, passéiste et larmoyante, et entrer de plein pied dans le 21° siècle. Ce projet est une chance exceptionnelle. Elle ne se représentera pas. G.S.

Avis n615 de : CAYEUX Caroline - 75009  PARIS

Positionnement des villes du Bassin parisien En faveur du projet Roissy-Picardie: L’Association des Villes du Grand Bassin Parisien créée en novembre 1991 et que j’ai l’honneur de présider depuis 2008 regroupe l’ensemble des villes du grand bassin parisien défini comme étant le territoire comprenant l’Ile-de-France, les Basse et Haute-Normandie, le Centre, la Champagne-Ardenne, la Picardie et deux départements ayant un fort tropisme avec l’Ile-de-France : la Sarthe et l’Yonne soit 35 départements au total. Aujourd’hui, l’esquisse d’un projet de développement de la région capitale fera du futur Grand Paris un territoire porteur d’enjeux économiques et sociaux de première importance pour l’ensemble des villes et territoires qui composent le grand bassin parisien. C’est la raison pour laquelle notre association a souhaité s’inscrire dans la réflexion actuelle sur le projet de région capitale lancé par M. le Président de la République le 7 mai 2008 à travers la lettre de mission à M. le ministre Christian BLANC. Après une année de travail, l’Association des Villes du Grand Bassin parisien (AVGBP) a pu révéler les atouts et les risques liés au renforcement de la région capitale selon que l’organisation de la future métropole serait ou non centrée sur les seuls pôles franciliens. Les différentes études menées par notre association, qui résultent d’une approche purement cartésienne réalisée au-delà de toutes considérations d’ordre politique, permettent d’affirmer que si Paris veut concurrencer les grandes capitales du monde et de l’Europe, il va lui falloir composer et fédérer les territoires porteurs de synergies complémentaires qui entourent l’Ile de France. Dans sa troisième contribution « pour un positionnement des villes du Bassin parisien dans le développement de la région capitale », l’A.V.G.B.P souligne la nécessité de s’orienté vers un système maillé de transport. Aujourd’hui le réseau ferré de transport de voyageurs du Bassin parisien reste organisé dans un système radioconcentrique fondé sur les gares "cul-de-sac" parisiennes. Une étude, menée entre autre à l’initiative de l’association, a montré qu’il était possible de disposer à l’entrée de l’Ile-de-France de plus d’une douzaine de points où des correspondances (à organiser), engendreraient un allégement des sillons terminaux des transports ferroviaires et consécutivement faciliteraient les flux de transport. Il est donc souhaitable de pouvoir expérimenter, sur quelques sites, la mise en œuvre de ces nœuds de correspondance afin d’obtenir les prémices d’un système maillé de transport ferroviaire de voyageurs. Parallèlement à cet effort de trame, il convient de s’assurer de l’accès des villes du Bassin parisien aux principaux équipements structurants franciliens par la grande vitesse en particulier via l’interconnexion des TGV et le projet de liaison rapide des pôles franciliens entre eux. Ceci concerne en particulier la liaison rapide Amiens/Creil/Roissy. C’est la raison pour laquelle, en ma qualité de Présidente de l’A.V.G.B.P, je souhaite réaffirmer la sa position dans le cadre du débat public concernant la liaison Roissy Picardie. Si la métropole du Grand Paris veut concurrencer les grandes capitales du monde et de l’Europe, elle ne pourra faire l’économie de la recherche de synergies au sein des territoires extérieurs à l’Ile de France. Cette synergie ne pourra résulter que d’un projet véritablement fédérateur et partagé par tous. La liaison Roissy-Picardie est l’un d’entre eux et l’A.V.G.B.P soutient vivement sa concrétisation.

Avis n616 de : MUTTE Jean-Louis - 80000 AMIENS

Bonjour L'importance de cette liaison est fondamentale pour le développement des espaces concernés: Roissy, l'Ile de France et la Picardie. Elle représente un élément de synergie et de co-developpement pour toutes les parties prenantes. Le lien entre un bassin d'emploi significatif et un pôle de ressources important est de nature à favoriser, dans les deux sens, le développement humain et économique. Le fait de renforcer les connections entre les régions et le reste du monde est également déterminant pour le futur. En ce qui concerne l'enseignement supérieur, à l'heure où les échanges font partie de la quotidienneté, cette liaison est critique. Elle apportera une dimension supplémentaire à notre région , à ses étudiants et aux enseignants qui contribuent à l'édification des savoirs et des compétences. L'effet de levier d'une telle réalisation sont sans limite comparé aux modeste investissement humain et environnemental qu'elle représente.

Avis n617 de : ROYON CHRISTIAN - 80000 AMIENS

C'est vital pour "désenclaver" Amiens et la Picardie. On ne peut que rire de la "gare des Betteraves" et pleurer que le TGV ne passe pas par Amiens avec embranchements Lille et Calais comme les trains express pendant des dizaines d'années. Z'étaient pas si êtes les "Amiens" et sans doute plus conscient des vrais enjeux (vive l'ENNA !!)

Avis n618 de : HUBERT Nathalie - 60200 COMPIGNE

100 % pour!!! Enfin plus obligée de prendre la voiture pour aller à Roissy!!!

Avis n619 de : GENTILI Franois - 95270 VIARMES

Bonjour, Archéologue responsable titulaire du programme de recherches du site d'Orville (renouvellé en 20102-2012) , j'ai pris connaissance avec stupeur du document préparatoire évoquant une option du tracé LGV sur à l'emplacement du vallon d'Orville. Il est mentionné dans les documents de RFF qu'aucun site archéologique connu ne se trouve dans la zone d'étude, ce qui est au mieux une erreur grossière, au pire, un mensonge, ce que que je n'imagine pas possible de la part d'un établissement public comme RFF. Chargé d'étude archéologie sur le tracé du TGV Nord dès 1988, j'ai une longue pratique de l'archéologie préventive et notamment sur les projets d'infrastructures de type TGV. Coordinateur des opérations archéologique sur le tracé de la liaison Cergy-Roissy, (Francilienne) j'avais effectué d'importantes fouille préventives dans le vallon d'Orville; concerné par l'option sud en 1997-1999. Le tracé de la Francilienne avait été alors déplacé de façon à éviter un site historique : le château d'Orville, mais nous avions exploré une partie du site mérovingien et carolingien antérieur au château en fouille préventive. En 2000 des aménagements du Crouldt ont été modifiés pour laisser la place à une zone humide écologique.de façon à préserver les ouvrages défensifs du château qui auraient été trop long et couteux à fouiller. Depuis, chaque année, une fouille programmée permet de mettre au jour la richesse et l'importance architecturale de cette forteresse qui contrôlait la route des Flandres et a été détruite et rasée en 1438. Le site est maintenant bien connu en France comme à l'étranger grâce à de nombreuses communications et publications scientifiques. Un projet d'archéologie expérimentale accompagne les fouilles et le site a vocation de devenir une annexe en plein air du musée archéologique (à l'image du parc de Samara, en Picardie) L'espace situé entre le musée de Louvres (inauguré cette année) et le site d'Orville fait l'objet d'un projet de valorisation et de requalification (cf. travaux effectués par le syndicat du Crouldt) Par ailleurs l'étude géo-morphologique du vallon a montré la complexité et la richesse des occupations sur ce site depuis le tardi-glaciaire(-13000 BP). La présence de vestiges archéologiques très denses et de contraintes environnementales lourdes contraint l'ensemble du fuseau de l'option sud dès lors qu'il doit franchir le vallon d'Orville. Pour résumer, les projets de valorisation du château d'Orville serait réduit à néant par un passage du TGV dans le vallon d'Orville. Si sa destruction était confirmée,une fouille préventive préalable du site du château coûterait une fortune, un temps considérable et priveraient la région d'un de ses sites historiques emblématiques inscrit dans un projet de valorisation visant à requalifier cette vallée secondaire pour en faire un lieu de culture historique archéologique et écologique. Ce qui équivaudrait à mon sens (pour faire signe aux Picards) à dynamiter une deuxième fois Coucy.... Je n'ai pas d'objection a priori pour les infrastructures ferrovières ou routières si elles sont réellement utiles. Elles sont même parfois l'objet de découvertes passionnantes dans le cadre de l'archéologie préventive (c'est mon métier). Le cas est ici très différent, et définir une option de tracé sans prendre en compte ni même mentionner les site historiques et écologiques comme c'est le cas du château et du vallon d'Orville constitue une provocation. Les habitants de ce secteur ont subi une telle dose d'aménagements et d'infrastructures que vous n'arriverez pas à vos fins en méprisant ce qui peut rester de patrimoine culturel dans ce secteur. C'est au contraire sur ce genre de question que peux se cristalliser l'opposition à un projet dont, il faut bien le dire, on peine à voir émerger l'intérêt par rapport au projet alternatif de barreau de Gonesse. Tant que l'option sud ne sera pas abandonnée, une épée de Damoclès pèsera sur le projet de mise en valeur de cet espace naturel et de ce site historique. Mais tant que cette option sud ne sera pas abandonnée, le site de l'Orville deviendra progressivement un des symbole de la résistance face au projet de TGV Roissy-Creil. Les archéologues comme les professionnels impliqués dans la mise en valeur de ce patrimoine ne peuvent que rejoindre les élus pour dire : ORVILLE : NO PASARAN François Gentili Ingénieur chargé de recherches à l'INRAP membre du conseil scientifique de l'INRAP membre du comité scientifique d'Archéa, Archéologie en Pays de France Titulaire du programme de recherches sur le site d'Orville depuis 2001

Avis n620 de : SELON ANDRE - 80000 AMIENS

Avis favorable

Avis n621 de : HOLZMANN DIDIER - 60510 LAVERSINES

Option centrale moins chère. Scénario TGV+TER pour plus d'accessibilité travail.


Préserver la biodiversité sédentaire et aire de repos des oiseaux migrateurs. Par des talus arborés, "antibruit", préserver la tranquillité de tous les riverains même lointains. Une amélioration des conditions de transport ne doit pas entrainer un désastre.

Avis n622 de : LEGRAND MARIANNE - 95380 VILLERON

Que vont penser les franciliens de ce projet ne leur apportant aucune amélioration pour leur déplacement vers la capitale alors qu'ils galèrent et voyagent dans des conditions déplorables avec le passage de la D12 en D8. Il serait plus judicieux d'améliorer les transports IDF cela profiterait à plus de personnes que le nombre de Picard venant sur la plate forme. Pourquoi toutes les communes concernées n'ont pas été contactées par la RFF. Vu la conjoncture actuelle, il serait préférable de se servir des infrastructures existantes en les améliorant ce qui aurait pour but de dépenser moins. On demande de faire des efforts pendant cette crise et la France doit réduire sa dette alors commençons en améliorant la ligne D qui coûte moins chère.

Avis n623 de : RAMU PIERRE - 60400 NOYON

Je ne dis pas inutile mais superflu car les rotations journalières existantes sont fréquentes. Il me parait plus profitable de créer une ligne venant d'au delà de St Quentin et passant par Tergnier/Chauny/Noyon/Compiègne afin d'autoriser les transferts importants de gens qui se rendent sur Paris pour y trouver du travail (région de chômage importante).

Avis n624 de : CHRIST arlette - 95400 ARNOUVILLE

bonjour, je suis favorable à la création du trajet reliant sarcelles (ligne D) à la ligne B du RER pour arriver à Roissy et je dis non à la création de la voie creil roissy.

Avis n625 de : DOMINGUES PHILIPPE - 60200 COMPIEGNE

Ce projet représente une chance formidable de désenclavement de la Picardie et un accès unique à toute l'Europe !! alors allons y !!!

Avis n626 de : WETTSTEIN beatrice BEAUVAIS

La liaison Picardie-Roissy dans sa version TGV et TER changerait la vie des étudiants beauvaisiens. Beaucoup d'entre eux étudient dans le Nord, à Lille voire à Bruxelles. Sachant que Beauvais ne dispose pas d'une ligne de train vers Amiens, ils sont obligés de bricoler (passage par Amiens TGV, Paris Nord ou Roissy) avec un très long temps de transports, de la disponibilité familiale pour faire le taxis ( des coûts supplémentaires : voiture et km en train). pour eux ce serait un gain de temps et d'argent énormes.

Avis n627 de : MARCHANDISE ERICK - 75018 PARIS

Il n'y a pas de scénario car je n'ai pas trouvé de dessertes TER sans TGV avec desserte vers Roissy de Beauvais, Amiens, Compiègne.

Avis n628 de : EMERY JACQUES - 02100 SAINT QUENTIN

Je choisis l'option de passage centrale en raison du meilleur prix concernant les travaux et la possibilité d'envisager une amélioration conséquente des trajets en TER desservant d'importants centres industriels de la région.

Avis n629 de : JOSSERAND LUC - 80650 VIGNACOURT

Très favorable à ce projet utile pour la Picardie avec une préférence pour le passage central.

Avis n630 de : LAURENT NATHALIE - 80260 NAOURS

Il serait très important de ne plus avoir à passer par Paris, ni changer de train en prenant le RER car avec des enfants et des bagages, ce n'est pas pratique. De plus, Paris n'est pas rassurant pour les gens de la campagne. On en se sent pas en sécurité.

Avis n631 de : KERVELLA  - 60560 ORRY LA VILLE

Favorable au projet.


Favorable à l'option centrale: la plus courte, la moins chère.

Avis n632 de : ZOUHANI Nassim - 95400 ARNOUVILLE

Je suis totalement opposé à ce projet qui n'apporte absolument rien aux territoires traversées. Si l'intérêt est d'offrir des emplois à des populations, je suis absolument favorable à cette idée mais il faut prioriser les populations les plus proches de l'aéroport qui supportent au quotidien les nuisances

Avis n633 de : DUM serge - 60200 COMPIEGNE

Je ne suis pas favorable pour l'augmentation des lignes TGV. par contre, oui pour une ligne TER. Celà profitera à plus de "monde".

Avis n634 de : CAVARD JEAN-CLAUDE - 95330 DOMONT

Il serait souhaitable selon nous que le maitre d'ouvrage (dont les explications sont fort intéressantes d'ailleurs) montre lors du débat de Compiègne 3 grandes vues paysagères des 3 fuseaux de tracé. Cela permettrait aux personnes du Compiegnios (et d'ailleurs) de se rendre compte des problèmes d'insertions paysagères. De même il serait très utile que le maitre d'ouvrage (ou la CNDP) montre une carte de la Picardie encadrée par les 2 grandes régions Nord Pas de Calais et région Ile de France avec les grands axes de communication.


Ancien enseignant de géographie et de DESS aménagement du territoire, faculté de géographie d'Amiens 1993-2005

Avis n635 de : BLOT Anglique - 60200 COMPIEGNE

J'habite à Compiegne et mon mari et moi travaillons à Roissy, nous devons prendre deux voitures pour aller travailler car les horaires de la liaison en bus Compiegne Roissy ne sont pas satisfaisants, de plus nous n'avons des horaire spécifiques à la plateforme de l'aéroport (fret). Je suis pour cette liaison de TGV qui faciliterai grandement la vie de tous les Compiegnois travaillant à Roissy.

Avis n636 de : BROWET Thierry - 80000 AMIENS

Picard de naissance et Amienois depuis 5 ans, je viens d'implanter le siège social de ma société à Amiens. Le développement économique de notre métropole m'intéresse donc tout particulièrement, mais ce n'est pas la seule finalité. Avant d'être chef d'entreprise, j'ai été étudiant et je sais combien il est laborieux d'accéder à la capitale picarde lorsque l'on arrive des autre régions. La problématique est là, la Picardie (et sa capitale) n'est pas assez ouverte sur les autres régions. Je fais partie des 450000 voyageurs qui utilisent la gare TGV haute-Picardie et comme beaucoup d'entres eux j'utilise aussi très régulièrement la voiture tout simplement pour un souci de souplesse que l'on a pas encore avec le tracé actuel. Dans un souci d'évolution régionale, il me semble primordiale qu'Amiens soit directement et efficacement reliée au bassin Parisien et aux autres régions Françaises.

Avis n637 de : NEGAPI Fatima - 8080 Amiens

Oui nous sommes d'accord. Nous n'avons pas de transports à Amiens et surtout à l'aéroport. Nous vous prions de bien lire cette lettre merci.

Avis n638 de : NAITBOUFOUS El Hanafi - 60160 Montataire

Je vous remercie pour ce que vous faites. J'ai toujours voyagé en train pour aller à mon travail.

Avis n639 de : KERDRAON philippe - 60150 MELICOCQ

OUI à la liaison Creil - Aéroport CDG. A l'heure actuelle pour les habitants du Compiègnois qui doivent prendre l'avion ou le TGV (à titre personnel ou professionnel) à CDG c'est la galère. Soit prendre sa voiture et payer très cher de parking, soit partir très longtemps à l'avance (voire la veille) en train pour passer par Paris puis retourner en arrière jusqu'à CDG. Pour l'instant ce maque est clairement un frein au développement local. Cette liaison serait à coup sur très bénéfique et profiterait à énormément de personnes !

Avis n640 de : D. B. - 80150 BRAILLY

Bonjour. Ce projet ne se justifie pas. A l'heure où la situation économique se dégrade, il est plus que temps de réduire notre train de vie sur de telles futilités. Je rappelle notre dette abyssale de 1600 Milliards EUR, ce qui représente pour chaque français plus de 26000 EUR à rembourser... Si nos élus veulent dépenser notre argent, Il y a plus urgent: la ligne Abbeville Calais n'est pas électrifiée et à l'heure où le baril de pétrole s'envole, il est plus que sage de pérenniser nos investissements ! Nous ne pourrons pas faire rouler de motrices diesel toute la vie de cette ligne, il faut donc quelle soit électrifiée. Il est urgent d'avoir un débat de fond sur les trajets de travail. Nos politiques se sont-il posés la question de la proximité des habitats avec les pôles de développement économique ? Où en est le développement du télétravail qui nous permettrait de rentrer vraiment dans un développement responsable en limitant notre empreinte carbone ? En conclusion, je me demande de quel cabinet de conseils est sorti cette idée saugrenue du même style que la gare TGV Haute Picardie perdue loin de tout.

Avis n641 de : LEMONNIER JEAN-CLAUDE - 80 000 AMIENS

Je suis bien évidemment favorable au principe d'une liaison ferroviaire ROISSY-PICARDIE mais il faut nécessairement connaître les tenants et les aboutissants de toutes natures avant de pouvoir formuler un avis définitif.

Avis n642 de : PRUVOST ABEL - 02240 ITANCOURT

Il serait regrettable d'abandonner ce projet car la haute Picardie a besoin de ce barreau qui fera gagner du temps aux chefs d'entreprise pour se rendre à Roissy et si l'on veut favoriser la création d'emplois dans notre région.

Avis n643 de : JETUR Alain - 02320 ANIZY-LE-CHATEAU

Projet tres intéressant qui doit permettre de desenclaver la Picardie et la rendre plus accessible facilement en developpant les activites economiques que generent l'arrivée du TGV.

Avis n644 de : PROISY dominique - 02200 SOISSONS

pour la liaison picardie - roissy

Avis n645 de : LENGLET Delphine - 80039 AMIENS

Je me prononce pour la mise en place du barreau qui reliera Amiens à Roissy . Ce nouvel axe permettra de favoriser les déplacements professionnels entre Amiens et Roissy.

Avis n646 de : NICLOUX MARIE CHRISTINE - 60250 ANGY

Je suis pour le développement des transports en commun, cela réduit le nombre de voiture sur les routes et peut faire gagner du temps sinon au moins de la sécurité.

Avis n647 de : CLAIRBAUX LIDIA - 80100 ABBEVILLE

Si je comprends bien, nous allons payer des impôts pour le confort des personnes qui ont les moyens de partir en vacances à l'étranger. Il existe déjà une gare TGV dans la Somme, il fallait peut être penser au problème avant, lors de cette construction dans le champ de betteraves! 150 millions d'euros permettraient peut être de répondre à de réels besoins (développement de l'emploi...)

Avis n648 de : SALOME FREDERIC - 80000 AMIENS

Un grand oui, je travaille en France, déplacements réguliers, je prends donc le TGV régulièrement d'Amiens. Et oui pour le développement d'Amiens et la région Picarde... Merci

Avis n649 de : TROLL  Jean - 80090 Amiens

Le barreau existe !

Avis n650 de : GAY JEAN - 95470 FOSSES

J'espère que globalement ces projets et travaux vont contribuer à améliorer la circulation sur le réseau routier et par la même éviter la saturation par l'utilisation des transports en commun.

Avis n651 de : ABRAHAM ALAIN - 30700 UZS

Amiens ayant été occulté du tracé TGV Nord à l'origine, il serait juste de rétablir la logique qui consiste à relier cette ville au barreau TGV. Habitant dans le Sud de la France près de Nîmes et retournant voir mes enfants à Abbeville, je ne peux qu'abonder à cette réalisation.

Avis n652 de : DENAMPS thierry - 80132 PORT LE GRAND

JE suis à 100% pour ce projet!

Avis n653 de : BAUDRONT MICHELINE - 80290 FRETTEMOLLE

Cette liaison est utile mais le délai de 10 ans est beaucoup trop long, 5 au maxi. Le scénario TGV+TER semble le plus raisonnable, il faut choisir la solution la moins chère et ne pas oublier l'accès pour les personnes âgées.

Avis n655 de : MAGNIER jean pierre - 80080 AMIENS

le modernisme est là employons la. La ligne amiens boulogne est vraiment archaique le trajet paris londres est plus court n'attendons pas.

Avis n656 de : RICHAUD yoann - 02100 SAINT QUENTIN

TGV indispensable pour désenclaver et dynamiser la picardie

Avis n657 de : POSTROS NADINE - 60110 MRU

L'option de passage centrale parait être tout à fait appropriée. Enjeux modérés: paysages et milieux naturels. Le montant à provisionner est raisonnable. Creil- Roissy CDG en 20 minutes, gain de temps énorme.

Avis n658 de : GOSSELIN DOMINIQUE - 60180 NOGENT SUR OISE

Oui pour la construction d'une ligne directe jusqu'à l'aéroport Charles de Gaulle.

Avis n659 de : CHEVALLIER Georges - 60200 COMPIEGNE

La relation directe de Compiegne à Roissy donnera un atout supplémentaire de développement à l'Université en facilitant ses relations nationales et internationales.L'établissement deviendra encore plus attractif. Pour moi, cette ligne doit être mixte TGV + TER. La solution la meilleure est le barreau intermédiaire car il permet aux usagers du Val d'Oise et de Seine-Saint-Denis de gagner Roissy avec un détour assez limité et un seul changement sans allonger beaucoup le temps des liaisons venant du Nord.

Avis n661 de : BOUCHERAT Jean-Claude - 75015 PARIS

Je vous prie de trouver ci-après le cahier d'acteurs du Conseil Économique et Social de la Région d'Île-de-France : CESR de la Région Île-de-France Seconde assemblée régionale, un Conseil Économique et Social Régional est une institution consultative composée de membres de la société civile organisée. Placé par la loi auprès du Conseil régional, le CESR « concourt, pas ses avis, à l’administration de la région ». Les mondes de l’entreprise, des organisations syndicales et de la vie collective et associative, organisés en commissions thématiques et une section de la prospective, se côtoient ainsi afin de débattre des grands sujets qui préoccupent au quotidien, les habitants de la région concernée. S’ils s’intéressent de plus en plus aux sujets de société et de la qualité de la vie des habitants, les CESR n’en oublient pas moins les grands dossiers au fondement même de leur création il y a 40 ans : l’aménagement du territoire régional. Coordonnées : Conseil économique et social de la Région Ile de France 29, rue Barbet de Jouy 75007 Paris Tel : 0153856625- Fax : 0153856589 Site : www.cesr-Iledefrance.fr Courriel : cesr@iledefrance.fr Le projet soumis à débat public jusqu’au 31 juillet 2010 propose deux scenarii : o Un scenario de base, avec une desserte par TGV seul, conçue pour donner aux habitants de la Picardie, à partir de la gare d’Amiens un accès au réseau TGV national et international et par conséquent à l’aéroport de Roissy, o Un deuxième scenario, qui, en plus de la liaison TGV, comporte une desserte par TER entre Creil et la gare de Roissy TGV (Terminus), principalement à l’intention des résidents de la Picardie travaillant dans le pôle de Roissy. LE SCENARIO DE BASE : UTILISATION DE LA LIAISON NOUVELLE PAR TGV SEULEMENT S’agissant de la solution « TGV seul », les rédacteurs du présent cahier se félicitent de voir l’accessibilité de l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle (CDG) améliorée, ce qui est à la fois bénéfique pour la Picardie, l’Île-de-France et le Bassin parisien et participe à la réduction du trafic au départ des gares parisiennes. Qui plus est, le projet voit son intérêt renforcé dans un contexte de passage à Roissy CDG des trains Eurostar et Thalys. À ce stade du débat : o le nombre de circulation TGV envisagé semble raisonnable et réaliste, o la rentabilité socio-économique, telle qu’affichée par le projet apparait satisfaisante, o le choix du tracé reste ouvert. LE DEUXIEME SCENARIO : UTILISATION DE LA LIAISON NOUVELLE PAR TGV ET PAR TER L’objectif d’amélioration de l’accessibilité de la plateforme par transport collectif, principalement pour les salariés, ne peut que recueillir une forte adhésion tant la situation actuelle est insatisfaisante pour tous les habitants qui sont situés à l’ouest et au nord de Roissy CDG. Le projet de desserte de la gare de TGV2 de l’aéroport Charles-de-Gaulle (CDG2) par des navettes TER comporte de nombreuses imprécisions 1. Tout d’abord, le dossier n’apporte pas la démonstration que, pour assurer la desserte TER, il subsistera bien, à l’horizon 2035, une capacité (sillons ferroviaires) effectivement disponible dans la gare TGV (en tenant compte de l’évolution probable du trafic aérien et du trafic TGV associé, dans un contexte d’ouverture à la concurrence de celui-ci) : → La démonstration reste à faire d’autant que les études menées en amont du projet CDG Express ont montré que les capacités résiduelles n’existaient pas. 2. Ensuite, la fiabilité de l’exploitation des futures navettes TER et la capacité du projet à garantir aux usagers domicile-travail une ponctualité satisfaisante suscitent des interrogations que le dossier présenté ne permet pas de lever : → Le projet a été conçu sans tiroir de garage/retournement. Dans ces conditions, pour garantir la fiabilité minimale de cette desserte TER, il faudrait qu’il y ait toujours une rame à quai prête à partir, ce qui aurait pour conséquence de consommer de nombreux sillons et nécessiterait un nombre de rames supérieur. Or dans le projet, c’est un principe différent qui a été retenu, celui de « desserte en navette » (c’est le train qui arrive à la gare TGV qui assure le premier départ). Ainsi, tout retard constaté à l’arrivée se répercuterait sur le départ (« effet boule de neige »). Mais le dossier ne précise pas quel niveau moyen de ponctualité sera ainsi assuré et il est donc difficile de se prononcer sur son acceptabilité pour les déplacements domicile-travail. 3. La rédaction adoptée pour la présentation du trafic TER projeté (tantôt globalisé avec le TGV, tantôt isolé) soulève de nombreuses interrogations que rien, dans le dossier, ne permet de lever. Ainsi par exemple, aux horizons 2020 et 2035 aucune précision n’est apportée sur les hypothèses retenues en matière d’emploi total sur la plateforme. De même, le chiffre de 120 voyageurs – soit 2 cars seulement – en 2020 par train en période de pointe (et 150 en 2035) ne parait cohérent ni avec le trafic annuel attendu (voir p 95 : + 900 000 déplacements domicile travail) ni avec les hypothèses générales d’évolution du trafic (voir p 54). Enfin, le chiffrage parait avoir fait l’impasse non seulement sur les reports de trafic en provenance du nord du Val-d’Oise (salariés qui vont aujourd’hui « tourner » à Paris et qui demain iraient « tourner » à Creil) mais aussi sur le phénomène constaté dans tous les secteurs urbanisés (ou urbanisables) où de nouvelles dessertes sont mises en place à savoir que l’offre de transport stimule la demande ce qui, dans le cas précis, impose d’envisager une saturation de la desserte à la demi-heure à l’horizon de 10 à 20 ans. 4. Enfin, le projet ne semble avoir prévu aucun investissement pour permettre aux installations actuelles de la gare CDG2 d’assurer la diffusion des employés sur l’ensemble de la plateforme aéroportuaire partiellement desservie par le VAL (le réseau routier présentant une capacité pour le moins limitée). → Les interrogations portent notamment sur : - les besoins d’aménagements internes de la gare mais aussi sur ceux relatifs au CDG Val que le projet sous-estime (escalators, ascenseurs, station routière à étoffer…) ; - Les moyens mis en œuvre pour permettre aux 100.000 salariés de rejoindre leur lieu de travail au sein de la plateforme aéroportuaire qui s’étend sur 3.500 hectares (35 km²), soit 1/3 de la surface de Paris intra-muros. Par comparaison, l’OIN de la Défense occupe 160 hectares (dalle comprise) et accueille 147.000 salariés dont le trajet terminal entre les transports collectifs et le lieu de travail est assez réduit. En l’état actuel du dossier et en comparaison de projets similaires, il semble que tous les investissements nécessaires n’ont pas été bien pris en compte pour répondre à la demande exprimée et aux développements qu’elle va susciter. C’est la raison pour laquelle des éclaircissements ou études complémentaires s’avèrent indispensables. Une alternative à étudier en ce qui concerne le projet de navettes TER Enfin, au-delà de ces demandes d’approfondissement du dossier soumis au débat, il apparaît que le scénario de « passage par le barreau de Gonesse » a été incomplètement étudié par RFF. Si le passage des TGV par ce barreau futur apparaît à l’évidence comme peu satisfaisant (temps de parcours et coûts) et présente une rentabilité socio économique moindre, il n’est pas démontré que ce qui vaut pour le TGV vaudrait aussi pour le TER. Il est donc indispensable que soit étudié un scénario dans lequel les TGV passeraient par le barreau de Vémars (projet soumis au débat) et les TER par le futur barreau de Gonesse (prolongé du PIEX jusqu’à la gare RER B dite de CDG1 – seul pôle multimodal de la plateforme – voire celle de CDG2). Certes, il en résulterait un allongement du temps de parcours pour certains salariés picards. Mais il serait vraisemblablement compensé par une réduction du temps de parcours global (porte à porte) pour beaucoup d’autres salariés grâce à la desserte directe de Roissy pôle, de sa gare routière ainsi que du PIEX de Villepinte. Qui plus est, la réalisation du barreau de Gonesse constituerait une amélioration significative pour les habitants du Val d’Oise. Et l’argument selon lequel il serait inopportun de mélanger des trafics RER et des trafics TER sur un tel tronçon est de peu de valeur comparativement au mélange proposé entre TER et trafic TGV (aux abords et en gare de Roissy CDG2) pour lequel il n’existe en France aucun exemple comparable. Il nous semble donc nécessaire d’étudier la faisabilité et le bilan socio-économique de ce scénario alternatif.

Avis n662 de : VANDENDRIESSCHE Yves - 80470 Ailly sur Somme

Je vous prie de trouver mon avis sur la liaison Amiens-Roissy que je soutien complètement.

Avis n663 de : LYCE ROBERT DE LUZARCHES Amiens AMIENS

Des Elèves du lycée Robert de Luzarches d’Amiens en section cinéma audiovisuel A Monsieur Claude BERNET Président de la commission du débat public. Monsieur le Président : Nous, on ne va pas vous faire lettre, notre stylo c’est notre caméra. La petite fiction que nous vous proposons, est sortie de notre imagination, si les personnages sont fictifs, on souhaitait vous faire comprendre que c’est compliqué d’accéder à Roissy TGV ou Roissy Charles de Gaulle quand on habite Amiens. Monsieur le Président : notre région est traversée par 2 lignes TGV mais il n’y en a pas beaucoup de TGV qui s’y arrête. Si pour une fois la mobilisation de quelques km2 dans un autre département offre aux picards un accès plus facile à la grande vitesse, nous on trouve cela plutôt juste. Oui, nous savons la « gare des betteraves » cela va faire réagir mais pourtant c’est comme cela qu’on l’appelle même si c’est pas mal ce n’est quand même pas simple. Voiture, bus …. Puis encore changer. Payer autoroute, parking….. ce n’est pas donné quand on a 20 ans. Monsieur le président : notre génération, c’est celle du développement durable on aimerait bien pour vous se passer de la bagnole. Le train c’est quand même plus propre. Monsieur le président : 10 ans, on doit vous dire que c’est un peu long. Vous ne pouvez pas les remuer un peu. Monsieur le président : nous on ne se sent pas traumatisé, comme François notre acteur (que l’on remercie au passage) mais on se sent un peu des oubliés de la République. Allez Monsieur le président  bon film. Monsieur le président : on compte sur vous. Nous le voulons le TGV à Amiens et dans toutes les grandes villes de Picardie et nous pensons même que c’est notre droit. Allez à bientôt avec notre respect. http://www.dailymotion.com/video/xdjy0h_tgv-picardie-roissy_news

Avis n664 de : FERET Patrick DOULLENS

Amiens, métropole régionale, ne doit pas encore être "oubliée"

Avis n665 de : PERROT-MINNOT Marie-Helene - 60280  MARGNY LES COMPIEGNE

je vais bientôt quitter la région où je suis depuis presque 20 ans, mais OUI je soutiens absolument l'idée d'une liaison plus EFFICACE , SURE et rapide entre Compiègne, les autres villes importantes de la région, et Roissy CDG. L'automne dernier, j'ai dû racheter un billet d'avion environ 300 euros parce que le train a eu une heure et demie de retard! Rien que pour aller à Roissy il faut partir plus de trois heures avant le départ du vol... pour éviter tout risque. Ce n'est pas acceptable. La liaison n'interesse pas que les voyageurs par avion, mais aussi tous les usagers des lignes SNCF qui ne passent pas par Paris (comme Lille Bordeaux, par exemple) .Sans parler des aléas de la circulation, les conditions de stationnement à Roissy ne favorisent pas non plus les voyageurs, pourtant si proches de l'aéroport : une cinquantaine de kms. seulement! J'espère pouvoir revenir à Compiègne en profitant de ces nouvelles facilités! Bon courage à tous pour emporter les décisions. MhPM

Avis n666 de : GIELEN PATRICK - 60260 LAMORLAYE

Habitant à Lamorlaye dans l'Oise, je me rends tous les jours à Roissy-CDG pour mon travail, et également pour prendre l'avion. Aujourd'hui, je n'ai pas d'alternative satisfaisante à la voiture, que j'utilise donc quotidiennement. Je suis donc très favorable à ce projet, dans son scénario TGV + TER. L'intérêt pour moi serait de prendre le TER à Chantilly ou Orry-la-Ville. Dans un souci de servir le plus grand nombre et de limiter l'impact environnemental, il me semble en première analyse que l'option de passage sud est la plus appropriée. En effet c'est ainsi qu'on dessert plus de gares, et le fait de longer un axe routier laisse supposer une altération modérée de l'environnement. Après lecture du dossier complet du maître d'ouvrage, ma préférence se porte vers l'option de passage centrale, car elle est plus réaliste en terme de coût, de faisabilité, de délai de réalisation, plus performante ( Creil-CDG en 20mn ), et elle paraît présenter des impacts négatifs modérés sur l'ensemble des aspects analysés ( humains environnementaux, etc...). Une connexion appropriée à Survilliers-Fosses permettra aux usagers du Sud d'utiliser ce nouvel accès vers CDG.

Avis n667 de : COMMUN JACQUES - 60100 CREIL

J'ai 74 ans. Si cette ligne est faite je ne la verrai certainement pas mais voyageant de temps à autre, je pense que cela sera une bonne chose d'éviter Paris et de changer de ligne pour changer de direction car cela est pénible pour les personnes âgées.

Avis n668 de : LOUVIAU JEAN-CLAUDE - 02100 SAINT QUENTIN

Est-ce bien raisonnable d'offrir aux kidnappeurs de la SNCF la possibilité de prendre en otages davantage de personnes. S'occuper du fret serait plus judicieux et enfin Amiens n'est pas le centre du monde.

Avis n669 de : LEPILLIEZ Dominique

1-Je suis dubitatif quand à la non réduction de l'offre TGV de la gare Haute Picardie;
2-Il faudrait également aborder l'aspect des aires de stationnement  pour les véhicules automobiles qui est bien compliqué à Amiens alors qu'à la gare TGV Haute Picardie cela ne pose aucun problème (capacité d'accueil,sécurité);
3-Cela dit, comme évoqué par Monsieur le député Paternotte l'électrification de la ligne Amiens Chaulnes me parait plus judicieuse.

Avis n670 de : DUMAIS sandrine - 60370 HERMES

Oui au developpement du TGV en Picardie ! Oui au TGV a Beauvais ! Etre aujourd'hui si proche de Paris et si mal désservi...

Avis n671 de : BOUYNET FREDERIC - 95670 MARLY LA VILLE

L'option de passage centrale semble la plus appropriée et la moins couteuse car elle permet un arrêt Val d'Oise sans retarder le train.

Avis n672 de : THOMASSET franois - 02120 GUISE

je suis pour la liaison Roissy Picardie afin de redynamiser notre pauvre région

Avis n673 de : WISNIEWSKI ANNIE - 60120 ANSAUVILLERS

Je suis totalement favorable au projet qui devrait permettre de limiter la circulation automobile et faciliter les voyages longue distance intérieurs ou extérieurs à la France que ce soit par train ou avion grâce à ce lien avec Roissy => ce sera bon pour l'environnement et ce sera un gain de temps pour les voyageurs.

Avis n674 de : DROUART Damien - 60940 ANGICOURT

Encore un projet ou la charrue est mise avant les boeufs, comme souvent dans ce pays... Avant de ramener le TGV a Creil, il faudrait peut être remettre aux normes les infrastructures existantes. La gare de Creil n'as même pas de vrai BV. De toute façon, techniquement, pour des si petites distances, le TGV est minable. Creil -> CDG en TGV? Il n'a même pas le temps d'accélérer qu'il doit déjà freiner... De plus la Picardie est un peu une des régions les plus pauvres de France, terriblement touchée par le chômage. 80% de la population est bien incapable de se payer un billet d'avion. Alors un billet d'avion + un billet de TGV.... Reste les vols low cost. Qui partent pour grand nombre de Beauvais. Qui est très mal desservi par le train.... Bref, projet inutile, hormis coûter des financements qui aurait pu servir a renforcer le réseau existant, par exemple. Hélas, le TGV, superbe invention Française dont personne d'autre ne veux, est vu par la classe politique comme un remède miracle a tout les maux....

Avis n675 de : CLERF Marie-Charlotte - 60270 GOUVIEUX

je suis pour ce lien avec le TGV

Avis n676 de : CARLIER philippe - 60290 CAUFFRY

Le Tgv pourquoi faire? satisfaire les élus et les électeurs d'Amiens. Sur la région, aucun cadencement en heure de pointe pour ralier la capital, aucune correspondance à Orry la ville entre le TER & la ligne D, pour les électeurs qui travaillent dans les zone industriels de Survilliers, Louvre, Goussainville, et Roissy. Je pense qu'il faudrait déjà commencé par améliorer les déssertes existante avant de penser au Tgv, car on peut aller le chercher à Roissy ou Paris avec plus de Ter. Pourquoi sur Melun , un Ter directe paris tous les trente minutes, et un ligne D tous les 15 minutes omnibus. Eux, ils y arrivent, alors pourquoi pas nous? Tout simplement une question de volonté, parce que les moyens on l'ai a aussi. Je suis agent de conduite sncf, et je vois bien qu'en picardie, entre Creil & Amiens, il n'y a pas beaucoup de Ter aux heures de pointe. Cordialement.

Avis n677 de : LEMOINE Daniel - 60500 CHANTILLY

Je suis favorable à la liaison Roissy - Picardie si elle combine les deux modes de transport : TGV et TER Favorable à une liaison intégrant un arrêt dans le Val d'Oise à Survillers Fosses La nouvelle liaison ne doit pas remettre en cause les conditions du service actuel. La ligne TGV ne doit pas entraîner de dégradation du service Creil- Paris Nord (dimensionnement de la voie entre Creil et Chantilly)

Avis n678 de : MARCUS Jean-Claude - 95440 ECOUEN

2010 05 11 ADFEEN pour débat public Roissy-Picardie L’Association pour la Défense de la Forêt d’Ecouen et l’Education à la Nature (ADFEEN) exprime un avis défavorable si la construction du barreau dit « Roissy-Picardie » doit devancer ou retarder celui du barreau RER D à RER B dit « barreau de Gonesse ». Cet avis défavorable prendra la forme d’une opposition avec voies de recours si, comme cela est actuellement le cas : 1° les prévisions d’emplois sur Roissy CDG continuent d’être excessivement optimistes et nullement justifiées ; 2° l’impossibilité de créer des emplois à coût moindre ou équivalent en Picardie n’est pas démontrée pour justifier de pérenniser l’éloignement du domicile par rapport au travail ; 3° des arguments exacts et précis font toujours défaut pour expliquer pourquoi les emplois coûteux créés à l’aéroport de Beauvais-Tillé n’ont pas suffit et pourquoi Roissy CDG créerait plus d’emplois à l’avenir. Sur le fond du débat qui est l’aménagement des interconnexions au Nord de Paris pour les actuelles et futures lignes à grande vitesse Nord et Ouest, l’ADFEEN rappelle que le TGV a été lancé sur des chiffres de réservation que les chiffres de remplissage ont mis de nombreuses années à rattraper, cela expliquant pour partie le déficit de la SNCF puis son maquillage par la création et le déficit de Réseau Ferré de France (RFF). Elle demande qu’une réponse claire, précise, quantifiée soit apportée à la question double : - gagner 20 minutes sur Paris-Londres, à quel prix puisqu’un investissement dépensé ici fera défaut ailleurs ? - et pour quoi faire, c’est à dire qui paiera et qui en bénéficiera ? L’ADFEEN est par principe favorable à toute réduction des transports et à toute substitution d’un moyen de transport coûteux pour l’usager comme pour la collectivité et la nature par un moyen de transport moins coûteux directement comme indirectement. La substitution de la vidéoconférence aux voyages d’affaires, en avion ou en train, en fournit un exemple. La réduction des foires, salons, expositions par des portails de marchés ou thématiques, avec ou sans comparatif, avec ou sans marché ou enchères, en est un autre exemple. Enfin, l’ADFEEN demande que toute réduction de terrain agricole ou naturel ou forestier en Plaine de France s’accompagne d’une compensation qui permettra de réunir le massif forestier par les biocorridors du Mont Griffart à la forêt d’Ecouen et de la forêt d’Ecouen à la forêt de Montmorency ainsi que par l’extension de 30% du massif forestier, prévue pour 2020. Jean-Claude Marcus président fondateur de l’ADFEEN, membre de IDFE, VOE, Advocnar, IASEF, ATVY, LPO, LDH

Avis n679 de : DESPLANQUES Florent - 80115 PONT-NOYELLES

Bonjour, étant ingénieur commercial, je suis amené à me déplacer régulièrement, un accès direct au TGV au départ d'Amiens me ferait gagner du temps et m'éviterait les déplacement jusqu'à la gare TGV haute Picardie. Je suis donc favorable à ce projet qui permettra, en plus, de rendre plus accessible notre capitale régionale(tourisme, business,..)

Avis n680 de : BARAER henri - 80690 GORENFLOS

Le TGV aurait du venir jusqu'à Amiens depuis déjà des années au lieu d'aller le chercher à la gare à betteraves comme on dit chez nous, pensons aux personnes qui n'ont pas de voiture mais à l'époque nous avions des têtes pensantes qui n'étaient pas pour merci à eux je pense que pour l'emploi cela serait une très bonne chose même pour les touriste.

Avis n681 de : FLAMENT jean - 60550 VERNEUIL-EN-HALATTE

Après avoir lu le dossier du maître d'ouvrage RFF,je suis persuadé que cette liaison se fera(sol 1 ou 2).Mr Paternotte se trompe(ex chef de gare de villiers en 1971),je ne mélange pas les problèmes Banlieue(urbain),et les besoins inter-régions des pôles-emplois.De plus,dans le cadre du développement durable,et de l'après- pétrole,la Picardie oubliée par la sncf,mérite,eu égard,aux gros efforts financiers déployés par la Région pour le rail,une meilleure reconnaissance pour le développement du transport ferroviaire d'avenir,et une prise en compte de la réalité des besoins de déplacements des Picards pour se rendre sur leurs lieux de travail. En conclusion,ce projet s'inscrit dans une logique d'aménagement du territoire ,pour couvrir les besoins réels des citoyens.Picard de naissance(né à Amiens),je connais très bien la Picardie ,et la fermeture de certaines lignes ferroviaires m'ont laissé beaucoup de regret....Vive La picardie ,et battons-nous pour son avenir et ses habitants.

Avis n682 de : PATE evelyne - 02800 TRAVECY

FAVORABLE

Avis n683 de : DESMOTS  sylvie - 60320 BETHISY ST MARTIN

Pour dynamiser notre région à tout les niveaux et pouvoir enfin avoir un réseau de communication ferroviaire bien plus écologique et à la hauteur du dynamisme de la Picardie.

Avis n684 de : PATER marie-florence - 60153 RETHONDES

je dis un grand oui a ce projet qui faciliterait de beaucoup notre quotidien pour rejoindre l'ouest de la FRANCE.

Avis n686 de : MOUTON MIREILLE - 80260 MOLLIENS AU BOIS

Pour dynamiser la Picardie, je dis OUI au TGV EN PICARDIE.

Avis n687 de : BOUTRY Yves - 75016 PARIS

Bonjour, ma contribution personelle au débat public réside sur une pièce jointe (comportant du texte et une carte) que j'adresse concomitamment à l'adresse suivante : contact@debatpublic-roissypicardie.org dans différents formats: .pdf , .jpg, .ppt. Merci de m'indiquer la bonne réception des pièces jointes et la possibilité de l'inclure dans les "contributions" du dossier et du site du débat public. Cordialement Yves Boutry

Avis n690 de : AILLERIE Didier - 02100 SAINT QUENTIN

La liaison ferroviaire Roissy-Picardie est un des éléments majeur pour le développement de la Picardie. Je soutiens ce projet qui devrait permettre à notre Région de s'ouvrir sur l'espace national et européen et donner à nos entreprises une possibilité importante de développement économique.

Avis n691 de : YALI Ibra - 95190 GOUSSAINVILLE

Le débat qui s'ouvre aujourd'hui; sur la définition de l'aménagement du territoire Nord du Grand Paris, en matière de transports et de mobilité, revêt un caractère majeur et même vital pour les habitants riverains des départements frontaliers de la Seine Saint Denis - Seine et Marne - Val d'Oise. La priorité pour les pouvoirs publics, dans ce cas d'espèce, est de répondre à la demande sociale locale; en privilégiant les moyens de transports en communs facilitant l'accès des populations riveraines aux emplois potentiels de la Plateforme aéroportuaire de Roissy et du Bourget. Pour toutes ces raisons, je suis favorable à la révision du projet initial Roissy-Picardie; qui intégre le BARREAU DE GONESSE, interconnectant le RER D et RER B, pour rééquilibrer les efforts consentis par les val d'oisiens qui supportent quotidiennement 100% les nuisances des aéronefs; sans bénéficier en contrepartie des emplois de la plateforme aéroportuaire de Roissy. Ibra YALI Responsable Associatif. 95190 - GOUSSAINVILLE.

Avis n692 de : TORDJMANN SANDRINE - 95380 VILLERON

J’ai étudié avec attention le dossier du maître d’ouvrage sur le projet de liaison ferroviaire Roissy Picardie et plusieurs éléments m’interpellent : P20 sous l’intitulé « Des territoires au profil démographique proche » vous comparez un département, le Val d’Oise et ses 1 160 000 habitants aux 1 900 000 habitants de la région Picardie. Pourquoi comparer 2 données qui n’ont aucune caractéristique commune ? Serait ce pour justifier le confort que pourrait présenter ce projet pour les Picards au détriment des Val d’Oisiens qui n’en subiraient que les nuisances ? P54 « Des flux de déplacement importants » Vous indiquez que 90% des 13 000 salariés picards (soit 11700 personnes) utilisent leur voiture. Vous êtes vous posé la question de savoir combien de Val d’Oisiens sont OBLIGES de prendre leur voiture parce qu’un changement en gare parisienne s’impose à eux bien qu’ils résident à quelques kilomètres de leur lieu de travail. Lorsque vous abordez le marché des déplacements pour motif aérien, vous nous permettez de constater une foi encore que les déplacements en provenance du Val d’Oise sont plus importants que ceux en provenance de la Picardie (1 000 000 contre 800 000). P57 « La desserte en transports en commun, point faible de l’accessibilité du pôle de Roissy » Vous parlez du temps de parcours pénalisant pour les Picards, sachez qu’il est tout aussi pénalisant pour les Val d’Oisiens alors même qu’il ont choisi de résider à proximité de leur lieu de travail et d’en subir quotidiennement les nuisances. Deux possibilités pour nous habitant à une vingtaine de kilomètres de notre lieu de travail : Polluer quotidiennement notre environnement en utilisant notre voiture ou Transiter par Paris Gare du Nord et allonger considérablement notre temps de parcours P89 L’option de passage Sud permettrait deux arrêts dans le Val d’Oise mais allongerait les temps de parcours. Je rajouterai allongerait les temps de parcours pour les Picards mais les réduiraient considérablement pour les habitants du Nord Est du Val d’Oise qui aujourd’hui n’ont d’autres solutions que le transiter par Paris. Pour conclure et résumer, je suis CONTRE le projet de liaison ferroviaire Roissy Picardie laissant sur le carreau les Val d’Oisiens qui subissent quotidiennement les nuisances liées au Pôle de Roissy CDG et subiraient encore plus de nuisances pour permettre aux Picards de rejoindre plus rapidement qu’eux le site mais je suis POUR un projet conciliant les intérêts commun et qui permettrait aux Val d’Oisiens et aux Picards de rejoindre le pôle de Roissy même si le temps de parcours des habitants de Creil ou Amiens devait être allongé. A ceux qui estiment qu’il est judicieux de privilégier l’option la moins coûteuse, je réponds NON. Nous ne pouvons nous contenter de voir passer le train.

Avis n693 de : DUBREUIL ANNICK - 60128 PLAILLY

Très favorable au TGV+TER avec desserte Chantilly et possibilité d'arrêt à Survilliers Fosses.

Avis n694 de : NAHON Christian - 95380 VILLERON

MAIRIE DE VILLERON N° 47/2010 95380 (VAL D’OISE) EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DATE DE CONVOCATION 12 mai 2010 DATE D’AFFICHAGE 28 mai 2010 L’an deux mille dix, le 21 mai à 20h30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s’est réuni en mairie en séance publique sous la présidence de Monsieur NAHON Christian, Maire de la Commune. NOMBRE DE CONSEILLERS EN EXERCICE : 15 PRESENTS : 14 VOTANTS : 15 Etaient présents : Mmes MORAT, DIEUCHO, LEGRAND, TORJDMANN, CAUCHIE, BLOINO ; M KUDLA, DAVID, BEAUMONT, MAUCLER, GZRELEZAK, GALANTE, LAMBERT. Procuration : Mme PASSENAUD à Mme LEGRAND. Objet : M KUDLA a été désigné pour assurer les fonctions de secrétaire. MOTION : PROJET DE LIAISON FERROVIAIRE ROISSY-PICARDIE Monsieur le Maire propose au Conseil Municipal de se prononcer à nouveau sur la question du projet de liaison ferroviaire « Roissy-Picardie », plus communément appelé liaison « Creil-Roissy ». Réseau Ferré de France a saisi la Commission Nationale du Débat Public pour la création de cet ouvrage bien que les élus du territoire se soient déjà prononcés contre. Le Conseil Municipal est opposé à un nouveau découpage du territoire par la réalisation d’une voie de chemin de fer TGV ou TER ; notre village étant déjà très sinistré par le TGV Nord qui passe au sud et l’autoroute A1. Le Conseil Municipal proteste contre cette liaison qui, pour favoriser l’accès aux emplois de Roissy aux Picards, envisage de piétiner notre cadre de vie sans pour autant améliorer les dessertes RER D actuelles. Un tracé plus au sud (barreau B/D) est prévu avec des pénétrantes dans l’aéroport ce qui par rapport au projet ne rajouterait que quelques minutes et préserverait notre village d’importantes nuisances et qui transporterait plus de population aussi désireuse de venir profiter des emplois de Roissy. De plus l’arrivée de cette liaison « Roissy-Picardie » se fera au nord de la plate-forme alors que le travail est au sud (arrivée du barreau B/D) ; ce qui entrainerait une rupture de charge importante pour les habitants Picards, plus importante que les quelques minutes supplémentaires du tracé sud. Le Conseil Municipal réaffirme avec force son opposition à la création de la liaison « Creil-Roissy » et son soutien à la mise en œuvre urgente du barreau ferroviaire de Gonesse, moins coûteux, moins discriminant pour les populations déshéritées de notre territoire et plus respectueux de l’environnement. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, accepte les termes de la motion ci-dessus prononcée. VOTE A L’UNANIMITE Fait à Villeron, le 21 mai 2010 Le Maire, Christian NAHON

Avis n695 de : BRAS christian - 02100 SAINT-QUENTIN

pour une fois que l' on pense à desenclaver une ville de province comme la notre ! en esperant que cet avis sera partagé !

Avis n696 de : LUCAS Guillaume AMIENS

Oui nous avons besoin de cette liaison TGV au plus vite pour le maintien et le développement économique de nos entreprises du Bassin d'Amiens

Avis n697 de : LUCAS Guillaume AMIENS

Oui nous avons besoin de cette liaison TGV au plus vite pour le maintien et le développement économique de nos entreprises du Bassin d'Amiens. Cette liaison favorisera nos relations avec les clients nationaux et internationaux, et nous permettra de conserver et d'attirer des compétences dans nos entreprises.

Avis n698 de : LUCAS Guillaume - 80046 AMIENS

Oui nous avons besoin de cette liaison TGV au plus vite pour faciliter les relations avec les clients nationaux et internationaux. Nous sommes aujourd'hui obligés d'utiliser la voiture pour rejoindre les gares TGV et l'Aéroport de Roissy, ceci a un cout économique, écologique et potentiellement sécuritaire. Cette liaison nous permettra aussi de conserver et d'attirer plus facilement les compétences dont nous avons besoin, et qui ne sont pas toujours disponibles dans la région.

Avis n699 de : EWIN stphane - 60100 CREIL

nous avons décidé de venir vivre donc d'investir à Creil en comptant sur l'arrivée du TGV ce qui ferait de notre ville une des plus importante de l'Oise. Le développement de cette cité est tributaire de cet événement.

Avis n700 de : VAN BOXSOM Pascal - 80000 AMIENS

Bonjour, En tant que chef d'entreprise, je pense que ce projet est primordial pour l'activité économique d'Amiens et ses environs. Il mettra en effet la communauté de communes du Grand Amiens en accés direct avec le réseau TGV de France et d'Europe. En cette période plutôt tournée vers l'écologie, le TGV en direct est une bonne alternative au transport individuel. Cordialement, P. VAN BOXSOM

Avis n701 de : SAILLY CLAUDINE - 95380 VILLERON

usager de la ligne D, nous observons tous les jours des défaillances techniques (problème de signalisation, saturation entre gare du nord et chatelet, panne de trains, utilisation des anciens trains oranges donc pas de moyens pour du matériel nouveau, pas de personnel pour aider les voyageurs, pas d'accès aux handicapés, et véritables, transports à bestiaux aux heures de pointe, et qui plus est, un temps de trajet rallongé de 10minutes pour les citoyens demeurant après villiers le bel Il est donc certain qu'avant d'envisager l'amélioration du transport pour les picards, il serait opportun d'investir pour l'amélioration des lignes B et D, notamment en envisageant une première liaison entre goussainville et roissy. Pourquoi encore accumuler les nuisances pour notre commune (autoroute, TGV) et oui certains villeronnais demeurent à proximité; ils n'ont rien à y gagner. quelle dévalorisation du patrimoine immbilier ??? quel développement économique et urbain pour ce petit village situé à 30km de PARIS, uniquement pour des" intérêts particuliers et limités" Si les picards veulent un bassin d'emploi, pouquoi ne sont-ils pas prêts à en assumer les nuisances ???? A quoi sert aujourd'hui la gare TGV à proximité d'Amiens implantée dans un champ, et isolée de tout et ne servant à rien. ALORS NON A CE PROJET STUPIDE QUI NE RESOLVERA ABSOLUMENT RIEN !!!!!

Avis n702 de : DEZOBRY Patrick - 95720 VILLIERS-LE-SEC

Pour compléter notre position,qui est de dire que le débat public n'est pas complet puisqu'il n'intègre pas le futur barreau de Gonesse,donc manque de globalité. De plus,dans les 3 options présentées par RFF, seule l'option centrale est envisageable.L'option Nord remet en cause la zone d'activité de Vémars/ Saint Witz et s'approche beaucoup de l'agglomération de Survilliers. L'option Sud par Epiais. Au Sud d'Epiais la future Francilienne réduit l'espace et ne laisse pas l'espace nécessaire au TGV entre cette autoroute et l'agglomération. Au Nord d'Epiais,l'espace entre la zone de sécurité des bacs de carburant et l'agglomération ne laisse pas la place au TGV. De plus,même si l'espace nécessaire au TGV avait été suffisant au Nord comme au Sud d'Epiais,les nuisances pour les habitants d'Epiais auraient été insupportables. Le Passage au Nord d'Epiais n'offrirait pas l'avantage de suivre une infrastructure existante. Et si l'on ne respectait pas la zone de sécurité au Nord d'Epiais,donc que le TGV passe dans cette zone de sécurité,cela offrirait une remise en cause des refus de permis de construire en général dans les zones de sécurité,de site particulier etc...tant pour le particulier, que les professionnels, dont les agriculteurs. Et la Chambre d'agriculture s'engouffrerait dans cette brêche juridique pour contrer les difficultés de construire pour beaucoup d'agriculteurs. Salutations distinguées. Patrick Dezobry Secrétaire de la Chambre d'Agriculture Ile de France. Président des Propriétaires et Agriculteurs du Nord de Paris. Président de l'Union des Syndicats Agricoles du Vald'Oise. Président du Syndicat Agricole du Pays de France.

Avis n703 de : PORQUET Philippe - 80136 RIVERY

Indispensable pour les amienois qui vont travailler tous les jours à Paris, faire revivre le quartier de la gare et pour y développer le secteur tertiaire et les emplois, permettre à des parisiens de venir s'installer sur Amiens pour y trouver un cadre de vie agréable et des loyer plus modérés qu'en région parisienne, certain n'hésitant pas à faire le trajet tous les jours.

Avis n704 de : BIAGIOTTI sylvie - 60420 MERY LA BATAILLE

prendre le TGV dans une gare proche est une grande avancée, en temps, en economie, moins de rejet de CO2 car moins de déplacement en voiture. Oui au TGV PICARDIE

Avis n705 de : GUILLOT CHRISTOPHE - 95400 VILLIERS LE BEL

Je m'oppose au projet de tracé qui ne dessert pas les gares de Gonesse ou Goussainville. Nous avons besoin nous aussi de pouvoir accéder à CDG sans passer par Paris!!!

Avis n706 de : MARCHAL  CLAUDETTE - 02300 VIRY-NOUREUIL

Que ce soit TER ou TGV, il faut que l'Aisne soit relié à l'Aéroport de Roissy:


1- pour l'emploi des jeunes


2- pour accéder plus rapidement aux transports aériens.


Une ligne directe sans changement de train. Pour donner à l'Aisne un peu d'oxygène.

Avis n707 de : MOREY Claude - 95380 PUISEUX EN FRANCE

Je souhaite que l'option de passage Centrale soit adoptée.

Avis n708 de : LENAERT Dominique - 60100 CREIL

je suis "pour" la liaison ferroviaire Creil-Roissy, mais je considère comme un abus de langage de l'appeler TGV. cette liaison utilisera le réseau actuel jusque Fosses ou Louvres, et ce réseau n'est pas une LGV; mais 160km/h pour aller à Roissy, c'est bien suffisant ! appelons cela honnêtement "la liaison ferroviaire Picardie-Roissy".

Avis n709 de : GIACOMI PIERRE - 60360 CREVECOEUR LE GRAND

Oui il est indispensable de faire le TGV Picardie. Cela fera du bien aux habitants d'Amiens et de Beauvais. Habitant Crèvecoeur le Grand les moyens de liaisons seraient les bienvenues pour Roissy CDG.



 

Avis n710 de : ARS  IRNE - 60000 BEAUVAIS

Pourquoi ne pas inviter le Père François Goldenberg, un agent SNCF de la gare de Beauvais, Monseigneur Jacques Benoit Gonnin Rovel, évêque pour l'Oise, notre maire Caroline Cayeux.

Avis n711 de : FAURE Michel - 02100 Saint Quentin

J’ai assisté au débat public à la Chambre de Commerce de Saint Quentin le 10 juin dernier.


Si le projet semble intéressant j’exprime quelques réserves sur son étroitesse vis-à-vis de la Picardie. Il semble, à écouter les interventions, que la Picardie se résume à Amiens. Merci pour les autres habitants. Rien sur Saint Quentin si ce n’est une liaison avec deux changements : merci pour les handicapés.


Il est indispensable que les améliorations soient apportées pour saint Quentin si l’on veut que ces travaux soient utiles aux résidents de la Haute Picardie.


J’espère, comme cela a été dit, que la liaison avec la gare d’Ablaincourt sera maintenue : c’est indispensable !!!


Enfin, j’attire l’attention de la commission que cette liaison n’améliore en rien les liaisons TGV avec Londres, Bruxelles et Francfort : il faudra toujours passer par Paris.


D’accord pour ce projet mais peut et doit beaucoup mieux en l’améliorant : c’est indispensable.


Je vous prie de croire, mesdames et messieurs, à toute ma considération.


 

Avis n712 de : TRUBERT LAURENT - 60000 BEAUVAIS

La construction de cette ligne est une chance formidable pour la région Picardie. Déja fortement touchée par les fermetures d'entreprises notre région a besoin de se développer. Pour cela, il est essentiel de rapprocher la région des grandes capitales pour attirer les investisseurs et améliorer la vie quotidienne des habitants.

Avis n713 de : DERIVE ANNIE PIERRE - 60155 ST LEGER EN BRAY

Nous soutenons le projet de TGV Picardie-Roissy avec les 3 prolongements possibles Beauvais, Compiègne, St Quentin, Abbeville.

Avis n714 de : DECONINCK JEAN LUC - 60300 SENLIS

Je suis favorable à la réalisation de cette liaison, l'option de passage centrale me semblant la meilleure. Cependant, je souhaite qu'une liaison directe entre Senlis et Roissy soit maintenue; cette liaison étant actuellement effectuée par autocar.

Avis n715 de : NAHON CHRISTIAN - 95380 VILLERON

Je suis contre ce projet qui ne prend pas en compte les problèmes des Val d'Oisiens pour l'accès aux emplois de la plateforme de Roissy. RFF n'a pas daigné rencontrer les élus avec le vrai projet. De plus le débat est pipé puisqu'un seul tracé n'est réellement réalisable et donc le débat se résume à oui ou non au projet: moi c'est non.

Avis n716 de : DUBUFFET XAVIER - 80560 HARPONVILLE

Nous souhaiterions que le TGV passe vers Amiens et Albert. Cela pourrait créer des emplois.

Avis n717 de : ANTONIO FRANCINE - 02700 AMIGNY ROUY

installée depuis 1 an en Picardie je constate qu'il n'y a rien de pratique de prévu pour se rendre à Roissy pour prendre l'avion. Une liaison Picardie/Roissy aiderait la population picarde pour ses déplacements professionnels et privés.

Avis n718 de : SAGET Gabriel - 02700 TERGNIER

Je suis pour à 100%. La construction de ce barreau ne peut qu'apporter un plus à la Picardie, en la reliant aux lignes à grande vitesse et à la région parisienne.

Avis n720 de : CABUZEL stephane  - 80000 AMIENS

je suis dirigeant d'une tpe avec une dizaine de collaborateur à Amiens et pour continuer un développement économique dans notre ville cela me parait incontournable d'avoir une proximité rapide Paris/Amiens ce projet ne peut que valoriser notre ville donc générer un bassin d'emploi nouveau par le développement de nos entreprises.

Avis n721 de : TORDJMANN Sandrine - 95380 VILLERON

Je suis contre ce projet qui pour permettre un gain de temps dérisoire à quelques Picards nuirait à des villes et villages qui subissent déjà suffisamment les nuisances liées au pôle de Roissy sans pouvoir eux meme y accéder correctement. Les 3 options de passage évoquées détruiraient le cadre de verdure qu'on choisit les habitants des villes et villages impactés par ce projet et réduiraient à néant leurs projets de développement raisonné. Pour gagner 30 minutes sur Amiens Marseille... Merci bien ! Les nuisances ne sont pas à la hauteur du bénéfice attendu.

Avis n722 de : DESALLANGRE Jacques - 02300 CHAUNY

Picardie Roissy, le TGV pour toute la Picardie Le projet « Picardie Roissy » par la réalisation d'un barreau TGV d'une dizaine de kilomètres entre Roissy et Creil va enfin connecter notre Région au réseau national à grande vitesse et ainsi combler un réel retard en matière de desserte ferroviaire nationale voire européenne. Au regard des grands aménagements ferroviaires, la réalisation de cette liaison TGV est d'un coût marginal par rapport aux effets induits pour le développement stratégique de la Picardie notamment en matière économique et touristique. Sur les 203 gares françaises actuelles du réseau TGV, une seule bénéficie à la région Picardie ; la gare TGV Haute Picardie dont le rôle devra être préservé et développé. Pour autant, le projet « Picardie Roissy » connectera 20 villes picardes au réseau à grande vitesse dont Chauny et Tergnier notamment par « l'étoile » de Creil. Il constituera un accès plus facile au Pôle de Roissy et aux autres villes et régions de métropole sans changer systématiquement de train et de gare à Paris. Il ouvre une relation directe du Pays Chaunois à partir de nos deux gares avec la plateforme aéroportuaire de Roissy, « Porte du monde ». Le projet « Picardie Roissy » constitue une chance historique, pour que les principales villes picardes voient arriver le TGV dans les 10 ou 15 ans qui viennent. Le Pays Chaunois s'était déjà prononcé favorablement, parce que directement concerné, pour le grand projet Régional « Picardie Roissy » défini dans le cadre du SRADTT. En ma qualité de Député de l'Aisne, de Président de la Communauté de Communes Chauny-Tergnier, et du Pays Chaunois, j'apporte mon soutien plein et entier au projet « Picardie Roissy » dans le cadre du débat public.

Avis n723 de : ZIDA valerie - 95380 VILLERON

Je suis contre ce projet. le pole de roissy est effectivement mal desservi, mais le projet du garnd paris en reliant villiers le bel, sarcelles, ... devrait arranger ce probléme. Ameliorons l'existant (RER D entre autre) et ne créons pas de nouvelles voies inutile.

Avis n724 de : BEAURIN sylvie - 95380 VILLERON

nous sommes contre le projet du tgv nous avons assez de nuisance avec l'aéroport tres proche le passage du tgv lille le thalys leurostard et lautoroute a1 ce projet ferait qu'aggraver notre quotidien et de denaturer le paysage et de ce fait le tracé se ferait sur des terres agricoles.

Avis n725 de : CHARPENTIER Claude - 60160 MONTATAIRE

Cela m'éviterait peut-être d'avoir chaque année à conduire mes enfants en voiture à la gare TVG de Roissy Charles de Gaulle quand ils partent en vacances.

Avis n726 de : BOUCART denise - 80860 NOUVION

je suis pour le projet picardie roissy

Avis n728 de : DEGOURNAY Sylviane - 95380 VILLERON

NON au projet Roissy/Picardie NON à la destruction de mon village NON aux nuisances.

Avis n729 de : SLIWA David - 95380 VILLERON

Bonjour, Je suis CONTRE ce projet, pourquoi ne pas réaliser la jonction RER B-D qui permettrait à tous d'accéder à la plateforme de Roissy!. Cordialement

Avis n730 de : BARBIER PATRICK - 95380 VILLERON

CONTRE LE PROJET RELIANT AMIENS A ROISSY CDG-gare TGV.

Avis n731 de : BARBIER MAGALI - 95380 VILLERON

contre liaison ferree AMIENS-ROISSY GARE TGV

Avis n732 de : FREDET MARIE-LUCE - 95380 VILLERON

absolument contre cette anerie de liaison amiens-roissy gare tgv

Avis n733 de : MEALHA roger - 95380 VILLERON

contre le projet

Avis n734 de : SLIWA CECILE - 95380 VILLERON

Je suis CONTRE, nous avons déjà les nuisances des avions, de l'autoroute et d'une ligne TGV ! Le projet du barreau de Gonesse aurai le mérite de faciliter aussi bien l'accès de la Picardie que celui du Val d'Oise,car à ce jour, nous devons rejoindre la gare du Nord pour pouvoir accéder sur le Parc de Paris Nord et Roissy pour accéder au RER B.

Avis n735 de : LEGRAND Marianne - 95380 VILLERON

CONTRE Pourquoi dépenser autant pour avoir une liaison avec Creil de 18min, alors que les VALDOISIENS GALERENT de plus en plus pour aller sur Paris. MOINS DE RER ORRY LA VILLE ET OMNIBUS. Avant par le RER D Louvres Paris nord 25min actuellement 35 à 40 min qd tout va bien. Ensuite ils doivent ajouter le métro, bus, autre RER... Une moyenne de 2h30 à 3h de transport par jour. Il est IMPENSABLE ET INADMISSIBLE de voir un TGV passer prés de chez eux avec un impact sur leur cadre de vie, subir les nuisances et ne RIEN LEURS APPORTER. A l'heure ou le gouvernement demande de faire des efforts, je pense qu'il faut en faire de même avec les transports et améliorer l'existant avant de créer une ligne pour 7 TGV par jour pour la plate forme de Roissy sans tenir compte en plus des horaires décalés et qu'à l'arrivée il faut d'autres moyens pour se déplacer à l'intérieur de Roissy. Ne serait ce pas plutôt pour faire l'entretien de vos TGV à Amiens qui est plus près que Lille????? Et il existe aussi une autre solution qui pourrai servir pour la Picardie, le barreau de Gonesse....moins couteux également. Je pense qu'il faut réétudier la copie avec des personnes compétentes pour une étude de faisabilité.

Avis n736 de : LEGRAND Marianne - 95380 VILLERON

option centrale CONTRE Vous qui avez donnez un avis favorable, je vous informe qu'à ce niveau des villages existent. Si vous avez étudier les documents notamment les cartes, ILS NOUS ONT OUBLIER. Pour votre information lors du débat qui s'est déroulé à Fosses, on nous a expliqué que sur le projet centre une étude avait été faite. Les "bactériens" comme on nous l'a indiqué (au lieu de batraciens) et la faune ainsi que l'environnement avaient été pris en compte. Sauf qu'à ce niveau des mammifères sur 2 jambes que l'on appelle humains ont choisi d'y vivent dans des maisons loin des grands ensembles pour avoir une autre qualité de vie. QUE DIRIEZ VOUS SI UNE LIGNE TGV PASSAIT DERRIERE VOTRE JARDIN ???? Je vous invite à revoir votre copie et à mieux peser le pour et le contre (voir aussi l'avis défavorable posté ce jour ou je donne qques explications) Merci de leur soutien à ceux qui changeront d'avis.

Avis n737 de : LECACHEUX NATHALIE - 95380 VILLERON

Je suis CONTRE le projet de ligne Roissy Picardie qui n’arrangerai en rien le quotidien des Val d’Oisiens qui travaillent en grand nombre sur la plate forme CDG, par rapport à la satisfaction d’un nombre réduit de Picards, en revanche je suis POUR le projet de création du barreau de Gonesse reliant les RER B et D qui conviendrai aussi bien au Val D’Oisien qu’aux Picards !

Avis n738 de : MALLET Sophie - 95470 SAINT WITZ

CONTRE ! Régler déjà les problèmes incessants des lignes RER B & D avant d'en créer de nouvelles. Les lignes existantes sont dans des états déplorables, avec des tarifs injustifiés compte tenu de la qualité des services. Où se trouve le projet de la ligne directe Gare du Nord à Roissy ? Autre problème, comment se rendent aujourd'hui les Val d'Oisiens à Roissy ? ah oui en voiture, car aucune ligne n'existe du 95. Ne vaut il pas mieux désencombrer les routes autour de l'aéroport plutôt que d'amener de nouvelles personnes ? Sincèrement

Avis n739 de : KAISSARIS christophe - 95380 VILLERON

JE SUIS CONTRE LE PROJET ET SUIS FAVORABLE A UNE LIAISON RER B RER D AU NIVEAU DE GONESSE

Avis n740 de : DETIER CECILE - 95380 VILLERON

Nous avons déjà beaucoup de nuissances sur Villeron, je suis CONTRE ce projet, en revanche le barreau de Gonesse serai probablement beaucoup plus utile pour tout le monde.

Avis n742 de : DEGOURNAY Laura - 95380 VILLERON

NON AU PROJET, nous avons déjà l'autoroute A1, le TGV !

Avis n743 de : DRAUCOURT Paul - 95380 VILLERON

NON AU PROJET ROISSY/PICARDIE

Avis n744 de : DRAUCOURT Christelle - 95380 VILLERON

Je suis contre le passage de la ligne Roissy/picardie ce serait la destruction d'un charmant petit village qui m'a vu naître

Avis n745 de : PIERSALA Martine - 95380 VILLERON

Non au projet de liaison ferrovière Roissy-Picardie

Avis n746 de : SIMONNEAU Christian - 95380 VILLERON

Comment aller Roissy TGV ou CDG, pour travailler ou voyager, autrement qu'en voiture quand on habite la région ? Parmi les projets proposés le seul projet qui retienne mon attention et qui réponde à la question concerne le projet SUD pour les raisons suivantes : - le projet Sud comporte 2 arrêts en gares (Survilliers Fosses et Louvres) ce qui permettra aux habitants, aux travailleurs de Roissy de se rendre facilement à Roissy TGV ou Aéroport --- l'impact environnemental sera plus faible cette ligne pourrait suivre le tracé existant de l'autoroute A104 donc une zone peu urbanisée - le projet Nord ne comporte aucun arrêt, les habitants de la région auront toujours les mêmes difficultés pour se rendre au TGV Roissy ou à l'Aéroport . - le projet Centre, bien que financièrement attractif, comporte : --- 1 seul arrêt à Survilliers Fosses (donc encore une fois limitant pour les habitants locaux) --- découpe la commune de villeron en deux ainsi que les bois de Villeron donc un impact non négligeable pour l'environnement (faune et flore) sans compter les nuisances sonores générées par ces trains. Merci Cordialement

Avis n747 de : NIOT jean marie - 80136 RIVERY

la ligne tgv nous est indispensable a tous points de vue.

Avis n748 de : MASOYEZ DANIEL - 95380 VILLERON

ASSEZ DE POLUTION, LA FRANCE N'A PLUS D ARGENT ?NON A CETTE LIAISON TGV

Avis n749 de : THILLY Chantal - 95380 VILLERON

Je suis absolument CONTRE le passage du TGV à Villeron

Avis n750 de : GERVOISE Michel - 80110 MORISEL

Mon épouse & moi-même sommes pour la construction de cette infrastructure ferroviaire qui sera une nouvelle bouffée d'oxigène pour le Département de la Somme & la Picardie ainsi que ces différents bassins pour l'emploi !

Avis n751 de : BIRLAUEZ FREDERIC - 95360 VILLERON

je suis absolument contre ce projet de ligne TGV

Avis n752 de : JACQUES Christiane - 95380 VILLERON

Bonjour, Je suis contre le projet de la liaison TGV Roissy Picardie qui engendera des nuisances dans ma commune.

Avis n753 de : DUVOSKELDT Eric - 59240  DUNKERQUE

Je pense que ce barreau de quelques petits kilomètres va pouvoir, s'il est emprunté de manière intense, rendre de grands services en matière de désenclavement et de mise en valeur des villes de la Côte d'Opale. Il ne faut pas raisonner de façon étriquée et limiter l'attrait - indéniable - que présente ce barreau à la seule région Picardie. Il faut dès à présent envisager une desserte 'passe-Paris' de Boulogne s/ Mer - liaison qui peut être prolongée vers Calais et Dunkerque - assurée par un matériel bimode, en attendant l'électrification Amiens-Boulogne. A Roissy, des correspondances commodes et bien étudiées permettront aux résidents de la Côte d'Opale et aux touristes anglais de se rendre dans le sud de la France sans changement de gare à Paris. A un horizon plus lointain, des TGV Dunkerque-Calais Fréthun-Boulogne-Amiens-Roissy vers Marseille ou Perpignan doivent dores et déjà être prévus.

Avis n754 de : COUDRE alain - 60680 GRANDFRESNOY

Je voyage souvent de Picardie vers la province (Nantes ou Lyon) ; il est évident que la liaison actuelle TGV Nord/Sud, contourne voire évite, la partie la plus active de la Picardie ..... de plus , si le picard ne tient pas spécialement à tomber dans les bras puissants de l'Ile de France, il faut qu'elle se dote de réseaux autonomisants. Que l'on ne me fasse pas croire que "la gare aux betteraves" rayonne sur la Picardie. Nos amis européens se demandent ce qu'il peut bien se passer dans la partie vive de la Picardie pour qu'elle ait été mise à l'isolement. Une erreur que le futur ne peut laisser perdurer . un citoyen picard.

Avis n755 de : DESOINDRE thierry - 95380 VILLERON

moi et ma famille sommes contre le projet TGV ROISSY PICARDIE qui va couter tres cher pour un gain de temps assez faible sans compter la pollution visuelle et sonore .

Avis n756 de : VILLE DE CHAUNY Ville de Chauny  - 02300 CHAUNY

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS Conseil Municipal du 24 juin 2010 de l’AISNE ARRONDISSEMENT de LAON CANTON L’an deux mille dix, le 24 juin à 20 heures 30, les Membres du Conseil Municipal de la Ville de CHAUNY, se sont réunis dans la salle du Conseil Municipal de la mairie sur la convocation de M. le Maire, adressée le 18 juin 2010 conformément aux articles L. 2121-10 à 2121-12 du Code Général des Collectivités Territoriales. Présidence : M. LALONDE, Maire. Etaient présents : de CHAUNY COMMUNE de CHAUNY Nombre de membres dont le conseil doit être composé : 33 Nombre de conseillers en exercice : 33 Josiane GUFFROY Gilbert BRASSART Laurence BRULETOURTE Michel KRIF Catherine GAUDEFROY Gwenaël NIHOUARN Khadija SENEZ Françoise LACAILLE Ghislain COVIN Didier DEJOYE Régis LAPERSONNE Nazem YOUSSEF Arnaud BARTHELEMY Marie-Annick BLITTE Chrystelle DERING Charline LEROY Nabil AIDI Francis HEREDIA Florence LELUC Monique DUQUENNE Mario LIRUSSI Absente excusée : Mme PHOYU Mandat de procuration : M. LIEFHOOGHE à M. NIHOUARN ; M. CAZE à Mme BRULETOURTE ; Mme VENNEMAN à Mme SENEZ ; Mme BONHEME à Mme GUFFROY ; M. LEFEVRE à M. DEJOYE . M. MOREL à M. KRIF ; Mme DEFRUIT à M. BRASSART ; M. BIGOTTE à M. COVIN ; M. CABARET à M. LAPERSONNE ; M. GATTERRE à M. HEREDIA. Secrétaire de séance : Mme DERING Chrystelle Assistaient à la séance en application de l'article L 2121.15 du Code Général des Collectivités Territoriales : Mme BERTRAND Patricia, Directrice Générale des Services Melle LAPEYRIE Agnès, Directrice Générale Adjointe M. LAURENT Jean-Pierre, Directeur des Services Techniques Membres présents............................................... 22 Absents ayant donné mandat de procuration...... 10 Absente excusée………………………………….. 1 Votants................................................................. 32 Délibération 2010- 108 02 – MOTION DU CONSEIL MUNICIPAL - Projet de liaison ferroviaire Roissy-Picardie Réseau ferré de France envisage la construction d’une ligne nouvelle d’une dizaine de kilomètres au nord de Roissy, reliant l’axe Paris-Creil-Amiens à la ligne à grande vitesse qui dessert la gare aéroport Charles de Gaulle-TGV. Ce projet de maillage va créer un lien au Nord de Roissy entre le réseau à grande vitesse et le réseau classique. Ce barreau améliorera l’accessibilité de la Picardie à la grande vitesse ferroviaire en mettant en place des dessertes TGV directes entre Amiens et Creil (et potentiellement d’autres villes picardes) vers le CDG TGV et au-delà vers l’Est, le sud et l’Ouest de la France. Les voyageurs éviteront un changement pénalisant à Paris et bénéficieront de gains de temps pouvant atteindre trente à quarante minutes sur les trajets vers les grandes métropoles régionales. Un intérêt du projet est de relier la Picardie au réseau LGV avec des liaisons directes vers les grandes métropoles nationales, mais aussi la gare TGV de l’aéroport de Roissy, aujourd’hui desservi par soixante TGV quotidiens, et par une centaine à l’aube du projet. Comme pour l’ensemble des régions françaises excepté l’île -de-France, le bassin picard n’est pas suffisant pour justifier de nombreux trains directs et sans arrêt vers des destinations de province. Néanmoins, il peut offrir une continuité appropriée à la desserte de l’aéroport Charles de Gaulle. Idéalement placée dans le prolongement de la desserte de Roissy-Charles- de Gaulle, la Picardie pourrait accueillir via Creil de trois à sept TGV par jour et par sens à destination d’autant de métropoles nationales. La desserte de Creil est importante car au-delà du bassin local, elle permet de raccorder les agglomérations de Beauvais, Saint Quentin et Compiègne par des correspondances TER idéalement positionnées. Ce projet à l’horizon 2020 et évalué à 255 millions d’Euros fait l’objet d’un grand débat public du 15 Avril au 31 Juillet animé par la Commission particulière du débat public (www.débatpublic-roissypicardie.org). Ce projet ferroviaire à grande vitesse entre la Picardie et Roissy est une opportunité exceptionnelle pour la Picardie, pour ses entreprises et ses emplois, pour son ouverture sur plus de trois cent destinations vers la France et l’Europe. Sur les 90 000 emplois que compte la plateforme aéroportuaire de Paris Roissy Charles de Gaulle, 15 000 sont occupés par des picards et ce nombre va poursuivre sa croissance à l’avenir. Le Conseil Municipal, après en avoir délibéré, à l’unanimité : - Affirme son soutien à ce projet à fort potentiel pour la Picardie qui viendra améliorer le maillage du réseau ferré et ainsi répondre aux enjeux de déplacements, interrégionaux, nationaux et européens et qui constitue une opportunité pour l’Aisne, pour tous les territoires desservis par la ligne Creil-Chauny-Tergnier-Saint Quentin-Busigny. - Exprime son attachement au maintien de la gare TGV Haute Picardie élément fondamental d’attractivité, pour le Saint Quentinois et le Nord de l’Aisne, avec 43 000 voyageurs sur l’année 2008 ce qui la place au même niveau que la gare Lorraine TGV ou Lyon Saint Exupéry TGV. - Demande que la complémentarité entre les gares picardes soit privilégiée plutôt que leur concurrence, avec l’avantage de couvrir plusieurs plages horaires pour desservir en direct un même axe au-delà de l’aéroport Charles de Gaulle. Fait en séance les jour, mois et an que dessus et ont les membres présents signé au registre. Pour extrait conforme, Affiché le 1er juillet Le Maire, Marcel LALONDE.

Avis n757 de : DROY MAURICE - 77990 LE MESNIL AMELOT

En ce temps de crise qui peut perdurer il serait peut être préférable de prendre l'option centrale n'engageant que des enjeux modérés pour sa réalisation et dont le prix est de loin le plus bas. L'essentiel est de relier Amiens et Creil au grand bassin d'emplois de Roissy au plus vite.

Avis n758 de : LEROUX JEAN-PIERRE - 60560 ORRY LA VILLE

Nous préférons l'option "option de passage centrale", la moins couteuse, permettant la desserte de Survilliers-Fosses par les trains régionaux.

Avis n759 de : DELIGNIERES DIDIER - 80132 QUESNAY LE MONTANT

Il manque des enveloppes pour la discrétion.

Avis n760 de : DUCHON MADELEINE - 95380 VILLERON

Je ne suis pas d'accord au sujet de la ligne SNCF qui se trouverai derrièrer mon jardin. J'ai déjà la ligne Cheteul et le train qui va en Angleterre + une autoroute! Non non !

Avis n761 de : BEAURIN SYLVIE - 95380 VILLERON

Nous sommes contre le projet du TGV. Nous avons assez de nuisance avec l'aéroport très proche, le passage du TGV Lille, le Thalys, l'Eurostar et l'autoroute A1. Ce projet ferait qu'aggraver notre quotidien et de dénaturer le paysage et de ce fait le tracé se ferait sur des terres agricoles.

Avis n762 de : TRACHSEL MARTINE - 95380 VILLERON

Non au TGV Picard, oui au barreau de Gonesse RER D au RER B.

Avis n763 de : WEYTENS CATHERINE - 95380 VILLERON

C'est en tant que résidente de l'une des communes qui sera le plus impactée par cette réalisation que je m'oppose à ce projet. Comment accepter des nuisances supplémentaires (n'oublions pas que nous avons déjà les avions) sachant que ça n'apportera rien de positif à notre village (toujours autant de difficultés pour se rendre à Roissy en transport en commun).

Avis n764 de : AUDEGOND Franoise - 80890 CONDE FOLIE

je suis favorable à la création de la ligne AMIENS-ROISSY

Avis n765 de : HAMMADI EVA - 95380 VILLERON

Messieurs, Je m'oppose à ce projet. Le passage de cette ligne TGV dans le village de VILLERON va dénaturer l'environnement. Elle ne nous apportera que des nuisances et aucune commodité. Alors que d'autres solutions existent, qui ne nuisent pas à la population ; le choix de traverser VILLERON prouve vraiment qu'il n'y a aucun respect pour les habitants et les familles qui y vivent. Sans parler de l'impact financier en terme immobilier... C'est vraiment inadmissible de voir que les pouvoirs publics laissent faire n'importe quoi au nom des enjeux financiers et au détriment des populations. Vous allez détruire notre qualité de vie. Je pense que vous n'ignorez rien de cela, et j'espère qu'il reste une chance d'éviter ce saccage. Salutations. Eva Hammadi

Avis n766 de : ALEXANDRE Gaylord - 80290 POIX DE PICARDIE

Evidemment que ce projet est légitime, Amiens fait énormément d'efforts depuis quelques années pour s'embellir, pour mettre en place des systèmes de transports au services de ses citoyens. Une capitale, qu'elle soit picarde ou non, devrait avoir cete connexion tgv. Sa proximité avec Paris doit être gérée au mieux. La question de cette ligne aurait du être prise en compte bien avant au lieu d'en creer une en plein milieu de nul part, tout cela pour satisfaire les Amiènois et Saint-Quentinois. Au final, elle n'arrange personne. Pour finir, un troncon de 10km qui peut désenclaver toute une région n'est pas un investissement colossal comparé au projet LGV Est, BPL ou SEA. Je dis donc OUI! Merci

Avis n767 de : SECRTAIRE GNRAL MELCUS Alain - 80000 AMIENS

L’Union Régionale CFTC de Picardie soutient le projet « Roissy-Picardie » pour sa capacité à structurer la région picarde et à contribuer à son développement. La réalisation de ce projet répondra à une nécessité quotidienne de déplacement pour les nombreux salariés picards travaillant sur la partie nord de l’Ile de France, notamment la plate forme de Roissy. La réalisation de ce projet permettra également à la Picardie de bénéficier de relations directes avec les régions de l'Est, l'Ouest et le Sud de la France ; de disposer d'un éventail de destinations plus large à partir de la gare TGV Roissy Charles-De-Gaulle ; de relayer les effets de la grande vitesse sur l'ensemble de son territoire par l'intermédiaire du réseau ferroviaire régional ; de créer une porte internationale à partir d'Amiens, capitale régionale, et de Creil, première gare picarde. L’Union Régionale CFTC de Picardie voit avant tout dans ce projet, un moyen d’améliorer les déplacements « domicile – travail » des milliers de Picards qui se rendent quotidiennement sur Roissy. Pour autant, elle considère que cet équipement est nécessaire au désenclavement et à son essor économique. Enfin, ce projet répond à l’esprit du Grennelle de l’environnement qui veut privilégier des modes de transports doux en terme d’impact environnemental. Pour autant ce barreau Roissy-Picardie ne peut remplacer le projet, qui nécessite d’être réaffirmé, de LGV Paris-Calais-Londres par Amiens. Le Secrétaire général CFTC Picardie, Alain MELCUS.

Avis n768 de : LESOBRE olivier - 75015 PARIS

bonjour, ce projet est très important et mobilisateur. Cette concertation est très bien organisée. il est important que ce projet puisse irriguer des gares aujourd'hui secondaires comme beauvais, voire de relancer, en période de vacances dela liaison vers le tréport, consitutant ainsi une alternative sans commune mesure en termes de temps avec la voiture. il convient de prévoir un réaménagement de la ligne creil-beauvais pour qu'elle devienne un axe essentiel vers paris et Roissy, et que des tgv aillent jusque beauvais (pour roissy, lyon notamment). cette liaison à grande vitesse beauvais roissy permettra à partir de cette dernière plateforme, un accès au tgv pour un bassin de 250 000 personnes. vous remerciant de votre attention

Avis n769 de : GALANTE  Bruno - 95380  VILLERON

Madame, Monsieur, Je suis contre le projet de liaison Roissy-Picardie. Je ne reviendrais pas sur l'impact catastrophique de ce projet pour notre village (mes collègues et habitants de Villeron se sont déjà exprimés sur ce sujet) Mais permettez-moi de faire quelques remarques sur le déroulement des réunions publiques. Le temps de parole des participants (salle) a été fortement réduit par des interventions trop longues. ex Fosses : intervention d'un représentant du parc national des trois forêts. Tremblay : intervention d'un représentant d'Aéroports de Paris qui aurait pu se contenter de donner son avis brièvement plutôt que nous exposer une série de chiffres illisibles et qui d'après lui datait de 2007. Et je ne vous pas parle pas du temps perdu avec les problèmes du RER B et D. Quant au projet : Mr le Maire de Creil veut son TGV, pouvez vous me dire quel est intérêt de faire passer des TGV sur une ligne non prévue à cet effet pour desservir quelques gares comme un train de banlieue, alors que quelques TER en correspondances avec le barreau de Gonesse suffirait à régler ces problèmes ( solution moins couteuse) Pour les habitants d'Amienss et de sa région le TGV est à Chaulnes. Seul RFF qui je pense n'a pas dévoilé tous ces projets ( ex : l'étude de modification du terminus de Roissy terminée, pour la ligne ???) y trouveras interêt. Pensez-vous que les employés travaillant, sur CDG zone de fret ou de Paris-Nord, en horaires décalés qui auront déjà un minimum de 30 " pour atteindre cette gare pourront prendre ces trains ? Y auras t'il des trains tôt le matin et tard le soir ? Quel sera le coût (carte orange ect) ? De plus avec l'insécurité dans les transports qui sévit à ces horaires, je pense que la voiture sera encore pour quelques temps le meilleur moyen pour se rendre à son travail. Je termine en vous confirmant que je suis contre ce projet.

Avis n770 de : BARTHLMY Alain - 60000 TILL

Il me semble qu'il n'est que temps de permettre à la Picardie, de combler modestement un retard par rapport aux différentes régions de France. Il ya quelque temps, je me suis rendu à Dinard en train : Voiture de Tillé à la gare de Beauvais, train jusqu'à la gare du Nord, métro pour rejoindre la gare Montparnasse, train grande vitesse entre Paris et Saint Malo, voiture de Saint Malo à Dinard... Maire adjoint de Tillé, nous nous battons, sans succès, contre les passagers de l'aéroport qui garent leur voiture dans les rues du village. Un rêve : à quand une liaison ferroviaire entre la gare de Beauvais et l'aéroport, en complément de ce qui est l'objet du débat et de l"amélioration de la desserte entre Creil et Beauvais ???

Avis n771 de : PREVOT G OISE

L'unique solution TGV n'est pour moi pas la meilleure solution. La solution TER+TGV est la meilleure : elle permettra un accès à Roissy pour le plus grand nombre et paraît la plus adaptée pour des trajets domicile/travail pour les personnes résidentes dans les villes proches de l'aéroport (Creil, Senlis, Chantilly, Survilliers, Fosses....). Il faut privilégier un bon cadencement, pour que les correspondances soient parfaites dans un futur hub que serait la gare de Creil.

Avis n772 de : CHEVALLIER NADINE - 95380 VILLERON

je ne souhaite pas que ce projet voit le jour, j'ai emménagé à villeron l'année dernière pour le calme et la tranquilité de ce joli petit village.Je vous rappelle que les nuissances sonores sont maintenant reconnues alors s'il vous plaît laissez nous vivre dans ce petit havre de paix sans le détruire.

Avis n773 de : LEMAIRE Fabien - 95380 VILLERON

Je suis contre le projet de liaison ferroviaire Roissy-Picardie

Avis n774 de : COFFEC Mlanie - 95380 VILLERON

je m'oppose formellement au projet de réseau TGV de Roissy-Picardie.

Avis n776 de : KHEZZANE SANDRINE - 95380 VILLERON

Nous tenons à vous faire de notre grande inquiétude concernant le projet de ligne TGV Roissy-Picardie. Nous avons bâti notre maison sur la commune de Villeron en 1999, et avions choisi cette commune pour son caractère rural et sa tranquilité. Votre projet, si le tracé empruntant la commune de Villeron est retenu, met clairement en péril ces aspects notamment par les nuisances sonores liées aux passages des tgv et la destruction du paysage "agricole" qu'un tel tracé engendrerait. Nous sommes d'ailleurs très surpris qu'à une époque si préoccupée par la cause environnementale, vous n'hésitiez pas à détruire tant d'espace vert plutôt que de rejoindre des tracés existants. De plus, nos habitations risquent nettement de subir une décote de leur valeur du fait des nuisances occasionnées par ce projet. Le tracé que vous prévoyez passe vraiment très près de nos habitations, ce qui est une véritable source d'inquiétude pour nos familles. Nous espérons vivement que notre voix sera entendue et que ce débat public ne sera pas stérile et prendra vraiment en compte l’avis des citoyens concernés par ce projet.

Avis n777 de : VUIDEPOT BERNADETTE - 60290 MONCHY SAINT ELOI

Je suis très favorable au projet.

Avis n778 de : CONTE JEAN CLAUDE - 60200 COMPIGNE

Je trouve paradoxale que ce type de projet ne s'intègre pas ou ne relaie pas celui du futur grand Paris. L'interconnexion avec RER à Creil semble indispensable. Le paramètre temps à la SNCF n'est pas significatif. La SNCF est devenue une machine à gaspiller le temps. Le parcours le plus court semble le plus raisonnable. Les coûts sont astronomiques!

Avis n779 de : DIAS CLARINDA - 95380 VILLERON

Je suis contre ce projet qui viendrait couper notre village et nous apporter des nuisances supplémentaires après l'autoroute, l'aéroport et le TGV Lille.

Avis n780 de : PITER CATHY - 95380 VILLERON

Contre le projet liaison Roissy-Picardie, d'autres solutions peuvent être envisagées.

Avis n781 de : MAUBACQ CLAUDE - 95380 VILLERON

Nous avons déjà l'autoroute, le bruit des trains est vraiment de trop, pourquoi devons nous subir toutes ces nuisances?? En cas de réalisation, il faut absolument prévoir la construction de murs anti-bruit pour limiter les dégâts.

Avis n782 de : ZARANSKI Marie - 95380 VILLERON

Les 2 projets (liaison Roissy-Picardie et Barreau de Gonesse) semblent effectivement complémentaires et importants en matière d'accès à l'emploi. Mon souci principal est que Villeron souffre déjà de nuisances sonores et visuelles dues à la ligne TGV et à l'autoroute A1. Une liaison ferroviaire supplémentaire, qui en outre couperait notre commune en 2, serait une nuisance supplémentaire. Je suis donc opposée à l'option centrale de la liaison Roissy-Picardie.

Avis n784 de : FOURNI Elisabeth - 60800 CREPY EN VALOIS

IL EST URGENT DE RELIER LE MIEUX ET LE PLUS VITE POSSIBLE LA PICARDIE ET ROISSY

Avis n785 de : MONTEIL Jean Luc VILLERON

Bonjour, Je suis contre ce projet qui va occasionner des nuisances sonores et visuelles. J'ai fait construire ma maison dans ce village tranquille, celle ci va perdre de sa valeur, qui payera cette dévaluation ? Aucune valeur ajoutée pour les habitants.

Avis n786 de : BONNEFOND Stphane - 80039 AMIENS

Ce projet est capital pour Amiens et sa région. Quelle est la capitale régionale qui peut se permettre de ne pas être correctement connectée aujourdhui? A l'heure où les Grenelles de l'environnement nous demandent de changer nos modes de pensée, il est temps d'accueillir le TGV a Amiens rapidement, pas dans 15 ans.

Avis n787 de : BELAID Albert - 80000 AMIENS

Je suis favorable à la création du barreau TGV Amiens Roissy qui permettra d'une part de créer un environnement favorable au developpement économique de la région et d'autre part de générer des emplois dans cet espace où le taux de chomage est trés important.

Avis n788 de : MASSOT Florence - 80 000 AMIENS

la mise en place de ce projet constitue un élément important pour le développement économique local

Avis n790 de : DOBEL Nicolas - 60000 BEAUVAIS

Je suis tout à fait favorable à cette liaison qui permettra de développer les liaisons avec la région parisienne et donc la possibilité d'aller y travailler. En ces temps de chômage, ne laissons pas passer l'occasion !

Avis n791 de : HOUTE Arnaud CREIL

Il y a au moins deux raisons pour lesquelles ce projet me semble indispensable : - une logique d'aménagement du territoire. Au-delà du désenclavement de la Picardie, il s'agit de favoriser le développement des grandes agglomérations picardes, et notamment Creil. Si on veut retrouver de vraies villes et éviter un étalement urbain anarchique, ce serait un geste fort... Le proche bassin parisien a besoin de quelques "centres". - une logique environnementale. Je comprends bien l'argument des défenseurs de la forêt, inquiets etc... mais s'ils préfèrent voir le trafic automobile continuer à augmenter sans cesse... L'écologie, ce n'est pas (pas seulement) protéger les réserves naturelles, c'est aussi (et surtout) défendre un mode de développement respectueux du futur : le train et la densité urbaine sont bien meilleurs à cet égard que la voiture et l'étalement pavillonnaire. Ce qui n'empêche pas de défendre, ensuite, le barreau de Gonesse qui sera évidemment tout aussi utile.

Avis n792 de : FRUGIER serge - 60110  MRU

c'est bien mais ne pourrais t'on pas revoir certaines destinations et l'offre qui vas avec.depuis 20 ans que j'habite méru l'offre c'est un peu améliorer mais 53 minutes pour 52 kilomètres(quand tout vas bien) ont est loin des vitesses TGV de nouvelles offres sont toujours les biens venues mais les anciennes sont laissées à l'abandon toujours la même lutte depuis l'arrivée des TGV toujours plus vite et les autres débrouillés vous cordialement

Avis n793 de : LEFAIVRE ODETTE - 95380 VILLERON

Je suis contre le projet de TGV qui traverse le nord de Villeron, ça sera trop de nuisances sonores.

Avis n794 de : BETSCH CLAUDE - 60510 FOUQUEROLLES

Avis favorable pour l'option de passage centrale (Creil-Roissy).

Avis n795 de : LACROIX Elena - 60300 COURTEUIL

Bonjour, A la suite de la réunion de synthèse du 7 juillet à Chantilly Un point environnemental demeure néanmoins crucial : le doublement des voies entre Orry-la-Ville et Chantilly. Le schéma présenté par la SNCF doit être pensé à partir de constructions ouvrant des passagers souterrains non carrossables pour respecter les corridors naturels, la trame verte, la circulation des espèces. Le PNR a travaillé pendant 4 ans au découpage adapté des clôtures de protection pour permettre le passage de la faune sur les voies ferrés ; 4 voies seraient un mur infranchissable condamnant les espèces à la mort ou à la dégénerescence. Le PNR est l’interlocuteur le plus apte à se prononcer sur une telle ingénierie à l’instar des passages souterrains pour les pur-sang à Chantilly ou les voies sous autoroute à Ermenonville. Peu importe le coût : c'est le prix du respect des grands équilibres naturels. Les Verts sont convaincus que les solutions techniques appropriées peuvent être mises en place dans la construction de ce barreau ferré pour répondre à l’attente des tous : un outil de transport au service de la population reposant sur un traitement écologique des questions techniques, respectueux de l’environnement et de la biodiversité.

Avis n796 de : TOPIN Brigitte - 80510 LONGPRE

Oui absolument pour ! c'est une nécessité pour notre région.

Avis n797 de : MARCUS Jean-Claude - 95440 ECOUEN

2010 07 03 ADHEVO pour débat public Roissy-Picardie QUESTION 9 le temps perdu par le mauvais choix initial de RFF Maintenant que les réunions publiques prennent fin. Au lendemain de la conclusion provisoire exposée à la réunion de Gonesse. N’est-on pas fondé à observer que, - si RFF n’avait pas exclu l’examen des services qui seront rendus aux Picards par le barreau de Gonesse (page 73), - si RFF n’avait pas confondu les 19000 picards qui travaillaient sur la plate forme aéroportuaire, la zone de Villepinte et le triangle de Gonesse, avec les moins de 9.000 qui restent aujourd’hui sur la plate forme (après 3500 licenciements toutes origines géographiques confondues), en attendant les 2500 + 750 suppressions de postes annoncées (AFKLM+ADP), avec les moins de 3000 picards qui continueront à travailler sur la plate forme (si tout se stabilise) et qui pourraient prendre la future ligne Picardie Roissy, - si RFF n’avait pas oublié que, sur ces moins de 3000 picards, près de la moitié ont un travail posté qui ne peut pas, ou pas souvent, être synchronisé avec le cadencement des trains, - si RFF n’avait pas oublié que, parmi ceux qui pourraient venir en train, encore une part importante perdrait du temps à se rendre à l’endroit précis de leur entreprise et, globalement, y arriveraient moins vite ou de façon plus aléatoire qu’en voiture, alors le débat n’aurait été ni inutilement polémique (opposition factice des Picards et des Valdoisiens) ni faussé (confusion entre le besoin de RFF de faire financer des projets nouveaux dont LGV et la satisfaction réelle des besoins des picards pour accéder à Roissy et y travailler) ? Jean-Claude Marcus Vice Président chargé de la communication

Avis n798 de : BARBIERI Philippe - 60270 GOUVIEUX

Bonjour, travaillant sur la plateforme de Roissy, c'est la desserte de cette plateforme en tant que lieu de travail qui m'interesse et je serais pret à utiliser ce nouveau mode de transport en commun aux conditions suivantes : - amplitude horaire suffisante (y compris tot le matin ou tard le soir) - une desserte cadencée d'un train toutes les 10mn environ au horaires de pointe et au maximum toutes les 20mn en periode de creux - un arret à la gare de Chantilly - un renfort des dessertes par bus entre la gare de chantilly et les communes environnantes. - Un cout raisonnable avec une formule d'abonnement mensuel a ce titre j'aurais tendance à privilegier le projet central , qui presente l'avantage d'etre bcp moins cher que le projet nord, pour une "perte" de seulement 2 mn sur un trajet entre creil et roissy cdlt ph barbieri -

Avis n799 de : RING LAURENCE - 60000 BEAUVAIS

Cette liaison est primordiale. En effet, à l'heure où on parle de protection de l'environnement, de réduction de gaz à effet de serre, les infrastructures actuelles sont très insatisfaisantes. Beaucoup de Picards et d'Isariens travaillent loin de leur domicile, et ses liaisons sont désormais une nécessité absolue. Laurence RING

Avis n800 de : ARETO MARIE-ANGELIQUE - 60400 CRISOLLES

très beau projet qu'il faudrait étendre à plus de stations. J'habite Noyon depuis 3 ans et le trajet deviens pénible et très onéreux. Laisser ma voiture pour les transports me ferais énormément plaisir. Oui à ce projet.

Avis n801 de : DUFOREST FRANCK - 60280 MARGNY LES COMPIEGNE

Je recois les cahiers d'acteurs après avoir recu le dossier complet et je peux après réflexion donner mon avis pour le projet TGV+TER par l'option centrale, moins couteuse et permetant de faire bénéficier d'atouts non négligeables aux 2 régions. Bien cordialement.

Avis n802 de : SEILLER ALAIN - 95380 VILLERON

A Villeron depuis mon enfance, je suis extrêmement déçu de constater que l'environnement que je connais depuis toujours va disparaitre pour faciliter l'accès à des usagers qui malgré leur éloignement mettent aujourd'hui moins de temps que les Villeronnais à accéder à Roissy. Nous avons tous à perdre dans le projet qui aujourd'hui est privilégié : notre tranquillité, notre environnement, voir le prix de nos maisons diminuer... c'est navrant ! NON NON NON A CE TRACÉ

Avis n803 de : CHEVALIER ANNA - 95470 SAINT WITZ

bonjour, il est indispensable pour notre région que les franciliens puissent se rendre sur Paris rapidement chose aujourd'hui impossible avec le trafic et les perturbations quotidiennes du RER D, cependant j'habite saint witz et la construction se ferait sur ma maison donc sur le choix de saint witz je suis contre mais je pense que sans démolir tous un lotissement il y a de très bonne solution. cordialement

Avis n805 de : DEBARGUE Daniel - 95470 VEMARS

UNE EXTENSION DE L'URBANISATION... Voici ce que je pense à propos de la création d'une ligne SNCF pour relier Amiens à l'Aéroport CDG. Les Vémarois sont concernés car cette ligne va traverser notre commune. Avant de décider si le tracé A est préférable aux tracés B ou C il convient d'être sûr que la création d'un nouveau tracé soit pertinent entre les avantages et les inconvénients. Pour les Vémarois. - Cette ligne n'apporte aucun service aux Vémarois. - Cette ligne supprime des terres agricoles à haut rendement et dégrade notre paysage. Pour le Val d'Oise - Cette ligne SNCF ne permet pas au Val d'Oisien de se rendre sur la zone d'emploi de Roissy. Ils ne sont actuellement que 16% à cause du manque de transport de proximité. Pour l'Ile de France - Cette ligne s'inscrit dans un programme d'extension délirant de la banlieue Parisienne. Tous les accès sont déjà saturés aux heures de pointe. Tous(tes) les employé(e)s et ouvriers(ères) perdent dans le transport des heures qu'ils ne peuvent consacrer à leur famille. Pour la population - La décentralisation des zones d'emploi serait une solution préférable pour le bonheur des habitants. - La réalisation véritable d'un réseau ferroviaire à grande vitesse pour les marchandises (CAREX) est préférable et aura des meilleurs résultats à long terme. Une marchandise déplacée dans un wagon n'abandonne pas ses enfants de 7 heures du matin jusqu'au soir dans une garderie. Pour toutes ces raisons je m'oppose à la réalisation de ce projet et j'espère consulter un dossier aussi bien présenté pour la réalisation de nouvelles lignes ferroviaires pour les marchandises. Bien cordialement Daniel DEBARGUE Association Bien Vivre à Vémars

Avis n806 de : LECACHEUX nathalie VILLERON

Je suis CONTRE le projet de ligne. En lisant les avis "POUR" le projet, qui émanent bien souvent de nos amis Picards, j'ai l'impression que la plupart des intervenants n'ont pas participé aux diverses réunionsde débat publics. Tout au long de ses débats les Val d'Oisiens expliquent qu'il existe une solution qui arrangerait tout aussi bien les picards que les Val d'Oisiens : c'est le barreau de Gonesse qui serait emprunté par TOUS et qui éviterait au TGV de traverser notre village dont apparement tout le monde se fiche ! RFF prétend que ce projet est irréalisable, pourtant plusieurs experts ont démontré le contraire pendant les réunions de débat public. On se demande ce qui motive réellement RFF. Mrs et Mmes les Picards, SVP mettez vous à notre place, et donnez votre avis favorable au barreau de Gonesse. MERCI de votre compréhension et de votre soutien !

Avis n807 de : DUBOIS JEAN MARIE - 80135 SAINT RIQUIER

Pour information et éventuelle question en cours de l'avancement du projet, ce projet nous intéresse dans le délais les plus courts.

Avis n808 de : MOULIN Jean - 60500 CHANTILLY

Oui à cette réalisation qui a déjà 20 ans de retard. Merci de réduire le délai de finalisation, car 2020 est consternant comme date envisagée.

Avis n809 de : PEREIRA Maxence - 95380 VILLERON

CONTRE. Je ne veux pas de train au fond de mon jardin. J'en ai assez de voir ma maman courir tous les jours pour aller travailler et venir me chercher à la garderie a cause des RER qui ne sont jamais à l'heure et qui sont moins nombreux. Je vous demande plus tot de mettre des RER D en plus et que ça marche mieux que d'avoir un TGV qui ne nous serviront pas. Je veux rester ici sans avoir du bruit en plus. Maxence (10 ans)

Avis n810 de : LEGRAND  Marianne - 95380 VILLERON

TOUJOURS CONTRE. Avant de dépenser autant d'argent pour ce projet faite une étude plus sérieuse à mon avis. Des TGV (7 par jour) pour des gens travaillant en décalés, je ne vois pas l'intérêt car ils ne correspondront pas aux horaires des travailleurs. Le barreau de gonesse est une meilleur solution si on se donne la peine de l'étudier correctement. Pour améliorer le RER D, des quais au niveau des gares de Louvres et survilliers pourraient être construit à moindre cout afin que les TER que nous voyons passer sans être bonder puissent prendre des passagers et rester direct jusqu'à Paris Nord. Cela améliorerait le quotidien des val d'oisiens de l'est qui sont souvent les oubliés. N'oubliez pas les consignent de notre "cher président" faire des économies. Donc commençons à montrer l'exemple en ne créant pas une ligne qui sera déficitaire.

Avis n811 de : ALLEGRE Hugues - 75014 PARIS

Je suis circonspect sur ce débat. On se concentre sur Roissy Amiens et on nomme cela Roissy Picardie. Le but serait plutôt de faire de Roissy Gare une véritable interconnexion interregionale. Ainsi pourquoi on ne relirait pas la ligne Paris Soissons à Roissy. Un flux important est concerné mais ne prend pas le temps de l'observer et de l'étudier tout ca pour offrir une compensation aux amienois. Réfléchissons d'abord afin de servir de Roissy Gare comme avant gare de Paris et de gare d interconnexion.... Cela serait plus simple. Ainsi pourquoi n'étudie t-on pas un barreau central trans picardie avec des raccordement pour tout le monde afin de pouvoir desservir tout le monde. Je rêve un d'un Laon-Roissy ou Compiègne Roissy. Cela doit être faisable si l'on réfléchit un peu plus sereinement à l'intérêt de la population.. et puis pourquoi ne relie t-on pas Amiens à Haute Picardie. Ce serait pas le plus simple.......au lieu d'essayer de rattraper les erreurs du passé.......

Avis n812 de : NONQUE jean-francois - 95470 SAINT WITZ

L'option Nord cumulent les "inconvenients" pour un unique avantage de gain de temps trés limité : environ 120 secondes. Le simple rapport entre le surcout et ce gain de temps écarte pratiquement d'office cette hypothese de travail.

Avis n813 de : ROUVERAND Franoise - 60500 CHANTILLY

Quelque soit le tracé retenu, ce sera un progrès important pour : l'environnement, le temps perdu, la sécurité et ce pour tous les usagers. bonne chance au projet F. JACQUEMONT

Avis n814 de : GOURANTON Joseph - 80090 AMIENS

Propositions: 1- Une voie traditionnelle SNCF (transport régional entre Creil et Roissy ) 2- En parallèle, une voie TGV reliant Roissy au Tunnel sous la Manche via Amiens (ouverture nationale et internationale) 3- Délais pour la réalisation de ces projets; au maximum 6 ans (comme pour le TGV Nord)

Avis n815 de : CAVARD Jean-Claude  - 95 330 DOMONT

Contribution au débat public 2 010 " Liaison Ferroviaire Roissy- Picardie", 24 juillet 2 010 (cet avis est un très rapide résumé adressé par écrit à la commission particulière du débat public ,20 pages et 3 photographies ).Seules ont été retenues ici quelques idées et quelques éléments de synthèse. "Le TGV n° .....en provenance d'Amiens à destination de Roissy-CDG,Lyon-Saint-Exupéry et Marseille Saint-Charles va entrer en gare dans quelques instants.Correspondance quai n° 2 pour Compiègne par TER n° ...Eloignez vous de la bordure du quai " C'est ainsi nous l'espérons que dans quelques années les habitants de la Picardie pourront enfin bénéficier d'une liaison rapide par TGV qui les mettra en relation avec toutes les autres grandes villes françaises et européennes. Ce sera un rattrapage d'une injustice réelle et ressentie comme tel. Longtemps oubliée et seulement traversée par une ligne à grande vitesse avec un seul arrêt à Chaulnes,la Picardie aura désormais la possibilité de bénéficier des effets du TGV dont on sait que son absence interdit de facto à une ville de taille déjà importante comme Amiens d'accéder aux fonctions tertiaires supérieures et aux services de haut niveau. C'est selon nous l'objectif capital vers ce quoi Amiens doit viser (cf les excellentes mises au point sur la géographie économique de la capitale régionale;travaux de la CCI,travaux de la communauté d'agglomération et cahiers d'acteurs ) Le bassin creillois tant marqué par de très dures reconversions industrielles dans les années 1980 -1990 et qui se bat pour faire de l'agglomération un centre à l'image renouvelée en recevra les premiers bénéfices.L'implication très forte des élus durant les débats,la publication durant ces dernières semaines de documents argumentaires de grande qualité pour défendre cette réalisation sont une preuve forte de cette volonté de faire de Creil la pemière grande ville du nord francilien et du sud de la Picardie. Nous avons assisté à une très grande partie des débats ,avons dépouillé systématiquement avis,contributions ,cahiers d'acteurs,lu beaucoup sur cette "région"économique d'interface et écouté quantité de témoignages. Nous en avons retenu quelques éléments forts que nous résumons brièvement ici: ce fut un débat passionnément vécu et ressenti par les picards (monde institutionnel,acteurs économiques,associations,et surtout citoyens ) comme un tournant . Le 22 avril 2 010,dans l'immense salle de Mégacité ,pas une place de libre pour permettre aux retardataires de venir écouter les élus,les techniciens de rFF et les habiatnts prenant la parole ! Ceux qui feront plus tard l'histoire de cette "bataille du rail" si l'on peut s'exprimer ainsi eu égard aux oppositions à ce projet, retiendront ce front commun des picards toutes tendances politiques confondues.On se souviendra de l'unanimité de la Picardie à réclamer : une ligne TGV,une mise en réseau avec les autres LVG, une mixité des fonctions (TER +TGV ) et aussi une réalisation rapide de ce nouveau barreau ferroviaire. En effet,ces 7 à 11 km (ce qui est unique dans les travaux réalisés par RRF ) et son coût modeste si on le compare avec les sommes considérables exigées par la construction de lignes de plusieurs centaines de kilomètres devraient permettre une réalisation rapide. Les collectivités territoriales (Région,départements,communes,EPCI ) ont montré dans le cadre des cahiers d'acteurs( riches, variés dans leurs thématiques et souvent innovants ) et ont prouvé qu'elles étaient prêtes à accompagner les "effets"TGV.Ce qui est en effet tout à fait indispensable. On sait en géographioe des transports que le TGV lui seul ne peut pas tout et que d'importants travaux de renouvellement urbain devront être réalisés, que le rabattement vers les gares devra être conçu habilement et que tout devra aussi être fait pour conserver aux dessertes classiques ( trains intercités, trafic au niveau de Chaulnes) des qualités de service amélioré et non pas amoindrie.UN TGV ne doit pas se réaliser au détriment des lignes classiques ! Les débats ont montré aussi qu'il serait possible d'envisager mais à beaucoup plus long terme une rocade ferroviare reliant les grands pôles économiques de la périphérie francilienne. La sitaution de CREIL en tant qu'étoile ferroviare ( l'ancien Y des ouvrages classiques sur la Picardie ) est assez remarquable.Sa connexité est presque maximale sauf vers Crépy (non reliée ) Une très grande gare creilloise jouant un rôle beaucoup plus large sur un hinterland interrégional est peut-être à concevoir ? Des allusions par un élu du conseil régional sont assez significatives. . La Région Picardie s'est très largement impliquée depuis longtemps dans de très grandes améliorations tant techniques que financières ( cf le cahier d'acteur du conseil régional) La participation financiére de la Picardie est très importante et c'est sans doute une des régions en France qui ait autant fait. Le département de l'Oise a mis en place une structure spécifique pour aider les isariens à gagner les lieux de travail éloignés et en particulier les grands pôles franciliens.Si la carte navigo ne dépasse pas les limites administratives de la région Ile-de-France,l'Oise prend à sa charge une partie non négligable des frais réels que les actifs se doivent de payer.Cette politique mérite selon nous d'être signalée. D'autant que beaucoup d'habitants de l'Oise sont d'anciens franciliens venus chercher surtout dans le sud de ce département des qualités de vie moins stressante qu'en RIF et plus prosaiquement des terrains moins chers et des possibilités d'accession à la propriété plus faciles. Les très nombreuse études consacrées à ces sujets tant en RIF qu'en Picardie montrent les liens inxextricables et indissolubles que les deux régions ont tissés (sans s'en rendre compte d'ailleurs ! ) Ce débat obligera sans doute ou devrait obliger à une beaucoup plus forte interrégionalité au niveau de l'aménagement du territoire ,de l'urbanisme et aussi au niveau de la recherche vers une meilleure complémentarité économique. En 2 006, 85 000 picards travaillaient en Ile de France soit 14 % du total de la population active et ce sont environ 15 000 picards qui étaiet alors salariés sur la plate-forme ce qui représenterait 11% des emplois du pôle roisséen ( la notion de pôle est un peu plus large que la plate-forme elle même ) Permettre aux habitants de l'Oise une plus rapide accessibilté et surtout un accès à l'aéroport par des TER est une excellente chose car le bassin creillois au sens large est peu impliqué ( Creil,5,5 % des actifs vont travailler sur Roissy, Nogent-sur-oise,3,7% ). Au total,il faudra maximaliser les effets TGV espérés ou attendus,il faudra aussi être vigilant sur les impacts négatifs qui peuvent en résulter ( pression foncière en particulier, accentuation de certains effets de " banlieurisation" et surtout,en aucun cas remettre en cause le parc naturel régional Oise-Pays-de-France.Pour le banlieusard que nous sommes,le territoire du parc est un site d'exception et s'apparente à ce que la ceinture verte londonienne a de meilleur. Créé en 2004,le parc verra sa révision être officialisée en 2 014 soit quelques années avant l'inauguration du barreau Creil-Roissy. Les "sirènes" de l'urbanisation intempestive ne devront pas utiliser l'argument TGV et la très grande accessibilité à CDG 2 pour écorner progressivement ce que le parc a effectué de si positif en quelques années. Le TGV joue un rôle de markéting évident et le Parc donne une image de marque forte à tout ce sud de l'Oise si proche de Paris et en même temps différent. Plusieurs acteurs institutionnels ont utilisé le terme de "chance historique" Il ne semble pas que ce terme soit trop fort .La Picardie pourra entrer ainsi dans le club des villes reliées au TGV ! . Ses laboratoires de recherche (on pense à Amiens et à son nouveau pôle de cancérologie ou à Ineris au,cetim,); les grandes entreprise de pointe ,les universités et leurs antennes ,l'utc de Compiègne ,autant de sites que la mise en service du TGV peut 'doper" Beaucoup de cahiers d'acteurs en ont parlé. A la fin des années 1980, il avait été question de faire émerger dans la vallée de l'Oise une vallée technopolitaine (entre Creil et Compiègne ). A l'époque des pôles de compétitivité, peut-être serait il intéressant de se pencher de nouveau sur le sujet ?. Le barreau Creil-Roissy est une NOUVELLE DONNE qui oblige selon nous à de nouvelle réflexions et de larges prospectives en terme d'"aménagement du territoire.Les SCOT en cours d'élaboration devrot, en intégrer les conséquences et devancer les muations attendues. La polycentralité,le renforcement de certains pôles urabains correctement identiiés,la lutte contre un étalement urbain anarchique ( la rurbanisation rampante ) autrant de thèmes que la réalisation de ce barreau obligeront peut-être à repenser. (cf les ouvrages de réflexion sur le Bassin parisien,les franges franciliennes ) Comment structurer cet ensembe métropolitain de manière à avoir des villes plus fortes,plus peuplées et économiquement plus influentes ? (villes avant-poste, villes-relais ? ) . La barreau Creil-Roissy a une histoire ancienne.Dès les années 1970 (avant l'ouverture de l'aéroport de Roissy CDG-ex-Paris-Nord ),l'Etat avait envisagé des scénario d'aménagement pour toute cette périphérie métropolitaine et les liaisons avec le futur aéroport avaient été préconisées.En 1983-84,les services de l'Etat (Picardie ) avaient montré l'intérêt d'une liaison ( la gare TGV de Roissy n'existait pas alors ) La lecture de toute la littérature administrative (ou tout au moins d'une bonne partie ) picarde témoigne que le barreau est identifié comme un grand projet régional (cf le SRADDT ,cf le CESR,cf le contrat de plan Etat-région ) Beaucoup d'intervenants lors des débats ont montré leurs inquiétudes ou leurs questionnements sur un certain nombre de points : les financements, le fonctionnement de la mixité entre TER et TGV ( le CESR Ile de France dit avec juste raison que ce type de mixité n'a jamais été expérimenté ) La SNCF parle dans son cahier d'acteur de 3 à 7 TGV jour ! Ce serait à voir de près car 7 TGV nous semblent être une situation à minima (il est vrai qu'il faut savoir quel sera le trafic ). Au total,UN PROJET DECISIF POUR LA PICARDIE ET LE NORD DE LA FRANCE qu'il conviendarit de réaliser dans les plus brefs délais ( 2020 est tout de même une échéance lointaine !) En tant que val d'oisien et suivant depuis longtemps les dossiers qui concernent ce département (en résumant très vite la note écrite adressée à la cpdp ),il apparaît que le barreau de Gonesse (non inscrit si on ose dire au dossier ! ) est aussi absolument obligatoire et IMPERATIF les élus du val d'oise se battent de leur côté depuis longtemps pour avoir une tangentielle ferrée dans le sud du département ( les travaux commencent seulement ! ) Les liaisons en transport ciollectif de banlieue à banlieu ou ici de villes à villes sont défectueuses.C'est le PROBLEME RECURRENT xdes banlieues franciliennes. Le barreau de Gonesse qui reliera le RER D au RER B (lequel mène au coeur de l'aéroport ) est nécessaire.Trop d'actifs de l'Est du Val d'oise ne peuvent pas rejoindre rapdement en transport collectif l'aéroport de Roissy. Ce barreau ne pourra 'avoir que des missions dédiées aux RER.En aucun cas,le barreau de Gonesse ne peut remplir la mission de recevoir des TGV. Par contre,tout devra être fait pour mieux mailler le réseau ferroviaire de banlieue.Le barreau est nécessaire pour la réalisation du grand programme immobilier dit du Triangle de Gonesse.Relier le barreau à la gare de roiisy est tout à fait opportun (cf préconisation d'un élu du Val d'oise ) Ainsi qu'il a été dit maintes fois ,les 2 BARREAUX NE SONT PAS CONCURRENTS.ILS SONT COMPLEMENTAIRES. La proposition de création de bus à haut niveau de service serait tout à fait insuffisantes. Le débat sur le Grand Paris qui va commencer en automne posera toutes ces questions. La peur des élus du Val d'Oise serait que le financement du barreau de Roissy se fasse au détriment du projet de Gonesse.On peut les comprendre si cela s'avérait malheureusement exact in finé.A la réunion de Gonesse ,l'élu régional en charge des transports en Ile-de-france a affirmé que les clés de financement étaient budgétées. Ce sont deux projets bien différents par leurs fonctionnalité. L'un,pour une banlieue constituée ,l'autre pour une "périphérie" métropolitaine moins dense. A l'identique,le projet du barreau de Gonesse a plus de 10 ans et les grandes réflexions sur l'Est du val d'oise remontent à la fin des années 1980 AVIS SUR LES OPTIONS DE PASSAGE Ce projet posera au maître d'ouvrage de réelles difficultés car l'entrée de la ligne TGV (bien que très courte ) en Val d'Oise n'est pas sans interpeler ceux qui peuvent être les plus fervents partisans de sa réalisation. Dans le débat( fort bien mené par ailleurs et toujours intéressant ) les options de passage ont certes été présentées mais d'une manière beaucoup trop fugitive.Certes, le dossier n'en est pas encore aux études techniques précises.Mais, il ,est paradoxal que l'immense majorité des avis mis sur internet préconise l'option centrale en des termes beaucoup trop réducteurs ( c'est le trajet le moins cher,le plus court et le plus facile à réaliser ! ) Puisqu'un avis est obligé d'être donné quand on défend un projet (! ),disons qu'il nous semble que le "tracé central" serait le plus mutilant.Des photographies seraient nécessaires.Un paysage doit se voir sinon le raisonnement tourne à l'abstraction. Dans l'option centrale,les données géographiques (très simplifiées ici ) sont les suivantes; des terres de grande valeur agronomique (dont une partie d'ailleurs appartient à des propriétaires de Villers- Cotterets! ), une grande bande boisée classée au PLU de Villeron et de Vémars ,un paysage d'openfield dont les enjeux sonr élevés,un très beau chemin de promende arboré.Faire passer le tracé par cette partie centrale serait très dommageable pour l'agriculture et le paysage.Le paysage est "beau" Situé dans un PNR,il serait probablement identifié en espace stratégique ! D'où les réactions lors des débats, des élus et des habitants de Villeron. Passer au sud auprès de la magnifique grange cistercienne de Vollerand ( cf photographie dans le document du maûtre d'ouvrage ) et sur un beau plateau en glacis serait aussi préjudiciable.Les picards si attachés aux beaux paysages de grande agriculture le comprendraient aisément en allant se promener sur plalce ( parking prsè du cimetière de Villeron ) On y voit très bien les trois hypothèse de passage. Un tracé par le nord (de l'option centrale ) poserait peut-être moins de problème au niveau de l'impact paysager car RFF sait intégrer les infrastructures.Mais ,la Chambre d'agriculture interrégionale a récemment manifesté sa plus vive opposition.Encore plus récemment un élu voisin de Villeron ( commune de Marly ) a exprimé dans un journal val d'oisien sa vive opposition à un tracé dans ce secteur. Option nord ; elle semble avoir été abandonnée (cf réunion de Chantilly ) et colmme ce serait la plus coûteuse ...! A voir cependant : garer sa voiture prsè du cimetière de Survilliers et se promener dans ce très beau chemin arboré qui mène vers les plateaux de l' Oise.Bois et parcelles culitivés se mêlent dans une rare harmonie.On est en PNR ( corridor écologique ) Option sud : Les contraintes sont nombreuses et sont bien expliquées par le maîitre d'ouvrage (talweg prononcé d'où des travaux plus conséquents, proximité d'un site archéologique, vallon boisé dont l'intérêt paysager n'est pas neutre, glacis agricoles sur les pentes du vallon) Solution du moindre mal si l'on ose dire, le passage par le vallon sous la forme d'un viaduc très bien étudié nous semble possible.Ce sera un coût. La ligne pourra ensuite suivre la francilienne en longeant l'aéroport (parallélisme des infra ) mais le passage au niveau d'Epiais-les-Louvres sera délicat ( nécessité d'encaissement ou de tranchée couverte,).La proximité des cuves à hydrocarbures pose problème aussi. CONCLUSION Un projet bien évidemment absolument nécessaire nécessité de maximaliser pour le tracé sud les effets négatifs au niveau environnemental obligation de prendre en compte toutes les données pour que les impacts soient réduits au minimum En définitive,il s'agit d'un dossier beaucoup plus complexe qu'on pourrait le croire à première vue et qui pose beaucoup de questions et surtout d'enjeux ( géographiques, géopolitiques, géoéconomique ) La Picardie a souffert trop longtemps de l'effet "tunnel" (ligne TGV nord peu utile pour la région ).Le nord de l'Ile-de-France offre une situation que l'on pourrait qualifier d'effet entonnoir. C'est à l'arrivée vers Paris que se posent les vrais problèmes On ne peut que souhaiter pour ce projet dont tout un chacun sent bien l'utilité que la recherche du consensus soit faite par l'adoption de la moins mauvaise des solutions.Val d'oisiens et picard ont tout à y gagner.

Avis n816 de : VILT ETIENNE - 80400 HAM

Je suis favorable au projet "option de passage central".

Avis n817 de : LEMAIRE FABIEN - 95380 VILLERON

Je suis conte la mise en place de la liaison Roissy-Picardie.

Avis n818 de : SIMEON Jean-Michel - 60300 APREMONT

Je suis pour le projet TGV + RER avec soit - l'option sud (de préférence) - l'option centrale (à défaut)

Avis n819 de : HERBIET catherine - 80400 SANCOURT

Absolument contre ce projet.Amiens métropole,Amiens capitale de la Picardie,Amiens bientôt capitale à la place de la capitale,ça suffit! assez que tout se rapporte à Amiens.Combien de Picards ont les moyens de prendre l'avion?Ce projet ne sera utile encore une fois qu'à une catégorie de la population.Nous sommes habitués maintenant à utiliser notre gare Haute Picardie,que le développement se fasse autour et dans les environs de celle-ci, ça aiderai davantage l'est du département bien oublié de notre préfecture qui ne se préoccupe si peu de ce secteur.De plus,le gain de temps des tgv qui feront Amiens-Marseille est ridicule sur une telle distance,les arrêts successifs de ce train n'en font plus un train grande ligne rapide mais un train égal aux corails.C'est çà les grandes ambitions des transports rapides?10 kms de voie tgv? NON à ce projet.

Avis n820 de : DRANGUET OLIVIER - 60700 PONTPOINT

JE SUIS POUR UNE LIGNE SNCF COMPIEGNE CREPY EN VALOIS

Avis n821 de : MAUBOURGUET brigitte VEMARS

comme d'habitude, les maires des communes vémars et villeron abusent de leur "pouvoir". il faut que ça change et que la population "sache"

Avis n822 de : DEHEZ Herv - 95470 VEMARS

J'estime que le tracé traversant la plaine de Villeron-Vémars engendrera de graves conséquences au niveau des paysages de ce secteur, mais surtout, coupera le corridor biologique entre les bois de Villeron et ceux de Vémars-Saint-Witz et du bois Saint-Laurent (appartenant au PNR Oise-Pays de France). En effet, les cervidés, renards, sangliers ... se déplacent entre les différents bois cités ci-dessus. Cette plaine est restée intacte sur ce secteur et il serait inadmissible de la détruire à jamais. Je souhaite que le tracé du sud soit pris en compte, car il n'aura pas de telles conséquences puisqu'il longera les infrastructures existantes et à venir (Pistes de l'aéroport de Roissy, Francilienne). Bien évidemment, tous tes les mesures devront être prises en compte pour limiter les nuisances des riverains. Salutations Monsieur DEHEZ Hervé

Avis n823 de : TORRES Francois - 80290 COURCELLES SS M

Je prends souvent le TGV pour le sud-est. Je suis pour cette liaison à réaliser au plus tot !

Avis n824 de : BALS Frdric - 60560 ORRY LA VILLE

Il serait intéressant de prévoir une réunion/débat sur la zone Orry-Coye-La Chapelle en Serval + communes alentours. Merci

Avis n825 de : DRANGUET olivier - 60700 PONTPOINT

JE SUIS POUR QUE LA LIGNE SNCF COMPIEGNE CREPY EN VALOIS SE REALISE ET AUSSI POUR QUE LE PROJET AMIENS ROISSY A DESTINATION DU SUD DE LA FRANCE SE CONCRETISE

Avis n826 de : LOK Catherine - 80000 AMIENS

TGV Amiens ideal Barreau Gonesse Roissy bien Gare des betteraves actuelle la galère mais on na pas le choix Merci de defendre la connexion Amiens TGV rapide contre ceux qui nous verraient bien encore exclus du developpement pour defendre leurs interêts personnels (en utilisant des pretextes demagogiques..) Catherine Lok

Avis n827 de : BLOINO  CATHERINE - 95380 VILLERON

Avis contre le projet


Comme vous le savez, Villeron est particulièrement concerné par le trajet central du projet LGV Picardie-Roissy. Moins cher, plus simple, il a tous les attraits et semble-t-il toutes les faveurs. Seulement, il y a un gros défaut à ce dossier, si bien présenté et si bien orienté, un oubli ? une omission ?


Que fait-on de l’humain, de la population locale, des Villeronnais, seuls les habitants de Creil et d’Amiens sont considérés dans ce projet.


Dès le début et au fil des débats, il était évident que notre sort était joué, il  est si simple de disposer de l’espace à partir de plans depuis des bureaux d’études situés loin des sites concernés.


Contrairement aux communes voisines qui ont développé à grande échelle les sites d’activités commerciales, logistiques et urbaines, la municipalité de Villeron a fait le choix de sauvegarder un cadre et un lieu de vie, en misant sur un développement raisonné, un accroissement urbain modéré et la conservation d’espaces boisés et agricoles. C’est l’atout de ce village, ce qui attire les familles qui souhaitent offrir à leurs enfants la liberté de grandir dans un village à taille humaine et à l’environnement semi-rural.


Le dossier fait abstraction de la faune locale et pourtant nos lièvres, nos lapins, nos perdrix, nos sangliers et nos chevreuils vivent bel et bien sur ces terres. Les migrateurs, comme les cigognes et les vanneaux, lorsqu’ils font une pause dans les champs c’est un spectacle gratuit pour les jeunes.


Cette faune est-elle moins noble que celle des forêts de l’Oise pour qu’on l’ignore ?


Les bois de Villeron, dont l’un fait l’objet depuis des années d’un partenariat avec la Communauté de Communes de Roissy Porte de France pour son aménagement est désormais un lieu de promenade très apprécié. Le second, laissé en l’état pour la tranquillité de la faune, est menacé par le trajet de la LGV.


Les terres agricoles de la Plaine de France sont exploitées et renommées depuis le Moyen-âge, à force de réduction par ci, par là, elles vont disparaître.


Villeron a tout de même un inconvénient : les nuisances. Le village est cerné sur 3 cotés par des infrastructures bruyantes et polluantes. A l’Est, l’autoroute A1, bruit de fond permanent. Au Sud, l’aéroport et la LGV Nord, merveilles de transport et de la technologie mais oh combien insupportables bien souvent. A l’Ouest, la D317 à 3 voies avec son flux important, ses heures de pointe, sans oublier qu’elle sert de délestage à l’A1. Encore à l’Ouest, le RER D, même encavé il se fait entendre.


Notre seule échappatoire, notre bulle d’air, l’endroit où l’on peut oublier ces nuisances sonores et atmosphériques, c’est l’espace Nord où enfin la vue ne se heurte pas à la route ou au rail.


Nous n’acceptons pas que ce secteur soit saccagé au titre d’un projet, louable certes mais, qui ne fera qu’ajouter des nuisances et ne nous sera d’aucune utilité.


Les conditions actuelles font que ce projet est apparu comme une monumentale erreur de stratégie frisant l’indécence envers les populations locales.


Que RFF-SNCF ait mal évalué le potentiel de la LGV Nord et craigne une saturation dans les années à venir, c’est un fait la demande est là.


Que la Picardie veuille rectifier les mauvais choix du passé, cela se conçoit.


Que l’on fasse croire aux Creillois que Roissy est l’eldorado de l’emploi et qu’ils seront sur leur lieu de travail en 18 mn, c’est un leurre.


La plateforme offre des emplois c’est un fait, mais la majorité de ceux-ci sont en horaires atypiques et éparpillés sur toutes les zones (aérogares, fret, technique, entretien, hôtelières). Certaines de ces zones sont à l’opposé de la gare RER-TGV, d’où un trajet supplémentaire en navette avec un temps de transport conséquent. Selon ADP, 90% des employés utilisent leur voiture, pourquoi ? Pour ces deux raisons tout simplement. Le projet TER-TGV ne changera pas grand-chose.


On annonce aux Picards des temps de parcours améliorés pour les liaisons province-province. Gain de temps Amiens-Marseille ou Amiens-Nantes : 30 mn. Sur une telle distance et pour un tel investissement, est-ce que ça vaut le coup ? Amiens-Marne la Vallée liaison omnibus, le TGV concurrence-t-il l’avion ou les TER ?


Les conditions de transport des usagers de la ligne D ont été dégradées, ceux-ci galèrent quotidiennement à cause de trains supprimés par des pannes, des problèmes de signalisation, et autres multiples raisons alors qu’ils voient les TER directs filer bon train sous leur nez.


On veut faire admettre aux plus mal lotis de cette ligne les bienfaits d’une LGV qui va dérouler le tapis rouge à la Picardie et laisser les usagers de Louvres sur le quai, avec les conditions de transports inhumaines et désastreuses que l’on connaît.


Comment peut-on être convaincu que l’insertion de TGV sur cette ligne se fera sans problème alors qu’à l’heure actuelle la SNCF reconnaît qu’il lui est très compliqué d’assurer un trafic dense et fiable sur cette ligne. Sans nul doute les TGV seront prioritaires sur les RER, prestige oblige. Les dindons seront les usagers des gares de Goussainville-les Noues et de Louvres.


Ce projet, c’est du rafistolage, un pis-aller, indigne d’un service TGV. La Picardie et l’avenir de ce mode de transport, qu’il soit de personnes ou de marchandises, méritent beaucoup mieux.


Je vous en conjure, Mesdames, Messieurs de la Commission, ne faites pas de Villeron un village de bande dessinée. Comme Astérix cerné par les Romains, ce serait Villeron cerné par le rail, la route et les nuisances. Nos atouts ne doivent pas devenir notre pire cauchemar.

Avis n829 de : MEZONNIAUD BRIGITTE - 60500 CHANTILLY

Scénario TGV+TER, option de passage centrale. Eviter de détériorer le paysage et les milieux naturels.

Avis n830 de : GRESSIER DOMINIQUE - 60870 RIEUX

L'option de passage centrale est préférable.

Avis n831 de : GUE DAVID - 60000 BEAUVAIS

Avis favorable ! ... Nous sommes fiers de savoir et comprendre l'appelation de " Beauvais Coeur de l'Oise" maintenant nous sommes convaincus que l'appelation correspond à la réalité vitale. Ces poumons vont pomper du nouveau sang dans le coeur qui reste notre fierté !